Partagez | 
 

 Là où les pas la mènent... [Lieu privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Sam 28 Mar - 0:15

Machinale... C'est sans doute par ce mot qu'on aurait pu décrire la démarche de celle qui s'avançait entre les tombes délabrées de ce cimetière... La tête baissée et les bras croisés, Tracy déambulait ça et là en escaladant parfois les ruines ancestrales de tombes abandonnées...

La jeune femme finit par s'arrêter une fois arrivée au fond du cimetière... Elle s'appuya sur un mur qui semblait encore tenir debout par l'opération du Saint Esprit et passa son regard vide sur la vaste étendue qu'habitait les morts. Un etrange sourire étira ses lèvres... Elle aimait cette solitude... Elle aimait ce Silence Infâme qui l'accompagnait et qui lui permettait de s'entretenir avec ses Démons... La jeune femme se laissa glisser le long du mur et s'assit, les genoux sous son menton et les bras enlaçant ses jambes nues. Que faisait-elle là ? Trop de choses traverssaient son esprit...

Son regard se posa de nouveau sur les tombes pour en décrypter les noms gravés pour la postérité... Un long soupire emergea d'entre ses lèvres et Tracy prit sa tête entre ses mains, fermant ses yeux un instant... Elle savoura encore un moment le calme lympide et presque oppressant de ces lieux avant de se relever... Marcher... Elle devait marcher encore entre ses tombes... S'imprégner de tout ce que ces tombes pouvaient représenter... S'abreuver de la souffrance et des larmes qu'avaient laissées ici les gens qui restait après la mort d'un proche... Elle devait s'armer pour supporter la cohexistence qu'on lui imposait ici avec les autres...

De nouveau elle sourit... Les images affluaient dans sa tête à mesure qu'elle foulait ces terres gorgées de Douleur... Des images qu'elle chérissait et qui savaient assouvir les etranges besoins de cette jeune fille...
Il était tard... Le soleil commençait déjà à faire place à cette nuit... L'air était doux apportant un peu de fraîcheur par cette brise quelque peu légére... Elle cherchait désespéremment des réponses... Des réponses à quoi ? Voilà six ans qu'elle n'avait pu faire le deuil de ses défunts parents... Ce lieu lui faisait vivre ses émotions les plus intenses possible... Caressant certaines tombes du bout des doigts... Humant le parfum des fleurs fraîchement posées à l'attention de ces défunts...

Pourquoi n'avait-elle pas eu la chance de pouvoir se reposer sur le caveau de ses parents ? Pourquoi avait-elle quitter cet orphelinat ? Pourquoi personne n'avait pris la peine de l'adopter ? La raison était simple... Trop vieille... Les "parents" recherchaient tout bonnement des jeunes enfants... Elle s'était imaginée vivant dans une famille qui l'accepterait... Entourée d'amour... Mais tout ce qu'elle avait récolté n'était pas vraiment ce qu'elle avait désiré... Traînant dans les bas quartiers... Se faisant une renommée grandissante au sein des endroits infréquentables... Changeant d'identité... Il n'était pas si facile de se faire des faux papiers... Mais elle s'en était sortie... Au moins elle n'avait eu l'aide de personne... Mais avec une fortune telle que la sienne il était plus aisé de s'en sortir... Mais son fric elle n'en avait rien à fiche... Elle avait tout mais l'argent ne faisait pas le bonheur... En tout elle était là telle une âme errante à la recherche de son passé... Un passé qu'elle ne reverrait plus... Un passé à jamais enfoui...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Sam 28 Mar - 1:43

Ses doigts gambadaient joyeusement d'une tombe à l'autre, ses lames dormaient tranquillement au fond de ses poches, son humeur maussade arborait le "masque de couleurs" qui lui servait de visage, et son pas, lent et hésitant, le guidait insciemment parmi les tombes de marbre et de pierre... Heath était revenu sur le lieu de la bataille de la veille, en fin de compte. Lui qui s'était juré de tirer un trait sur cette humiliation dont il avait fait les frais, le voici proche du bout de bois sur lequel une gamine assoiffée avait osé le "goûter" de ses étincelantes canines. Cette sangsue ne l'avait d'ailleurs pas loupé, il avait pissé le sang toute la nuit ! Il cherchait en ce lieu si morne, un désir de vengeance... oui, il ne lui en voulait pas... pas encore, et ce, malgré la douleur qu'il avait dû supporter toute la nuit. Sa blessure ne faisait pas que saigner ou piquer, non... elle brûlait. Et cette morsure... elle avait réveillé d'insoutenables souvenirs en lui. En arpentant les allées du cimetière, gîte du repos soi-disant éternel, il espérait chasser ces flashbacks... ou peut-être cherchait-il tout bêtement à retrouver la fillette pour lui faire enfin comprendre qu'elle venait de signer un pacte avec le diable en personne ? Mais, ces visions... toutes ces images subliminales... il voulait les faire sortir de son reste d'esprit.

Son sang... il était toujours là, à terre, gisant à sa place. Que se serait-il passé si la sangsue ambulante n'avait été "effrayée" par ses lames ? Franchement, il n'avait pas l'intention, ni le temps, d'y songer. Il s'agnouilla au milieu des tombes et tâta d'une main la tâche sur le sol... il se foutait du fait de saloper son costume, étant donné l'état dans lequel il se trouvait. Et le liquide était sec... sec comme son cadavre aurait pu l'être... sec comme la gamine aurait pu l'être, si seulement il n'avait pas fait l'erreur de la laisser filer ! Quel boulet il pouvait faire, par moment... foutu désir de laisser les êtres "comiques" en vie. Mais, après tout, ne dit-on pas que le rire peut tout guérir ? Voilà ce dont il avait besoin pour chasser ces images de son tête : de rire. Il fit glisser ses doigts gelés le long de son cou... il grimaça.

Il s'apprêtait à abaisser généreusement ses paupières dans le but de s'abandonner à ses souvenirs, mais un léger bruit de pas le fit sursauter. Il tendit l'oreille... des talons ? Une femme, donc ? Ou un travesti... il retrouva enfin le sourire. Malgré cette succession d'évènements, il ne changeait pas : toujours le crâne bourré d'idée farfelues et perverses... le mal dont il semblait souffrir ne devait pas être si dur à endurer ! Il redressa la tête, cherchant d'où pouvait bien provenir ces pas et surtout, à qui ils pouvaient appartenir... *Tiens, mais c'est... !* Il avait oublié son nom, en parlant de ça... sa flamme, qu'il avait jugée si précieuse, il l'avait presque oubliée ! Elle semblait se trouver dans le même état psychologique que lui... ou presque. Rien qu'à voir sa tête, elle n'avait pas dû beaucoup dormir. Et pourtant, elle aussi n'avait pas changée... toujours aussi radieuse ! Il resta planté là, se creusant la tête déjà encombrée par ses réflexions nocturnes afin de faire ressurgir le nom de la Belle, en vain. Quel nom pouvait bien être honoré par un si joli visage ? Il espérait simplement qu'elle aussi l'avait oublié... que penserait-elle de lui après sa fuite de l'autre jour, à son réveil ?

Sa fuite... et paf ! Le flash inopiné ! Il se souvenait enfin de sa dernière soirée en sa compagnie. Pour une flamme, elle n'avait pas dû lui faire grande impression... et pour preuve, il ne se souvenait pas de son nom. Il revoyait plus facilement le début de la soirée, du moins, jusqu'à ce trou noir... au fond, si elle se rappelait sa personne, il pourrait enfin lui réclamer quelques explications... la vérité au grand jour, des réponses... voilà ce dont il avait réellement besoin !

