Partagez | 
 

 Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hope F. Applewood

avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Localisation : Entre Bon Temps et Los Angeles
Emploi/loisirs : A son propre Studio Photo à Bon Temps et est également Serveuse à "l'Eternal" Night Club de L.A.
Humeur : Pour le moment, tout roule (:

MessageSujet: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Mer 13 Jan - 22:07

    Cela faisait maintenant quatre jours que la jeune femme n’était pas sortie de sa chambre, calamiteuse, d’hôtel. Depuis qu’elle était arrivée en réalité. Il faut dire, qu’une une jeune femme, seule, et nouvelle dans une ville étrangère pour elle, perdue, et complètement à la merci de n’importe qui, ce n’était pas vraiment le genre de la jolie brunette. A quoi bon risquer sa vie ?
    Mais pour l’instant Hope était en plein étage de plombs. Comment ne pas craquer lorsque vous restée sans bouger dans une vieille chambre d’hôtel, seule ? Impossible. Pourtant c’Est-ce qu’à fait la demoiselle, mais ses nerfs ont rapidement lâchés, la soir du troisième jour exactement.

    Le Lendemain elle se décidait enfin à bouger de là. Ce n’était pas trop tôt. Ayant pris son courage à deux mains elle avait décidé de passer en ville, puis avait passé sa soirée dans le parc… enfin passons.

    Ayant remarqué une affiche pour un poste de serveuse d’un un bar, elle voulut aller voir. Étant en manque d’argent, seule -pour le moment- dans cette ville, et voulant s’acheter une petite voiture, elle prit une feuille. La jeune femme pris le bus, direction Los Angeles. Elle se fichait de la distance, du moment qu’elle avait un travail. Hope était une bosseuse tout comme son père. Et ce n’est pas parce qu’elle n’est pratiquement jamais allée à l’école, qu’elle en est pour autant débile.

    Mais c’est en arrivant, vers les 18h30, devant le bar, qu’elle réalisa où elle posait les pieds. Mais que fichait-elle ici ? Devant se night club pour vampires… Farfouillant dans sa poche, elle ressortit le bout de papier, le déplia et le relut, dans sa totalité cette fois. En bas de l’annonce, écrit en caractères gras pourtant, était stipulé « Night pour vampires ».

      _ Je n’y crois pas d’être aussi empotée que ça. Pourquoi ai-je toujours cette fichue tendance à lire en diagonale ? Hope, la prochaine fois, lis en entier …


    Se morigénait-elle à voix basse. Pas besoin de quelqu’un d’autre pour lui faire la leçon. Hope était assez grande pour ça. Et la prochaine, -s’il y avait une prochaine fois bien sur- elle s’y prendrait à deux fois avant prendre le bus pour arriver on ne sait où sur un coup de tête.
    Maintenant qu’elle était là, elle se demandait réellement ce qu’elle allait faire. Toquer à la grosse porte métallique ou faire volte-face et prendre ses jambes à son coup pour partir en loin d’ici, et rentrer indemne dans son petit logis de fortune ?

    * Rentrons à Bon temps, ça serait plus préférable… *

    Mais le destin en décida autrement. Une forte puissance attira Hope à l’intérieur. Tel un aimant. Les émotions qui parcouraient son corps étaient bien plus fortes que toutes réunirent. Hope était si bien. En extase pratiquement. Comme si, en étant si proche de cette porte, elle avait atteint le septième ciel en quelques secondes. Qu’en serait-il si elle rentrait à l’intérieur ? Qu’adviendrait-il de cette pauvre jeune fille sans défenses ? Seul le monsieur de là haut pouvait savoir…

    Alors, sans grandes convictions, elle toqua sur la porte en fer. Les bras croisés sur la poitrine, incertaine qu’on vienne lui ouvrir. Si des vampires se trouvaient à l’intérieur, ils devaient sûrement la sentir à trois kilomètres à la ronde. La tension qui, maintenant, habitait son corps devait être palpable. Mais ses pieds ne voulurent pas bouger, son corps entier ne voulut pas faire demi tour. Elle devait entrer là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterdamnation.forum-actif.net
Liam Callem

avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Localisation : eternal night club , Nid du los angeles,
Emploi/loisirs : Propriétaire/gérant" eternal night club ", Shérif , Co- propriétaire du Griffon
Humeur : Angelique , mélancolique..

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Mer 13 Jan - 22:47

Informé par Elliot, le barman du Eternel night club, je me rendis dans mon territoire. A bord de mon challenger, un petit avion entre l’est et l’ouest des états unis , Elliot m’avait informer de plusieurs choses en mon absence. Alexia et Gabriel qui faisait a leur deux tout mes problèmes et qui requérait mon attention . J’avais exposer la situation a éric au paravent pour qu’il me laisse partir tranquillement chez moi. Rendu au bar ou se tramait tout mes affaires, mes deux vampires me souhaitait la bienvenu, calmement, je rentra dans mon bar l’ou élliot me saluait brievement tout en me pointa la porte , une alarme (un néon rouge au dessus de la porte )s’était allumé pour avertir qu’une personne était venue en dehors des heures d’ouvertures! Rapidement , je me mis de l’avant pour aller ouvrir . Le bar avait une protection anti-soleil. Juste a sentir l’odeur , je savais qu’il ou elle était humaine. Je sourir en coin et j’ouvrir l’immense porte l’ou je découvrir un jolie jeune fille.

Plusieurs de mes compatriote se mirent a vouloir la chasser comme une proie seulement , je dis d’une voix autoritaire …

Suffit ! assez …. Avec l’index dans les airs ….

Que puis-je faire pour vous ? en regardant attentivement la jeune femme ..... il pointa le font du bar l'ou , il avait le back store ,il y avait le bureau de Callem .

Venez après vous , ne vous souciez pas de mes collègues , ils savent qu'on a besoin de personnelle... quand vous serrez de la famille , ils ne vous toucherons pas ... Elliot Spencer est mon barman ... il est protecteur quand il le veux.....

Callem était plutôt calme et rassurant ... avec un légé sourir ... seulement , la nature des vampires était se qu'elle était ... mais elle venait en temps Qu'employer et non en temps que festin , comme du st-hubert que tu fais livrer .... Callem nétait jamais ou très peu contredit dans ce bar et ça se voyait ..... il ft quelques hochement de têtes aux vampires pour donner la directives avant l'ouverture ..

il regarda de nouveau la jeune fille ...


vous venez pour l'anonce ? parce que nous allons dans mon bureau


Dernière édition par Liam Callem le Mer 13 Jan - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope F. Applewood

avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Localisation : Entre Bon Temps et Los Angeles
Emploi/loisirs : A son propre Studio Photo à Bon Temps et est également Serveuse à "l'Eternal" Night Club de L.A.
Humeur : Pour le moment, tout roule (:

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Mer 13 Jan - 23:19

    Alors qu’elle était retombée dans ses pensées, Hope fut surprise d’entendre la porte s’ouvrir d’un coup sur un beau brun ténébreux. La brunette cligna des yeux plusieurs fois avant de comprendre qu’elle ne rêvait pas loin de là. Pourtant elle ne s’attendait pas vraiment à ça, et le pire -ou le meilleur- dans tout ça, était qu’elle ne ressentait strictement rien de la part de vampire en face d’elle. Aucun sentiment, juste des bribes. Comme des petites particules d’émotions qui s’échappaient de lui et de ses congénères. C’était réellement reposant. Hope se laissa aller au doux bien-être que ces personnes lui procuraient.
    Mais la voix, sensuelle, du vampire la ramena bien vite dans son monde, dans la réalité.

    La jeune femme ne put s’empêcher de se rehausser légèrement sur ses pieds pour tenter d’apercevoir les troubles faits qui se battaient pour savoir qui aurait le droit de sucer -le sang bien sur- la jeune femme. Mais le grand patron -c’Est-ce que constatait Hope- qui se tenait devant elle, les stoppa avec la simple utilisation de deux mots, un voix claire et nette, et un geste : l’index levé en direction du ciel. Le monsieur avait l’air d’avoir de l’autorité sur ses … sujets ?!