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Sam 28 Mar - 3:10

Elle continuer d'errer sans but... Le silence l'entourait... C'était comme si elle était seule... Enfin pas si seule... Arrivée au détour d'une tombe... Une ombre agenouillé l'épiait... Elle avait surssauté... Etouffant un cri de sa main posée sur sa bouche... Elle était assez loin... Juste une forme qui se dessinait devant ses yeux... Quelle maladroite elle avait eu de s'aventurer en cet endroit... Elle n'avait dons pas compris qu'elle s'attirait tous les ennuis inimaginables... Prendre ses jambes à son cou c'était au début la première pensée qui lui était venue... Mais elle n'avait rien entendu de tout celà.... Elle n'avait pas bougé... Comme statique... Comme si elle avait arrêté de respirer... Prise d'une angoisse foudroyante.... Son corps restait planté là.... Elle aurait très bien pu faire partie du décor... Une statue érigée au nom de tous les défunts ici présents.... En même temps on pouvait y lire un total désespoir dans ses yeux... Des yeux pourtant brillants du aux larmes qu'elle avait versées...

Elle avait le visage terni par ces années de souffrance mais malgré tout elle était rayonnante comme à son habitude... Le mascara qui s'était écoulé suivant la trajectoire de ses larmes lui donnait un air négligé... Pourtant rien n'égalait le charme naturel de la jeune femme... Même pas les petits détails superflus ne pouvaient entâcher la beauté qui émanait de Tracy.... Toute fois elle avançait péniblement vers cette sombre forme... Sans doute une chute qui avait fait en sorte qu'il soit à demi au sol... Elle se surprit à sourire... Elle qui avait cru que c'était certainement pour la tuer... Mais cette idée restait là... Elle restait sur ses gardes laissant suffisamment de distance entre "elle" et elle....

Tout va bien ?

Elle s'inquiétait un peu...Son côté trop humain... Elle s'inquiétait plus pour les autres que pour elle même... Après tout elle s'était montré à plusieurs reprises généreuse.. Offrant des dons à des oeuvres qui lui tenait à coeur... Profiter d'une fortune qui ne lui revenait que de droit... Elle ne pouvait pas... Autant en faire profiter des gens qui en avait besoin... Elle avait juste besoin d'une petite chose pour retrouver ce sourire... Un sourire franc... Pas un de ces sourires qui vous font penser heureuse.. Alors que tout en vous est triste... Mort... C'était celà même chez la "fille de joie"... Un sourire faint avec une façade heureuse... Mais ce n'était pas elle... Enfin ce soir là elle se montrait au naturel... Une femme pleine de remords... Une femme torturée par ses démons... Une femme esseulée... Une femme qui ne pouvait raconter son malheur...

Les images de Heath revenaient dans son esprit... Des images qu'elle voulait oublier... Ce soir là où elle avait vu pour la première fois le grand désarroi... La peur... La vue de son corps inerte... La déchirante solitude.... La sensation étrange qu'avait son corps de réclamer cet homme... Un homme qui pourtant resterait à jamais dans son coeur.... Un homme qu'elle refusait d'oublier.... Pour lui elle aurait été jusqu'à se damner.... Se sacrifier pour obtenir une once d'amour... Elle le voulait en toute impunité.... Maintenant elle se devait d'attendre... Attendre mais c'était trop dur... Cette douloureuse sensation que plus les jours passaient et plus il l'oubliearit... Cette sensation si envahissante et pourtant qui la réconfortait car elle était bien vivante... Un coeur battait bien... Un coeur qui ne demandait qu'à retrouver les joies de l'amour... Elle se demandait néanmoins si elle serait réaimer... Après toutes ces désillusions qu'elle avait eu.. Il était sans doute difficile de redonner confiance... Une chose était sûre elle était prête à réouvrir son coeur... Prête à se jeter dans la gueule du loup... Un loup pourtant pas si dangereux que celà... Il avait su résister à ses pulsions meurtrières... Su lui prouver qu'il ne la toucherait pas... Mais pourtant elle aurait bien aimé qu'il l'a touche... Il l'avait touché à ce moment de frénésie... A ce moment où elle avait cherché des réponses... Elle regrettait amérement après coup son geste... Elle se devait de lui fournir les explications... Mais à quel prix ? S'ils devaient se retrouver ce ne serait que pour mieux se détester....

Au fond elle ressentait que mépris... Rancoeur.... Partagée netre un flot de sentiments négatifs et pourtant l'amour triomphait... Un amour qu'elle savait sincére... Sans doute cette bouée de secours qui pourrait l'aider... Quelqu'un qui était passé par hasard aurait pu faire l'affaire mais aucun ne pourrait lui faire ressentir ce qu'elle ressentait pour lui.... Malgré cette fâcheuse habitude de fuir... Cette forme de lâcheté elle s'en contre fichait... Il était lui.. Elle l'avait choisit.. Elle le prendrait comme celà...
Elle s'était laissée emporter par ses pensées... Revenant plonger son regard sur cette silhouette.... Un silence lourd s'était installé... La brise caressait les joues de la jeune femme... Un soupir profond qui s'échappait de sa bouche... Trop d'émotions en peu de temps... Elle s'en sortirait cette fois encore plus forte que les précédentes fois...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Sam 28 Mar - 13:50

Sa tête s'était bien vite abaissée au bruit de ces pas qui semblaient se rapprocher dangereusement. Il avait agi par lâcheté, sans doute... ou pour commencer un nouveau jeu, comme dans ses tristes habitudes, peut-être ? Il espérait simplement qu'elle ne le reconnaisse pas tout de suite, pas à cette distance. Elle n'était pas encore assez près de lui à son goût. Pour se brûler de la sorte, la flamme devait être toute proche de la main de l'effronté, or elle ne l'était pas suffisamment. Les cheveux décoiffés, destructurés et encore "grassouillets" du Clown paraissaient largement suffir à dissimuler son visage maquillé.

- Tout va bien ?

Rien à faire... elle ne le remettait pas. Il mit ça sur le compte de sa tenue. C'était bien la première fois qu'elle devait le voir si bien habillé... tout en sachant qu'elle ignorait pour l'heure son identité. Mais au fond, peut-être l'avait-elle oublié, elle aussi ?

Heath hésita un long moment à relever la tête. Il tatonnait le sol marqué de son propre sang de son gant de cuir mauve, et soupira longuement. Quelle scène pathétique... il se refusait de songer à la mort, et voilà qu'il était à terre, face à cette "tombe" ensanglantée, et qu'il faisait mine de se rendre homage à lui-même ! Il sourit... ricana discrètement afin de ne pas appeurer davantage la Belle. Oui, car elle puait la peur à des kilomètres. Mais quelle idée saugrenue que d'assister à ses propres funérailles ! Surtout les siennes, où il n'y aurait de toutes manières pas grand monde. Oh non, il n'y aurait pas foule... pourquoi devrait-on regretter un être aussi puéril et peu ragoûtant ?

- Je me porte... à merveille... Sa voix fut des plus froides... il était de glace après tout, il ne l'avait pas oublié, et sa flamme ne lui avait pas réchauffé le coeur depuis des lustres. Il marqua une courte pause, comme pour la faire réfléchir au son de sa voix et poursuivit : et toi, ma chère ?

Par politesse, car il en avait un minimum en tête, il se passa une main dans les cheveux tout en se redressant, dévoilant ainsi sa réelle personne. Même à cette distance, elle était toujours aussi resplendissante ! Une statue de marbre, une main sur la bouche et l'autre sur le coeur. *Du marbre de qualité !* Songea le Bouffon, lui qui n'avait pas croisé de si belle lumière depuis... une massacrante éternité.