    Hope secoua la tête, comme pour se forcer à réagir.
    Que pouvait-il pour elle ? Hé bien, bonne question, Hope n’en avait plus la moindre idée… Légèrement stressée sur les bords, elle en avait oublié ce pour quoi elle était venue jusqu’ici. Mince. Elle ne mit que quelques secondes -24 secondes 36 pour être exacte - pour retrouver le sujet de sa venue.

      _ Bon … - elle se retourna, constata qu’il ne faisait plus jour, heureusement sinon le grand brun ne se serait jamais mis à découvert comme ça, à ce qu’on lui avait raconté, les Vampires flambés au soleil, elle acheva son mot en se retournant pour refaire face au vampire. Elle le regardait dans les yeux, enfin sans chercher la provocation, loin de là - …Soir Monsieur. Pour tout vous dire, j’ai vu une annonce de votre part …


    Elle agite la petit papier entre ses mains tremblantes. Non, elle devait se calmer. C’était extrêmement étrange ce qu’elle ressentait. Son corps tremblait à en perdre la raison, mais son âme, ou ce que vous voulez, était si bien que la jeune femme aurait donné n’importe quoi pour rentrer en courant dans le night club. L’aimant était de plus en plus fort, la forçant même à faire un imperceptible pas en direction du bel homme, ou vampire devrais-je dire.

      _ Je viens pour l’entretien d’embauche. Vous recherchez une serveuse ? Je suis celle qui vous faut, enfin si vous m’en jugez capable bien sur…


    Sans le voir elle avait coincé sa mains dans les poches de son mini short en jean. Ses santiags montaient jusqu’à ses genoux, et sa chemise était rouge et blanche, ce lui donnait un petit air « cow-girl ». Son corps frétilla sans qu’elle puisse retenir la pulsion. L’engouement qu’elle ressentait pour l’endroit fut instantané. Elle voulait ce poste. De plus la présence des vampires était un vrai soulagement pour elle. Voilà ce qu’était l’attirance que les vampires exerçaient sur els humains. Au départ elle trouvait ces pauvres humains, complètement fanatiques des vampires, pitoyables, mais voilà qu’elle était maintenant elle aussi extrêmement attirée par ces créatures.

      _ Excusez moi de vous importuner. Ce n’est peut-être pas le bon moment, mais en réalité… Je ne savais pas que c’était un night club pour …


    Elle n’eut pas le courage de finir sa phrase…

    L'homme la coupa, lui donnant quelques détails sur la "vie" de son bar. Alors c'était un peu ça façon de dire qu'elle était prise ? Enfin non, elle allait d'abord passer un entretien dans le bureau de monsieur. Mais elle se rendit compte qu'elle avait oublié une chose importante, se présenter.

      Ho, veuillez me pardonne, je manque à tout mes devoirs... Je me présente, Hope Flower Applewood... Je viens de Miami. J'ai emménagé à Bon Temps il y a quatre jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterdamnation.forum-actif.net
Liam Callem

avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Localisation : eternal night club , Nid du los angeles,
Emploi/loisirs : Propriétaire/gérant" eternal night club ", Shérif , Co- propriétaire du Griffon
Humeur : Angelique , mélancolique..

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Jeu 14 Jan - 5:39

Ayant vu la jeune femme arrivée, je me sui pas plain de mon annonce poster a la Louisiane. Cette femme ou fille était tremblante comme sa feuille d’embauche. Il ne faut pas lui tirer la pierre , elle était avec des inconnu mort, des vampires. Il avait une odeur de peur , mais en étant avec moi, cela garantissait sa survie puisque je laissait une petite trace de moi sur elle. C'est-à-dire mon odeur perceptible seulement par mes congénères. J’avais de la classe avec un costar noir et des souliers noir pour cette entretien. Avec une attitude sérieuse et une voix clair devant mes collègues il examina quelques seconde Hope pour savoir a qui j’avais a faire …

Suivez-moi , par ici .

Ceci n’était pas une option, ni un choix mais une directive ….

Me suivant dans mon bureau, j’ouvris la porte un bureau tout en bleu et noir comme le tout le bar d’ailleurs, dessiner par un concepteur de l’heure. Il y avait un canapé, deux fauteuils se situant devant mon bureau, une espace de travail et un gros fauteuil « style mafia » avec mini bar contenant du true blood et des jus pour les invitées. Après avoir donné son pedigree, (l’historique de la personne) la jeune fille s’assoyait sur un fauteuil hors de prix un genre de cuir italien. Moi, j’étais sur mon fauteuil de chef de gang de la mafia. Enfin c’était l’image que ça pouvait donner. Je dis tout en m’avançant vers elle les mains jointes

Merci d’avoir répondue aussi vite a mon appel. En tapotant un tas de feuille devant moi. Peu d’humains veulent venir dans les endroits comme celui-ci. .. Il ne faut pas les blâmer… il eu un moment d’intrigue et hocha la tête de gauche à droite… Miami hein ? Adorable… Cependant, vous venez de bon temps… Quel transition subite…… se croisant les bras … Qu’est-ce qui amène une si jolie fille à Los Angeles…. Je sortis mon air angélique comme d’habitude….

Elle dégageait quelque chose qui me plaisait bien. Elliot faisait les entrevues vampire et moi humains. La façon dont elle était habillé était assez provocante, elle ressemblait d’un buffet a domicile. C’était peut être pour ça qu’elle s’était fait quasiment attaquer tantôt.

Subitement avec ma voix profonde et authentique … je lui dit

Je suis Liam Callem propriétaire/ gérant du The eternel night club et shérif du territoire de LosAngeles Co- propriétaire du Griffon. C’est a dire en langage clair je suis celui qui décide tout les entrées et de se qui reste ou qui part. Je suis le plus vieux des vampires et si un jour vous avez un problème, adressez vous a moi. Vous êtes maintenant sous ma protection alors personne ne pourra vous toucher dans la mesure du possible …. Si vous êtes le problème, vous le serais bien assez tôt…. Suis-je clair ?

J’enchainai avec un sourire

Soda ?

Je me levais et je m’accotais sur le rebord de mon bureau devant elle…. Je lui parlais de tout mais pas de son entretien d’embauche … Cependant son entrevue avait commencé a son insu des quelle avait passe le seuil de la porte, je savais quelle serais ma prochaine serveuse humaine… je voulait être sur de mon investissement. soudain, il dit spontanément

Qu’est-ce qui me dit que vous seriez la bonne humaine …. Et surtout la bonne serveuse ?

J’attendais de longues minutes ………………..

J’avançais très proche d’elle….

Pour votre sécurité…… je lui donnais une sorte de badge à Hope et dit …

C’est votre validation pour que vous sortiez d’ici en un morceau. Sinon le barman Elliot spencer que voila ; je pointais a travers sa baie vitrée. il vous laissera morte...

Je retournais tranquillement dernière mon bureau l’air ténébreux genre pitbull… avec ma gueule de « beau brun» avec une touche de mélancolie je haussai les sourcils en écoutant les propos de miss hope… avec un ton interrogateur il dit

Pourquoi vous m’importuner ? et une éternel night club ???



Je voulais tirer la phrase du fond de la bouche de mon employée……
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope F. Applewood

avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Localisation : Entre Bon Temps et Los Angeles
Emploi/loisirs : A son propre Studio Photo à Bon Temps et est également Serveuse à "l'Eternal" Night Club de L.A.
Humeur : Pour le moment, tout roule (:

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Jeu 14 Jan - 20:41

    Le vampire la dévisagea. La regardant trembler de haut en bas. Elle crut apercevoir un petit sourire sur le visage du beau brun, mais elle en était pas certaine. La jeune femme n’osa même pas regarder autour d’elle. Elle voyait seulement le mur auquel faisait dos le vampire. Difficile d’imaginer la décoration avec un pan de mur sous les yeux. Mais elle aurait sûrement tout le temps pour l’admirer, du moins si le vampire voulait bien la prendre.