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Sam 28 Mar - 15:28

Ce silence devenait insupportable pour la jeune femme... Regardant toujours cette silhouette avec méfiance... La peur toujours présente.. C'était comme si elle s'attendait à ce qu'"elle" lui saute dessus... Oui elle en avait parfois de ces idées... De drôles en effet... Mais elle s'attendait à tout depuis sa rencontre avec "le clown"... Pas si méfiante en tout cas pour avoir osé adresser la parole à un inconnu... Cette voix qui avait brise ce silence... Une voix des plus froides... Son coeur s'était emballé.. C'était donc lui... *Pas de conclusions hâtives*... Oui aucun doute sur l'identité de l'inconnu... Il était là devant elle la surpomblant de toute sa taille... Toujours cette distance qui les séparait... Mais une envie irrésistible de se blottir dans ses bras... Mais par pudeur elle ne bougea pas... Elle ne savait pas trop comment l'aborder... Elle savait juste qu'elle avait espéré tant ce moment... Mais viendrait ce moment où elle devrait parlé... Lui parler de ce qu'il s'était passé ce soir là... En aurait-elle le courage ? Oui elle en aurait même s'il devait la haîr par la suite... Mais elle se devait d'être franche mais pas pour le moment... Pour le moment elle était partagée entre lui dévoiler ces choses et lui déversser toute sa haîne...

Il est étrange que vous vous souciez de comment je me porte.... J'aurai pensé que vous en auriez rien à foutre de ma personne... Après tout, tout ce qui compte c'est votre petite personne...En tout cas vous avez le don de vous trouvez dans chaque endroit où je suis... Je vais finir par croire que vous me suivez...

Un rire résonna de sa bouche... Un rire franc... Une moquerie à son égard ? Non c'était juste ce que l'on pouvait le stress... Cette chose qui parfois pouvait vour faire faire n'importe quoi... Elle avait été soulagé qu'il la reconnaisse... Soulagée qu'il allait bien... Soulagée de le revoire... Soulagée... Il n'avait pas changé d'un poil... Cette façon bien à lui de se distinguer... La froideur dans sa voix... Ses gestes...

Je vais bien enfin si on considére qu'à part mes soucis personnellement... Oui on peut dire que je vais bien...

Réalisant qu'elle ne devait pas être présentable avec ce débordement de mascara, elle fouilla dans son sac... Tremblante le contenu de son sac se déverssait sur le sol... Elle s'agenouilla à la hâte essayant de ramasser ses affaires éparpillées ici et là... Elle ramassa son poudrier mais avec l'obscurité elle ne pouvait rien faire... Elle resterait comme ça ... De toute façon il avait du certainement remarquer qu'elle n'était pas si parfaite.. De toute manière elle n'était pas là pour le séduire... Non elle en avait marre de faire toujours le maximum... Il ne comprenait rien... Elle n'allait tout de même pas se tuer à la tâche... Une fois qu'elle avait enfin finit de ranger ses affaires elle se releva... Penaude qu'elle était... Surtout impuissante.. Elle redoutait tant cet instant ou elle devrait parler... Faire durer l'instant lui était inconcevable... C'était de la torture... Elle chercha son regard... Essayant de pouvoir y lire une quelconque émotion... Mais d'où elle était elle ne pouvait que distinguer le néant... Rien ne sortait de cet être...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 12:48

*Bizarre... * Lui qui s'attendait à ce qu'elle pousse un cri de joie et se jette à son cou pour lui en rouler une... il se savait pourtant précieux à ses yeux. Mais rien... rien de rien, ç'en était presque vexant ! Mais, à quoi pouvait-il donc s'attendre ? Elle ne faisait que lui rendre ce qu'il lui avait si généreusement donné... la dernière fois qu'ils s'étaient vu, il s'était sauvé comme un voleur. En tout cas, pour une flamme, elle n'avait pas perdu de son pouvoir... elle lui brûlait toujours autant les yeux ! Les... yeux ? Ou bien, était-ce la marque des dents de gamine de l'autre jour ? Probablement les deux... dès lors, il savait qu'il n'était pas le seul dans cette ville à courir après la folie.

- Il est étrange que vous vous souciez de comment je me porte.... J'aurai pensé que vous en auriez rien à foutre de ma personne... Après tout, tout ce qui compte c'est votre petite personne...En tout cas vous avez le don de vous trouvez dans chaque endroit où je suis... Je vais finir par croire que vous me suivez...

Et voilà qu'elle aussi était vexée... *D'accord, je me suis tiré comme un con de premier ordre hier matin, mais c'est pas une raison pour en remettre une couche !* Et qu'espérait-elle ? Qu'il lui apporte le café au lit ? Le Bouffon retint un éclat de rire. Il ne lui fallait pas se noyer dans ses pensées, autrement la Belle virerait au rouge et il recevrait une sacrée paire de claques !

- Pourquoi te suivrais-je ? Puisque seule ma "petite personne" importe à mes yeux... Il jouait assez mal sur la raison, étant donné qu'il n'en possédait pas des masses... il ne lui fallait pas tout perdre, ça non ! Quel gâchi ! J'avais à faire dans les parages...

Et comme d'habitude, il mentait très mal. Et alors que la Belle... *Tracy... ? Tracy !* Oui, Tracy ! C'était bien cela son nom. Un grand pas en avant pour la logique et un bon coup de balais pour le ridicule. Elle poursuivit en ignorant sa "déduction" de bas étage qui maintenant faisait office de papier peint pour le Clown :

- Je vais bien enfin si on considére qu'à part mes soucis personnellement... Oui on peut dire que je vais bien...

Des soucis personnels... c'était le cadet des siens ! Oui, sa vie, il s'en foutait comme de sa première lame. Lorsqu'on achète un jouet, on ne lit pas l'étiquette pour voir quel nom de pays trône après le "made in" et donc, on se contrefiche des emmerdes qui peuvent tourner autour. Non, l'intérêt était tout autre part. Encore que là, l'esthétique du "jouet" avait visiblement besoin d'un petit coup de peinture. Elle fouillait dans son sac, cherchant probablement de quoi se refaire une beauté... à part ça, elle ne cherchait plus à lui plaire... mais elle le fit malencontreusement tomber. Et alors qu'elle s'était déjà abaissée pour en ramasser le contenu étendu sur le sol, le Clown hésita à mettre un terme à cette foutue distance qui les séparait... pourtant, il s'abstint et lui laissa le temps de se relever dignement.

Elle était comme tombée dans le mutisme... elle qui avait l'habitude de l'ouvrir toutes les trente secondes. Allait-elle réellement bien ? Pas avec le peu de mots qui étaient sortis de sa jolie bouche, c'était impossible. De bon coeur, le Vaniteux décida d'user de ses "charmes" pour lui remonter le moral. Il tourna les talons et atteignit une tombe devant laquelle un bouquet de chrysanthèmes mauves avait trouvé refuge. Le mauve... *Quelle splendide couleur !* Songea-t-il tout en otant l'une d'entre elles. Les chrysanthèmes, c'était bon pour un enterrement ou pour une grand-mère, mais bon... on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a ! Ils se trouvaient tous les deux au milieu d'un cimetière et pas chez un fleuriste ! Et puis, elle avait beau être riche, elle devait sans doute aimer les plaisirs simples... non ?

- Tu es toujours aussi maladroite... comme quoi la perfection n'existe pas... Il s'approcha de la Belle et lui offrit la mesquine fleur dans une élégante révérence. Et puisque cela me suffit amplement... Sur ces mots, il releva la tête vers elle, le sourire en coin... quelle révélation ! Puis, il se redressa d'un geste humble. Et ce petit "mot de départ" dont je t'ai fait part... t'a-t-il plu ?

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 14:55

Il avait enfin brisé ce silence... Des sarcasmes encore et toujours... Pas qu'elle n'aimait point son attitude... Elle s'était imaginé à ce qu'il vienne vers elle... Des gestes tendres voilà ce qu'elle demandait... Mais il avait beaucoup de retenue tout comme elle... Pourtant il était difficile pour elle de résister à l'envie de se jeter dans ses bras... Après tout il n'était pas si difficile de se contenir... Mais celà avait fait place à de la frustration... Frustrée et vexée... Comme c'était étrange il avait à faire dans les parages... Sans doute en quête de harceler ou bien apeurer une personne quelconque... Mais elle était là devant lui... C'était elle sa prochaine victime... Quoiqu'il en soit il ne lui ferait aucun mal... Pourtant elle ne s'était pas gênée pour lui en faire... Elle avait récolté ce qu'elle avait semé... Elle avait vécu pour un instant la souffrance de Heath... Une grande douleur qui avait arraché son coeur... En un sens il était courageux de vivre avec cette chose au plus profond de lui... Il s'épiaient l'un et l'autre... Lequel des deux oserait faire le premier pas ?... En aucun cas Tracy le ferait... Il y avait tant de rancoeur pour lui... Il avait fui à plusieurs reprises... Il n'était qu'un lâche... Un lâche pourtant qu'elle adorait... Elle le chérirait quaoiqu'il fasse... Elle voulait comprendre ses raisons de ces ultimes départs...

Elle le fixait... Il lui tournait le dos... Voilà il allait fuir encore une fois de plus... Mais non il s'avançait vers elle tenant de sa main une jolie fleur étincellante... Une couleur pourpre flamboyante... Il lui offrit galamment... Elle ne put résister à lui prendre... Humant son parfum... Comment appelait-on cette fleur ? Elle ne le savait pas mais elle était touchée par son geste... Encore une tactique pour l'a piéger... Elle le regarda souriant froidement...

Je prendrai votre remarque sur ma maladresse pour un compliment... Quoique je doute que vous soyez avare de compliments... En tout cas ce qui est de l'ironie vous êtes vraiment le roi... Votre carte ? Quel merveilleux cadeau en guise d'au revoir... Vraiment c'est la première fois que je reçois ce genre de carte... En même temps je ne suis pas habituée à celà... Non elle ne m'a pas plu... La signification.. Enfin cette énigme je ne comprends pas... Je ne suis pas experte pour résoudre les énigmes... Mais une fois de plus j'ai été impressionnée par votre départ... Peut être un jour je comprendrai pourquoi vous disparaissez de la sorte... Alors quelles étaient donc ces choses que vous aviez prévues ? Voler une pauvre dame ? Tuer ? Oui tuer ce serait mieux... C'est ce qui vous fait vivre...

Elle se tut.. Baissant les yeux... Intimidée certes... Mais jamais elle ne le comprendrait... Elle regardait intensément cette fleur... Les pétales étaient soyeux... Elle revint poser son regard sur Heath... Depuis le début elle n'avait pronocé son patronyme... Comme si le fait d'évoquer celu-ci l'a faisait atrocement souffrir... En même temps il ne l'avait pas fait de son côté... Oui juste un ma chère... Mais elle ne s'appelait pas comme celà... Rancuniére ? Sans doute... Blessée oui encore plus que cette haine qu'elle chérissait à son égard... Le toucher oui elle en mourait d'envie... Elle baissa son regard sur une plaie qui se trouvait sur son cou.. Un sourcil s'était levé... Quelle étrange marque... Elle leva son bras effleurant de son doigt la blessure... Elle s'en fichait qu'elle ait ou non des droits de le toucher... Elle était curieuse... Quelqu'un avait osé lui infliger encore une souffrance...

Que vous est-il arrivé ? Vous devriez soigner cette plaie avant que celà ne s'infecte...

Il devait avoir mal... Mais c'était une chose qu'elle n'avait jamais vu... On aurait dit une morsure.. Comme un serpent... Ou deux trous bien nets et distincts... Elle en avait froid au dos... Son échine s'était glacée.. Qu'avait-il bien pu faire... Se rendant compte qu'elle le touchait depuis au moins une minute... Elle baissa son bars... Le regardant intensément... Cette fois elle ne chercherait pas à savoir... Elle n'userait pas de son don... Non s'il ne voulait pas lui dire libre à lui... Après tout pourquoi se dévoilerait-il à une étrangére... Oui c'était celà même qu'elle pensait qu'il l'a prenait... Non elle devait se tromper.. Sinon il l'aurait tué... Oui il ne l'avait pas fait... Sans doute ressentait-il des choses lui aussi... Mais n'était pas la mieux placée pour connaître les sentiments des autres... Elle qui s'était lourdement trompée au fil du temps... Jetée dans la gueule du loup... Mais elle n'en était pas moins faible.. Non elle s'était faite elle seule... Un caractére si tôt endurci... Mais au fond elle n'en restait pas moins une jeune femme tout à fait aimante..

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 16:25

Cette fois-ci, Heath en était sûr : il n'avait vraiment pas de chance. Son "énigme" n'étant pas complète, il était impossible de la comprendre, d'élucider le mystère... elle ne faisait que chercher une aiguille dans une botte de foin. N'avait-elle donc rien compris à tout cela ? Rien compris à ce petit jeu ? Les jeux sont faits pour rire et le rire est le meilleur des remèdes ! Et avec toutes ces "blessures", il en avait bien besoin, le bougre !

- Alors quelles étaient donc ces choses que vous aviez prévues ? Voler une pauvre dame ? Tuer ? Oui tuer ce serait mieux... C'est ce qui vous fait vivre...

- Mais, la mort n'est pas le meilleur moyen de gagner sa vie ! Il avait levé son index, comme un parent ferait avec son môme pour lui donner leçon... c'était bouleversant, comme scène.

Au moins, elle n'avait pas refusé son cadeau. Si cette offrande lui était revenue à la figure, il n'aurait pas eu l'air fin. Il ne songeait même pas à lui répondre... après tout, ce qu'il comptait faire en ce sinistre lieu ne la regardait nullement. Et qu'aurait-il pu lui répondre ? "J'essayais de chasser mes démons" ou encore lui mentir à nouveau en avouant une belle connerie du genre "J'espérais te retrouver pour te faire la cour" et puis quoi encore ! Il se serait rendu plus pathétique qu'elle. Pourtant, le fait de détourner la question par un simple jeu de mots avait l'air de fonctionner... elle n'insista guère. Au lieu de cela, elle posa ses petits doigts agiles sur le cou de son mystérieux interlocuteur. *Eh merde !* La blessure était-elle si voyante que ça ?

- Que vous est-il arrivé ? Vous devriez soigner cette plaie avant que celà ne s'infecte...

Il semblait bien que oui... elle était remarquable. Et voilà que la Belle cherchait encore à savoir. Mais de quel droit se mêlait-elle des affaires des autres ? Et qui lui avait autorisé le fait de poser ses sales pattes, pourtant si douces et bienveillantes, sur le cou d'un déséquilibré mental ? Heath lui aurait écarté la main d'un geste vif et malpoli si elle ne l'avait pas fait elle-même.

- Je sais ce que...

Il n'eut pas le temps de finir son enchaînement... la plaie s'était remise à saigner, il sentait les gouttes de sang perler et voyager le long de son cou. Agacé par cette malencontreuse intervention de son corps, il amena sa main jusqu'à la partie ensanglanté de son cou. Il s'abstint de hurler un gros "Putain !" et recula de quelques pas... il ne voulait pas que Tracy s'en mêle à nouveau. Sans oublier que ces quelques gouttes étaient presque symboliques aux yeux du Bouffon. Pour lui, elles symbolisaient sa faiblesse. Et tous ces souvenirs... en posant sa main sur la plaie, il avait eu comme un flash. Cette gamine qui l'avait mordu... il s'était juré de la retrouver.