    Elle le suivit dans son bureau, tentant de ne pas le coller, ni de se faire distancer. Elle serait en « sécurité » avec lui, vue l’autorité qu’il avait l’air d’avoir. C’était lui le boss ici, et pas quelqu’un d’autre. Hope ne connaissait rien aux Vampires, mais elle se doutait bien de certains trucs.

    Ils entrèrent dans un bureau magnifique. Hope ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux, et d’ouvrir la bouche, ébahit. Elle mit sa main sur ses lèvres pour ne pas rester comme un poisson, ce n’était pas très polie. Le Vampire lui pria de bien vouloir s’asseoir sur l’un des plus beaux fauteuils qu’elle n’ait jamais vu, pendant que lui faisait le tour du bureau pour aller s’asseoir sur un magnifique fauteuil en cuir, un comme ceux des films de mafia, un peu à la « Le Parain ». Les idées fusaient dans la tête de la jeune femme, mais l’homme prit la parole, empêchant toute gamberge dans ses pensées, heureusement. Plutôt lunatique la jeune Hope.

    Il lui parla des problèmes qu’il rencontrait pour recruter des humains, Hope le comprenait, et elle se trouvait un peu « kamikaze » de se trouver ici, mais visiblement, monsieur le vampire n’avait pas l’intention de lui sauter au cou, pas tout de suite du moins … Elle gagnait quelques précieuses minutes en plus. Ses poumons s’emplirent d’air, et elle prit la parole, doucement mais sûrement.

      _ J’imagine bien… Mais vous voyez, tous les humains ne sont pas si craintifs …


    * A moins d’être fou … Et je le suis peut-être, c’est ainsi…*

    Elle fixa le beau brun dans les yeux. Et reprit la parole.

      _ Je suis d’accord avec vous, Miami est vraiment une belle ville. Autant de jour que de nuit. Je suis venue à Bon Temps pour … affaire. Je pose pour des magazines. Une sorte de « mannequin ». Mon photographe à des collègues en ville, et donc je l’ai accompagné. De plus, je devais changer d’air, voyager, découvrir le pays.


    *Tais-toi un peu Hope. Tu parles comme si tu le connaissais depuis des lustres. De plus c’est un vampire. Qu’est-ce que je peux être naïve parfois.*

    Le vampire prononça une phrase qui fit monter le sang aux joues de la jeune femme. Elle cessa de fixer ses beaux yeux bruns, baissa la tête, visiblement gênée par les paroles du vampire. « Jolie Fille ». Une poche de sang pour lui sûrement, mais elle acceptait tout de même le compliment.

      _ Je ne pouvais plus rester sans rien faire, il me fallait du travail. J’aime travailler. Et j’ai vu votre annonce, je me suis même dis que Los Angeles serait parfait pour faire de nouvelles rencontres, et tout ce qui va avec …


    La pièce semblait grande, avec toutes ses décorations. Le mobilier était moderne, mais Hope sentait une certaine touche d’ancienneté, c’était extrêmement bizarre, mais comme toujours, elle se sentait bien dans ces lieux. La présence des vampires était pour elle, une relaxation si bienfaitrice qu’elle serait bien restée dormir la journée avec eux . Haha
    Liam se présenta. Alors comme ça la brunette était sous sa protection ?! C’était une assez bonne nouvelle. Il lui assurait protection sauf en cas de problèmes… du moins, si c’était ELLE le problème. Hope comprenait, elle risquait sa peau pour venir travailler ici, mais nous n’avons qu’une vie… La jeune femme opina du bonnet. C’était très clair.
    Le vampire lui proposa un Soda, la jeune femme secoua la tête, et lui demanda s’il n’avait pas de l’eau plutôt. Pas de sodas, sinon elle serait excitée comme une puce avant la fin de « l’entretien », c’était risqué.