Heath secoua légèrement la tête, comme pour essayer de chasser ce "démon" de son esprit. Il avait autre chose à penser... et à panser ? Il leva la tête vers la Belle, bien décidé à s'expliquer avec elle, mais surtout à obtenir des explications.

- C'est pas tellement cette blessure-là qui m'intimide... ce serait plutôt celle-ci !

Il lui tira volontairement la langue... pas pour l'insulter. Non, il ne s'était tout de même pas rabaisser à ça... il voulait simplement qu'elle voie sa coupure. Oui, cette vilaine trace qui venait d'il ne savait d'où. Il avait la ferme intention d'en connaître l'origine, car il n'était plus tout à fait sûr de sa version des faits... ses pensées perverses n'étaient pas des plus logiques, après tout. Sans compter le fait que la Belle n'avait mentionné dans ses propos aucune allusion ni anecdote qui lui aurait permis de faire le rapprochement avec cette soirée.

- Alors ?! Tu peux m'expliquer ça ?!

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 17:20

Bien sûr il ne lui dirait sur ses intentions... Même cette blessure il ne voulait pas lui avouer comment il se l'était faite ou bien qui lui avait fait... Non il ne parlerait pas... D'ailleurs sa blessure commençait à suinter... De ce fait il plaçait une main sur celle-ci... Reculant... Tracy écarquillait les yeux... Visiblement c'était beaucoup plus important qu'une simple coupure... Il ne pouvait pas rester dans cet état là... Non c'était plus fort qu'elle... Elle se refusait à le voire souffrir...
Elle eut un choc quand il lui avait dévoilé sa langue... Les images revenaient... Il s'était lui même fait cette coupure... Un choc que de revoire ce qu'il avait fait par sa faute.. Oui à ce moment là le sol s'était dérobé sous ses pieds... Elle aurait voulu être une petite souris... Se terrer sous le sol.. Se cacher.. Oublier ces images... Elle eut de la peine... Elle s'approchait de lui... Le regard vidé de toutes émotions... Cherchant dans son sac ses mouchoirs.... Elle lui ôta sa main de son cou.... Plaçant un mouchoir sur la plaie suintée... Avec habilité elle comprimait la blessure... Elle ne le regardait plus totalement appliquée dans son travail... Elle lui reprenait sa main pour qu'il maintienne le bout de tissu...

Je serai vous je ne l'enléverrai pas maintenant... Enfin à moins que celà ne vous fasse rien de vous vider de votre sang...

Elle avait cherché par tous les moyens d'essayer de ralentir l'échéance... Elle devrait parler... Elle ne le pouvait pas... De ce fait elle lui tournait le dos... Son corps tremblait... Elle allait encore lâcher des larmes... Elle était bouleversée... Elle ne pouvait pas demeurer dans le silence... Elle devait assumer ses faits et gestes... Elle reprit un peu d'air comme si celà allait l'aider... Oui elle devait avoir le courage... Elle se retourna... Le regard ailleurs... Elle écoutait ses propres battements martellaient dans ses tempes... Sa bouche tremblante... Les mots ne demandaient qu'à sortir...

Je me dois de ...vous dire ce qu'il s'est passé... Tout... d'abord je tiens ...à m'excuser d'avance... Je ne ..ne..voulais pas en.. en arriver là... Voilà ...vous avez ..voulu me.. Violer voilà... C'est ça donc.... j'ai pris votre arme ...dans votre poche et au moment.. où vous vouliez m'embrasser et bien.. je vous ai entaillé la langue... Pas trop fort non plus.. Juste de quoi... Vous faire stopper vos pulsions... Alors du coup ...vous êtes tombé ... dans les pommes... Alors je ...vous ai condui d...dans mon lit... Je n'ai rien fait... Et puis la suite vous la connaissez....

Mentir ? Mais elle ne savait pas mentir... Cafouillage de mots... Pas pris le soin de le regarder en face... Ses joues s'étaient empourprées.. Elle jouait avec ses mains... On aurait dit une petite fille prise en faute... Mais comment allait-elle faire pour rattraper son coup ? Elle ne le savait pas mais elle savait bien que ce n'était pas du tout plausible... C'était elle qui avait toujours volé ces baisers.. Elle qui voulait qu'il l'a prenne... C'était elle qui cherchait à tout prix à le séduire... La tension était palpable... Tracy craqua sous l'effet de sa plus grande honte... Le mensonge... Elle qui avait toujours été honnête...
Elle s'effondra sur le sol... Aggenouillée... La tête penchée... Murmurant des propos inaudibles... Même elle ne savait plus ce qu'elle disait...
Elle était là... Tremblante.. Sanglottante... Elle aurait voulu s'enfonçer encore plus entre ses feuilles mortes... Elle aurait voulu que Heath la poignarde... Elle n'avait même pas eu le courage de lui avouer la vérité.... Elle qui jugeait son comportement.. Elle en
était devenue à lui ressembler par sa lâcheté.. Chose qu'elle n'était pas habituée... Elle avait honte.. Honte du regard de Heath posé sur elle... Honteuse jusqu'au cou... Elle maudissait cette part d'elle... Elle le maudissait lui... Elle maudissait le jour où il n'avait su mettre fin à toutes ses souffrances....

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 18:01

La violer ? Le Clown manqua de pouffer. Le geste qui vous sauve, car s'il avait éclatait, il en serait probablement mort. Le rire est parfois un sacré danger suivant les circonstances. Malgré cette horrible envie de la ridiculiser davantage, il tenta de prendre cette version au sérieux et l'analysa. *La violer ? Comme si elle aurait dit non... et puis, elle sait se faire désirer, la Belle !* Non, vraiment... c'était tout à fait improbable. L'alcool accentuait volontiers ses airs et attitudes de pervers, sans oublier qu'il n'avait pas bu qu'un verre et qu'il ne sagissait pas d'un simple sirop pour la toux, mais il n'avait jamais agi de la sorte, même sous l'emprise de ce doux vice. Pas que l'envie de poser ses vicieuses pattes sur le corps d'une créature aussi désirable qu'elle le dérangeait, mais il préférerait être parfaitement conscient plutôt que de se saouler la gueule... une telle occasion ne lui arrivait pas souvent ! Il se serait jeté dessus avec l'esprit clair. Enfin, c'était une façon de parler... il s'imaginait de tels scénarios que son esprit ne pouvait être clair. Et lui qui la croyait naïve, mais sincère... il n'était pas du tout déçu de s'être lourdement trompé. Ce mensonge le fit gentiment sourire. "Lourdement" trompé... c'était un bien grand mot. Il la savait trop sincère pour mentir correctement. Au fond, il la connaissait assez bien sans réellement le savoir.

Et alors qu'il allait, par habitude, prendre cette révélation avec humour et lancer un de ses bons vieux sarcasmes, la Belle s'abandonna à la poussière du sol et tomba en sanglot. *Il manquait plus que ça !* Elle avait l'air de s'en vouloir... vraiment. Heath lui aurait généreusement fracassé la mâchoire d'un bon coup de pied, histoire de ne plus entendre ces pleurs, ces... ces gloussements. Il ne supportait pas de voir quelqu'un se repentir de la sorte face à lui. Ces gens qui se mettent à chialer face contre terre, gémissant et implorant clémence et pardon à on ne sait qui, c'était si... agaçant ! Il aurait préféré l'entendre geindre et le supplier de lui pardonner, afin d'en rajouter un peu, de toutes manières il ne l'aurait pas écouté, mais ça... ce spectacle désolant, il n'en voulait pas ! *Tais-toi... la ferme... la ferme ! LA FERME !!* Elle devait se taire, autrement il éclaterait. Elle était incapable de voir la vérité en face, elle se rabaissait au niveau du Clown... lui qui détestait passer sa vie auprès de gens qui lui ressemblaient, c'était le pompon !

- Mais arrête de te mettre dans tous tes états pour si peu ! Et relève-toi... relève-toi ou je te préviens que j'en charge moi-même !

Elle n'avait pas l'air de l'écouter, elle devait être trop chamboulée pour ça. Et compréhensif comme Heath était, il jeta son mouchoir maintenant imbibé de son propre sang et lui tira un grand coup les cheveux pour lui relever la tête. Ignorant son cri de douleur, il usa de sa force pour la faire se relever, lui arrachant toujours autant la crinière. Elle était de nouveau sur pied... enfin ! Il lui lâcha finalement ses mèches abîmées et complètement décoiffées pour la rapprocher davantage de lui en la tirant cette fois-ci par le col.

- Je t'avais dit de te relever... De sa main libre, il caressa délicatement le visage couvert de larmes de la Belle. Ce geste tendre était loin de crier après le pardon. La vérité... c'est ce qui nous libère ! Tu ne crois pas ? Alors, vas-y... je t'écoute... Il la fixait intensément de ses yeux devenus vermeils. Son regard devait être déstabilisant... qu'importe ! Il lui fallait savoir, sinon elle le paierait très cher. Ose me le dire... droit dans les yeux !

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 18:47

- Mais arrête de te mettre dans tous tes états pour si peu ! Et relève-toi... relève-toi ou je te préviens que j'en charge moi-même

Il parlait mais c'était comme si elle n'était plus là... Le vide envahissait Tracy... Tout lui revenait en mémoire... Elle ne pouvait endurer plus longtemps cette souffrance... Il fallait qu'elle extériorise tout... Mais la force l'avait abandonnée... Elle était écroulée sur le sol jusqu'à ce que le clown la reléve... La tenant fermemnat par les cheveux... Elle avait mal et ses mains suppliaient les siennes de se retirer... Elle gémissait de douleur.. Ce n'était rien comparé à ce qu'elle cachait... Elle était debout faisant face à Heath... Il l'avait attiré contre lui du moins plus proche elle était tirée comme un chien tenu en laisse.... Elle le fixait... Sa main posé contre son visage... C'était trop facile... Un sourire s'était dessiné sur ses lèvres... Ses yeux dans les siens incarnats... Elle n'avait jamais vu de teinte pareille pour des yeux... Il était peut être en colére... Ou frustré de s'être comporter comme un idiot... Il voulait qu'elle parle elle parlerait...

Avant celà elle avait autre chose à faire... Dans un élan elle leva son poing en direction de son visage... Elle avait visé en plein dans son pif... Mais elle avait mis assez de force pour qu'elle même hurle de douleur... Elle tenait sa main qui lui faisait atrocement mal... Son visage crispé... Elle espérait que lui aussi ai aussi mal qu'elle.... Elle jetait un oeil sur Heath qui semblait un peu étonné par son geste... Il était assez endurant pour supporter un coup pareil... Celà faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus levé la main sur un homme... Ca lui faisait un bien fou...

Premièrement c'est pour avoir agresser mes cheveux.... Je déteste que l'on les touche... Prochaine fois que tu oses poser tes sales pattes sur ma chevelure je te ferai regretter ton geste... Deuxièmement je t'ai dit la vérité... Si elle t'est insupportable à l'entendre et bien j'ose espérer que tu comprennes l'état dans lequel je suis.... Tu pensais vraiment que je te mentais... Oh pauvre Heath qui croyait être un bon gentleman... La vérité est que tu es le pire des salauds...

Elle stoppa net sur sa lancée.... Non elle n'avait pas pu dire celà... Non c'était elle la belle salope qui lui avait menti.... Premièrement son patronyme elle lui avait caché sa véritable identité... Et maintenant ce mensonge grotesque... Mais qu'était-elle devenue ? Ignoble.. Elle était devenue comme lui... Cette pensée lui faisait froid dans le dos... Elle essayait de contenir cette fougue de se jeter sur lui.. Le tabasser celà n'aurait servit à rien... Car c'était contre elle qu'elle était en colére.. Contre lui aussi... Mais il n'avait pas été un salaud... Elle avait certainement dit celà frustrée qu'il ne s'était pas passé ce qu'elle aurait voulu qu'il se passe.... Elle le dévisageait... Espérant silencieusement qu'il ne lui en voudrait pas... Après tout elle lui avait rendue la pareille... Ses cheveux était la partie qu'elle n'autorisait que très peu à toucher.... Finalement elle se redressa et secoua néanmoins sa main endorlie par la douleur... Elle se recoiffa du mieux qu'elle pouvait... Elle devait se préparer à tout attaque de son adversaire... De plus elle savait d'ore et déjà qu'il ne s'avouerait vaincu... Quoiqu'elle avait déjà gagné deux parties contre lui.. C'était sans doute la dernière partie qu'elle jouerait contre lui...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 19:37

Ulcéré... ulcéré qu'il était, le Bouffon ! Elle y avait tant de rage et de détermination qu'il alla jusqu'à espérer que son nez ne laisse pas échapper une seule goutte de sang, lui aussi. Mais, sans doute n'avait-elle pas tout donné, car rien ne sembler couler de cet orifice. Et au fond, il en était presque rassuré... entre sa morsure, sa coupure à la langue et maintenant, le marron qu'il venait de se prendre en pleine poire, il commençait à en avoir marre de pisser le sang de partout ! D'accord, cette pêche-là, il l'avait cherché... mais la question n'était pas là !

Heath se tenait fermement la truffe, alors que la Belle enchaînait propos méprisants et insultes... ça aussi, il l'avait cherché. Il l'écouté attentivement, presque attendri... admiratif... satisfait. Elle l'avait même tutoyé. Finalement, elle semblait avoir abandonné ses airs embourgeoisés et laissé place à son autre elle, sa partie aminale, celle qui ne respectait plus rien et qui s'emportait à tout bout de champs ! Il avait obtenu ce qu'il attendait... un soupçon de violence, même si à la base, ce geste n'aurait pas dû venir d'elle. Il s'attendait pas à ce qu'elle réagisse de la sorte... elle qui avait toujours plus ou moins consenti à se faire estropier. Elle lui avait d'ailleurs déjà clairement demandé de la tuer. Mais il s'attendait plutôt à une gifle... au moins, elle n'avait pas frappé au-dessous de la ceinture, car si cela avait été le cas, avec la force qu'elle avait employée, pas sûr qu'il s'en serait remis aussi vite.

- Pas mal... pas mal du tout... Il bafouillait, il était encore tout retourné de ce coup. Je me demandais quand est-ce que tu allais réagir de la sorte ! Il avait lâché le point d'impact, ce qui rendit ses paroles plus compréhensibles.

Bien décidé à franchir un cap, il glissa sa main dans sa veste et sortit un somptueux calibre argenté. Il n'avait pas l'habitude se servir d'arme à feu... celle-ci était juste là pour intimider la Belle et la forcer à cracher le morceau. Le flingue en lui-même n'était pas chargé, mais ça... elle l'ignorait ! Et ce pouvait jouer à son avantage. L'argent n'était pas une fantaisie, mais une aide précieuse ! Indispensable à sa survie et à sa soif de vengeance. Après une nuit de réflexion, il avait bien compris que ce qui avait blessé la sangsue ambulante de la veille n'était pas la lame de ses armes blanches, mais bien le manche... ou du moins, l'ornement en argent. Rien de tel qu'une arme à feu en argent pour être rapide et efficace face à ce genre d'attaques ! Et il la retrouverait... ça oui, il la retrouverait !