    « - Qu’est-ce qui me dit que vous seriez la bonne humaine …. Et surtout la bonne serveuse ? »

    Hope ne sut pas tout de suite quoi répondre, elle hocha les épaule, et répondit d’une petite voix qui se voulait sûre, mais qui n’eut pour seul effet, pas l’air très convaincante.

      _ J’ai travaillé pendant plus d’un an dans un restaurant à Miami… Je sais servir des cocktails, je connais la composition de plusieurs d’ailleurs. Je sais être discrète, aimable, et je sais même danser …


    Pourquoi avait-elle précisé qu’elle savait danser. Elle se mordit la lèvre, de peur d’avoir fait une bourde. Les yeux rivés sur ses santiags, elle attendit que le patron réponde. Pour seule réponse, elle reçut un badge qui lui garantissait la survie. Un poids en moins. De plus, cela voulait dire qu’elle était prise en temps que serveuse, elle fut heureuse d’un seul coup. Elle regarda l’homme que Liam pointait du doigt, pas l’air commode le vampire. Elle remercia monsieur Callem. Puis répondit à sa question en osant cette fois plonger son regard vert dans les yeux bruns de son patron.

      _ Hé bien pour tout vous dire, je suis venue ici en pensant trouver un night club aussi banal que tous ceux que l’on croise en ville… Et j’étais très surprise de découvrir qu’il n’était vraiment pas banal, loin de là. Étant donné que le soleil n’était pas encore bien couché, que le night club n’était sûrement pas ouvert, j’ai eu peur de vous déranger. Veuillez m’en excuser. C’est vrai, « Eternel Night Club » j’aurais dû m’en douter…


    Une fois de plus, Hope se tut pour laisser Liam parler, mais il ne dit rien tout de suite, alors elle regarda sa tenue, puis releva le visage vers le vampire, et lui demanda.

      _ Excusez moi, avons-nous une tenue spéciale pour faire le service ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterdamnation.forum-actif.net
Liam Callem

avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Localisation : eternal night club , Nid du los angeles,
Emploi/loisirs : Propriétaire/gérant" eternal night club ", Shérif , Co- propriétaire du Griffon
Humeur : Angelique , mélancolique..

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Jeu 14 Jan - 21:42

Je la regardais tranquillement dans mon fauteuil, la scrutant de bas en haut. Explorant chaque recoin de son anatomie. J’avais écouter chaque mots qui avait sorti de cette bouche et cette fille , pour une humaine , ne manquait pas de répartie. Si c’était pour usage personnelle , je l’aurais garder comme ça , ses vêtements mettait en valeur ses courbes de son corps. Subitement je lui dit les bras ouverts ..

Vos chiffres seront du lundi au vendredi de 20h. a 4h00 am … je pointais ses vêtements avec le bout de mon stylo. Pentalons , basket , et t-shirt légèrement dénudée du cou. Très important de mettre votre badge sur vous … dans vos poche au cas où les clients serait tentés. Elliot sera votre ange gardien pendant les soirées. …. Il attendait quelques longues minutes

*Est-ce qu’’elle serait bien en ma compagnie ??? cette idée me faisait plaisir *

Vous avez déjà commencer depuis votre arrivée vous êtes active … vous arriver par derrière la ou se trouve tout mes employés…

Il esquissa un sourire

Il est vraiment que venir travailler dans un nid a vampire est peu orthodoxe , je vous l’accorde seulement avec la nouvelle loi qui nous légaliserons .. le monde du bisness sera a nous…

Il fixait la femme fille d’air amuser par son histoire de vie, il la trouvait belle a croquer , avec des buts très précis. Pas de soda ? elle était très sur d’elle de refuser clairement une boisson qui n’était pas du sang a un vampire. Callem trouvait cela amusant d’avoir une humaine avec une tête sur lesa épaules mais cela devait être limité…. Les employées comme humains sont remplaçable.. il sourit de plus bel le mot adorable N’était pas destiné a Miami mais a la personne que j’avais devant moi ceci dit il écouta quands même son récit


Bon temps ? affaire ? Magasine ? Mannequin ?photographe ?

Il s’avançait et regardait encore une fois Hope, je la balayant de bas en haut et esquissa un sourire bienfaiteur a chaque mot son sourir soit peu voyant augmentait

Vous êtes une humaine épatante miss hope , Vous aller prendre une certaine valeur (avec intensité) je pense avec nous dite moi en plus … je suis intéresser par …. Votre personne et danser ?

Je vis les joues très rouges et l’augmentation de sang se tenir aux joues … avec un air un peu prédateur j’avais un certain sérieux mapper d’une touche angélique ce qui me rendait imprévisible. Je tapotais seulement mes mains tout en l’écoutant et ayant un look hollywoodien ressemblant à du lait pour le tint.. elle ventait ses exploits de travailleuses et je surenchérie en disant

Et le sang ? êtes vous capable de supporter ? je ne veux pas ramasser a près vos trippes a terre …. Et fait moi une fleur quand vous me parler regarder moi et non pas le plancher voulez vous … Vous yeux verts sont … (les vampires n’était pas douée pour les compliments)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope F. Applewood

avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Localisation : Entre Bon Temps et Los Angeles
Emploi/loisirs : A son propre Studio Photo à Bon Temps et est également Serveuse à "l'Eternal" Night Club de L.A.
Humeur : Pour le moment, tout roule (:

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Sam 16 Jan - 1:08

    [Alors comme ça, ce qu’elle portait n’était pas vraiment le genre de la maison, d’hommage, elle pensait justement que pour un Night Club, sa tenue serait plus que bien, mais bon, c’était peut-être mieux ainsi.
    Elle devait -ainsi que les autres employées sûrement- porter un pantalon et un tee-shirt mettant son cou en valeur donc.

      _ Huum quand vous dites pantalon, de quel genre exactement ? Et un haut … En fait, avez-vous des tenues que vous avez choisies ? Ou dois-je prendre des affaires chez moi ?


    Hope avait un peu l’impression d’être envahissante, de poser trop de questions, mais elle ne voulait pas se tromper, commettre une erreur -bien qu’en posant toutes ces questions, elle s’enfonçait peut-être… - mais au moins elle saurait ce qu’elle devait faire.
    Et elle analysa la fin de la phrase de son nouveau patron. « au cas où les clients seraient tentés… » tenté de quoi ? Ses yeux s’écarquillèrent, et, vive comme l’éclair, elle demanda.

      _Quand vous dites « au cas où les clients seraient tentés … », tenté de me toucher ?


    Hope fut un peu offusquée. Mais elle se referma comme une huître aussitôt. Non, elle devait se calmer devant monsieur Callem. Sinon il regretterait rapidement de l’avoir engagé, et elle finirait comme boisson au bar.

    Elle écouta le récit de son patron sans broncher. Il était si sexy que lorsqu’elle faisait le tour de son anatomie, sa bouche s’ouvrait toute seule. Lorsqu’elle reprenait ses esprits, elle s’empressait de la refermer. Le corps de son patron était d’une beauté sans pareille. Sculpté dans la roche, sa peau blême semblait luire sous les néons. Ses cheveux bruns s’accordaient parfaitement avec la couleur de ses yeux. Il était le genre d’homme qu’on ne rencontre qu’une fois. Sa voix la faisait vibrer de haut en bas. Hope se mordit la lèvre à cette pensée, puis pris la parole.

      _ Mon petit job de mannequin ne me prend pas beaucoup de temps, surtout le jour. Et le soir je suis entièrement disponible. Les horaires sont parfaits, si un jour vous avez besoin que je vienne un peu plus tôt, ou que je reste un peu plus tard, n’hésitez pas.


    Alors comme ça, il voulait en savoir plus sur la petite humaine, pas de soucis, il allait être servit ! Non! Elle devait se retenir. Il ne devait pas tout savoir. Devait-elle lui dire qu’elle n’avait plus que son jumeau pour famille ? Devait-elle lui dire qu’elle avait un don ? Ouuh non surtout pas. C’était trop dangereux pour elle, mais il s’en rendrait vite compte sûrement. Les humains n’y manquaient jamais, alors un vampire … Un vampire avec une vue perçante, un sixième sens surdimensionné. Comment ne pourrait-il pas s’en apercevoir ?!

      _ Hum, j’ai été repérée dans une boite de nuit, lorsque j’avais dix neuf ans. Je dansais sur l’estrade, près du DJ. Mon photographe actuel, était de passage dans cette boite, et il m’a repéré. Depuis nous ne nous lâchons plus, sauf depuis une semaine. Je suis seule sur Bon Temps.
      Sinon pour la danse, j’ai fait de la danse pendant plus de dix ans. Je sais donc bouger mon corps dirons nous. Si un jour vous avez besoin d’une danseuse …



    Elle rigola à cette perspective. Non mais devenait-elle complètement barge ou quoi ? Elle se jetait carrément dans la gueule du loup là. Et pas une petite gueule non non, un loup avec deux grandes canines qui vous tranchent la peau comme si ce n’était que du beurre.

      _ Vous savez monsieur Callem, je ne suis pas une humaine surprenante, je suis même une personne très … banale.


    Elle plongea son regard vert dans celui du vampire. Il était captivant. Pourquoi lui avait-on dit de ne jamais fixer un vampire ? Ca ne faisait rien du tout, mis à part provoquer de drôles de sensations dans le corps, du moins chez Hope. Et voilà maintenant qu’il lui demandait si elle supportait la vue du sang.

      _ Oui je supporte la vue du sang, enfin, je ne vomirais pas, et vous n’aurez rien à ramasser, ne vous inquiétez de rien monsieur.


    Liam tenta de la complimenter sur ses yeux. Qu’avaient ses yeux ? Rien de spéciale justement. Mais elle prit une fois de plus le rouge aux joues. Puis, regardant sa montre qui affichait dix neuf heures bien tassaient, elle s’enquit de demander :

      _ Monsieur Callem. Puis-je commencer dès ce soir, ou faut-il que j’attende demain soir ?


    Le corps de la jeune femme était tout mou, elle voulait se bouger un peu, courir entre les tables. Et surtout, faire la connaissance du métier, bien que son ventre soit noué dû au fait qu’elle allait rapidement rencontrer énormément de vampires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterdamnation.forum-actif.net
Liam Callem

avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Localisation : eternal night club , Nid du los angeles,
Emploi/loisirs : Propriétaire/gérant" eternal night club ", Shérif , Co- propriétaire du Griffon
Humeur : Angelique , mélancolique..

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Dim 17 Jan - 23:00

Callem était a son bureau en train de réfléchir a sa proposition de commencer tout de suite ou pas . il était déchiré entre les deux choix. Je m’amusais avec un coup papier pendant de longues minutes qui , peut être paraissait interminable pour mon employé. Être dans le bureau du boss trop longtemps était inquiétant. Callem était heureux de son choix.. hope lui plaisait au niveau spirituel ou corporelle. Elle avait une très belle jugulaire. Et toutes les heures extra qu’elle prétendait vouloir accomplir. Ca réjouissait grandement Callem. Subitement, il dit glacialement et neutre … le plus clairement possible.

Demande rejetée. Sourit-t-il

Vous rester là ou vous êtes Hope. Vous aurez un chèque pour cet entretien… C’est dans le cadre de vos fonctions… me parler. Demain, demain ….

Il repoussait le temps du revers de la main….

Il était tout heureux d’avoir eu cette chance de tombé sur une belle femme aux beau yeux vert . il était un peu mal à l’aise d’avoir provoquer ce malaise qu’il voyait sur le visage de l’humaine. Cependant, il ressentait du désire et de l’excitation, une influence de sang pareille dans sa tête était pour lui un diné Royale. Il passait sa langue de gauche a droite de sa bouche en la fixant, du fait lâchant son coupe papiers de ce fait. Callem était de marbre pour le bonheur qu’il ressentait. Il n’était pas du genre a prendre les émotions au premier plan des relations