Il avait beau préféré de loin les expressions que laissaient paraître ses victimes, une lame dans le ventre ou sous la gorge, mais ce n'était le meurtre qu'il cherchait là... c'était des réponses. Elle pouvait le prendre pour un lâche... une arme soi-disant chargé contre une demoiselle à main nue, mais qu'importe ! Un flingue, c'était beaucoup plus rapide et compétent qu'une lame ! Ce n'est pas avec cet engin dit "chargé" dans la main qu'elle viendrait lui faire la remarque ! Il la tenait... et bien !

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 21:53

Elle qui croyait qu'il allait applaudir.. Il semblait impressionné par son geste... Du moins il avait été content qu'elle réagisse de la sorte.... Depuis qu'il attendait ce moment... Elle le regardait prête à sourire... Mais voyant sa main se diriger vers sa poche elle savait qu'il n'en resterait pas là... Non il n'avait pas sortit son arme habituelle mais bien un révolver... A la vue de son arme flamboyante, un cri s'échappa de sa bouche... Un mouvement de recul de sa part... Fixant cette arme qu'il tenait devant elle... Il aurait suffit d'une légére pression sur la gâchette pour que le coup parete seul... A cette pensée elle avait bondi... Un regard sur Heath.. A ce moment elle se voulait implorante... Non de toute façon il ne lui ferait aucun mal... Elle le savait mais cette arme pointée en sa direction ne lui inspirait confiance....

Heath... Je serai vous je lâcherai cette arme.. N'avez-vous donc pas compris ce que je vous ai dis... Il n'y a rien d'autre à dire.. Et ce n'est pas forcément contre la menace que je parlerais... Oh non.. Et puis allez-y... Montrez-moi ce que vous pouvez faire avec cette arme... Je suis sur que tel le lâche que vous êtes vous ne ferez rien... Quoique la... Je n'ai jamais vu d'arme telle que celle-ci.. Impressionnant de savoir qu'une telle chose peut vous tuer d'un coup... Surtout visez bien.. Le coeur.. Ou les tempes... Oh oui Heath mettez fin à mes souffrances... Je vous en conjure....

Sur ce elle s'était nettement rapprochée de Heath... Frôlant de sa poitrine son arme... Le dévisageant avec un sourire sournois... Elle caressait son arme présentée à elle... Caressant du bout des doigts sa main.... Provocatrice ? Oui à ce moment là elle l'était... Elle cherchait à tout prix à faire lever cette tension...

Que vous me croyez ou non... Ca m'est égal.. Je me rappelle chaque détail... Chaque choses que vous m'avez fait subir... Depuis je vis avec ces images... Je vis avec votre douleur... Votre souffrance si forte... Alors ne jouez pas au gros dur avec moi... Abaissez votre arme s'il vous plaît...

Elle s'était laissée aller à quelques confidences... Mais bne s'était pas étalée... Elle en avait pas envie... Pas envie de lui dévoiler... Pas maintenant... Elle prenait à malin plaisir à jouer avec ses nerfs... Mais elle craquerait tôt ou tard... Les mots qu'elle voulait pourtant lui dire... Des pardon.. Des regrets... Elle avait été faible... Mais elle n'était pas là pour ça... Elle avait déjà trop de choses en tête... La mort de ses parents... Il pouvait faire en sorte qu'elle les retrouve.. Oui elle voulait qu'il appuie sur la gâchette... Elle voulait quitter ce monde... Elle ne voulait plus exister... Elle le regardait tel un chien battu... Oui elle en aurait pleuré pour qu'il la descende comme un petit lapin... Oui elle se serait jeter à ses pieds... Mais elle ne le faisait pas... Car elle se refusait de le perdre... Elle voulait pouvoir entendre sa voix... Pouvoir le toucher... Pouvoir encore l'aimer... Pouvoir.... Oui elle était indécise comme souvent... Mais elle ne bronchait plus... Eteinte... Tout à coup son visage s'était vidé... Ses yeux ne regardaient plus Heath... Elle était plongée au loin.... Elle ne savait que faire...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 22:54

Le spectacle était à son sommum. La vie de la Belle était entre les mains du Clown. Il tenait les ficelles... du moins, c'est ce qu'il croyait. Voilà qu'elle le traitait de lâche et le supplier à nouveau d'en finir, elle s'approchait du canon et le caressait comme elle le ferait avec la joue de son agresseur, et ce malgré la menace de l'arme. Elle en avait du culot... elle en avait à revendre ! Lui qui s'était juré de ne jamais la tuer... avec toutes ces promesses et tous ces chantages, qui fallait-il croire ? Et cette monstrueuse envie d'appuyer sur la gachette... dire que le flingue n'était même pas chargé. De toutes façons, elle ne parlerait pas... elle était trop courage, ou folle peut-être ? La folie... c'est tellement contagieux de nos jours.

La main sûre, Heath sourit légèrement à la vue du déséquilibre mental de la Belle. Elle n'avait plus sa tête et semblait ignorer où elle était tombée. Soudain, son index pressa la détente... rien, bien sûr. Juste un léger bruit de détonation, un simple claquement. Si seulement il avait été chargé... si seulement... et voilà qu'il éprouvait des regrets. Le coeur de la Belle avait du vieillir de dix ou quinze ans en cet instant. C'était même étonnant qu'elle ne soit pas tombée dans les pommes... mais, elle ne devait pas en être loin.

Il baissa son arme et se mit à la fixer. *La garce...* Elle avait encore gagné. Il lâcha carrément son arme qui tomba sur le sol humide... à quoi bon ? La seule manière de la faire souffrir était de la laisser vivre et de lui refuser tout contact affectif, ou en tout cas, la faire espérer pour mieux la décevoir. La tuer ? Quel idiot ! Si le chargeur avait été plein, il lui aurait rendu service ! Elle l'avait partiellement eu... et pour cela, elle méritait bien, disons... une petit récompense ?

Il s'approcha lentement d'elle... ils étaient presque l'un contre l'autre et déjà, il sentait le rythme du coeur de la Belle accélérer, alors que le sien restait aussi régulier qu'un pendule. Le sang du Bouffon était de glace, celui de la charmante créature brûlait comme la braise. N'était-ce pas ce qu'elle désirait le plus ? L'avoir auprès d'elle, aussi doux et gentil qu'un agneau ? Fort bien, il jouerait donc l'agneau pour cet acte-ci. Il était plutôt bon comédien, mais endosser le rôle d'un innocent n'était pas une mince affaire... qu'importe, il s'y ferait. Il se pencha lentement vers elle et lui glissa cette contine à l'oreille, alors qu'il lui passait une main dans les cheveux :



« Quand la Flamme se ravive au Coeur des Ténèbres...
Trop faible, le lourd Blizzard s'évanouit.
Poussant son long Soupir au sein de la Nuit...
La Glace offre sa Dépouille à cette douce Agonie. »


L'énigme ne serait pas un casse-tête pour elle... elle devait sûrement comprendre qui était la "Flamme" et qui était la "Glace" car, après tout... elle avait gagné une fois de plus. C'était tellement bête de se faire avoir par les charmes d'une créature si attrayante, mais Heath n'avait pas honte. Il passait de bons moments avec elle... cela dépendait de son humeur. Mais une chose était sûre : lorsque la Flamme gronde, la Glace devait se faire discrète. Dans ce cas, le rôle de l'agneau lui convenait à merveille. Oui, il serait sage... mais pas éternellement.

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Dim 29 Mar - 23:31

Elle attendait patiemment... Des images de sa vie d'avant lui revinrent en mémoire... Le visage de ses parents... Le jour de ce tragique accident... Sa vie d'adolescente.. Sa vie de jeune enfant... Sa vie de bébé... Elle se rappelait les douces caresses des mains de sa mère après un cauchemard... Les plus tendres moments comme les plus déchirants... Sa vie défilait à grande vitesse.. Son père sa mère se retrouvaient devant ses yeux... Des larmes venaient de surgir de nulle part... Des larmes qu'elle ne contrôlait plus... Le clic de la gâchette.. Et la voilà fermant les yeux... Mais à l'instant d'après elle les réouvrit... Elle était toujours devant Heath... Donc une arme non chargée.... Elle avait envie de se foutre de sa gueule... Mais elle se retint.... L'arme vide gisait au sol...
Heath s'était rapproché d'elle... Caressant sa chevelure... Le doux murmure qui caressait son oreille... Ces mots qui résonnaient sans cesse dans sa tête... Des mots dénués de tout sens pour elle... Elle n'était pas en état de réfléchir...

Elle le dévisageait... Les larmes coulaient à flot... Trop de larmes avaient coulées en cet être si fragile... Elle enlaçait Heath.. Sans doute pour le remercier d'avoir fait rejaillir des souvenirs qu'elle croyait à jamais éteints...

Heath... Je sais que je n'ai pas été honnête envers vous... Je m'en veux.. Voilà ce soir là vous n'avez pas essayé de me violer... Non je vous ai forcé à parler... J'ai lu dans vos yeux votre souffrance... Ce cri de désespoir sortant de vos entrailles... Votre corps s'exxprimait d'une façon horrible... Une sensation de pure agonie... Vous êtiez là et moi impuissante par ce que vous me laissiez voire... Je suis sincérement navrée Heath... Je n'aurai aps du contrôler votre esprit... Vous êtes resté un moment allongé sur le sol... Les yeux exhorbités... l'effroi pouvait se lire... Votre main aggripant votre arme pour la pénétrer dans votre bouche... Vos mains crispées sur votre visage comme si vous cherchiez à ôter votre épiderme.... Ensuite j'ai veillé sur vous... Je n'ai rien fait d'autre que restée sur vous... J'avais peur de vous perdre... J'avais peur de ne plus vous revoire...

Tout en s'exprimant enfin elle était restée contre l'homme.... Elle avait parlé sans trop de difficulté.... Elle se sentait sale... De plus pour ce soir elle avait eu assez d'émotions... Des émotions profondes... Mais elle avait apprécié...

Heath... Je tenais à m'excuser... Merci en tout acs .. Grâce à vous j'ai revu le visage de mes parents... Merci de tout coeur...

Elle était maintenant immobile... Son corps tenait encore la route malgré les jambes flageollantes... Elle avait peur qu'il la méprise... Peur qu'il la rejette... Peur qu'il s'en aille comme à son habitude...

Je voulais juste vous demander ce que signifie ces phrases... Je ne comprends pas trop leur sens...

Elle regardait Heath... Juste un petit pas en arrière... La douleur que son corps ressentait à cette soudaine rupture lui arrachait les sens... Elle savait au fond qu'elle avait éperdumment besoin de lui... Besoin de sa chaleur... Oui elle ne comprenait pas ces mots sussurés contre elle... Elle ne comprenait pas si c'était d'elle qui parlait ou bien de lui ou bien des deux... Non c'était un flou total.....Elle se sentait un peu mieux de lui avoir révélé...... Enfin elle laissait le temps au clown de boire à ses paroles... Sans doute ne la croirait-il pas.. Pourtant c'était la vréité même... Quelques détails avaient été omis... Comme le fait qu'avant de s'endormir elle l'avait embrassé... Et même ce en pleine nuit... Mais elle n'avait pas abusé de lui...
D'un coup elle se sentait perdre... Son corps devenu mou il était difficile pour Tracy de tenir sur ses canes... Dans un dernier regard vers Heath elle s'écroula... Elle était évanouie... Du sans doute à ce trop plein d'émotions... Un corps si faible... Mais pourtant elle avait fait preuve de courage... Par le fait d'avoir osé lui dire ce qu'il s'était passé cette nuit là... Et sans doute par le fait des images si soudainement venues traverser son esprit... Des images qui avaient su la consoler... Heureusement elle s'était écroulée dans les bras de Heath.... Il avait eu le temps de la rattraper... C'était comme une air de déjà vu... Cette fois c'était lui qui veillera sur elle... Se conduirait-il comme un lâche ? Ou bien emménerait-il la belle en sa demeure ? Une fois chez elle fuirait-il comme à son habitude ? Des questions qui germaient... Des questions que pour le moment le temps nous dira la suite des événements...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   Lun 30 Mar - 22:09

Que de révélations... l’attitude de la Belle était en cet instant forte louable. De plus, elle s’était empressée de sauter au cou du Clown, elle qui l’avait pourtant si gentiment cogné quelques minutes auparavant. C’était comme un signe de rédemption... une libération accompagnée de mots si doux qui s’enchaînaient à merveille. Comme si sa beauté ne suffisait pas à assouvir l’esprit dérangé du Bouffon ! Il fallait toujours qu'elle en rajoute... et au fond, cela rendait la situation plus théâtrale !

Bien entendu, elle était beaucoup trop secouée par tous ces évènements pour réfléchir à ces quelques phrases dont le Clown lui avait fait part. "Secouée" oui... mais cétait un bien petit mot... il avait le sens de l'euphémisme. En effet, la Belle semblait perdre l'équilibre. Une main contre le front et l'autre cherchant un quelconque appui pour se ressaisir, en vain. Elle tomba si soudainement que Heath dut se hâter pour rattraper ce corps inerte. Elle avait plutôt bien ratterri... dans les bras de son agresseur ! Et en plus, elle avait perdu connaissance. Elle était toute à sa merci, maintenant. Et malgré le nombre incalculable de pensées dépravées qui traversaient la tête du Clown, il décida de rester sage. *Elle est tellement magnifique quand elle se laisse faire... quel dommage qu'elle ne soit pas tout le temps comme ça !* Avec ce splendide corps sans défense entre les mains et un esprit si malveillant là-haut, Dieu seul savait ce qui pouvait se passer...

Il s'abaissa lentement vers le sol sans la lâcher et ramassa son arme. Elle était sale... pleine de terre, mais tant pis ! Il aurait mieux fait de la ranger, mais il accumulait erreur sur erreur dans cette ville et ça, il en était conscient. Il la rangea avec un air agacé et se releva en prenant la Belle dans ses bras. La Belle qui avait maintenant l'air d'une princesse, d'une vraie... sauf que celle-ci n'était pas délivrée par son chevalier servant, mais elle se faisait "emprisonner" par le malin lui-même. Un petit ange endormi protégé par la plus vile et infâme créature qui soit en ce bas-monde. Comment n'aurait-il pu la retenir dans sa chute ? Elle était si charmante... et maintenant, la plus innocente des princesses sommeillait dans les bras d'un fou à lier, qu'elle croyait être son prince charmant, peut-être ? Il l'emmènerait jusqu'au coeur de la nuit, là où seuls les ténèbres vivent.

Le plus doux des agneaux ne saurait enfreindre l'ultime règle qu'il s'était fixé. Après tout, lorsque le loup rôde, jamais l'agneau ne s'éloigne de son troupeau... à moins que le loup fasse... partie de la bande !



[Direction : LA CHAMBRE DE MA M'ZELLE CARPENTER]

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là où les pas la mènent... [Lieu privé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là où les pas la mènent... [Lieu privé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vente Flash -50% sur voyages Privé
» Description du lieu
» [TUTO] Envoyer un message privé à un membre
» Shooting privé
» J'aime ce lieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives RPG-
Sauter vers: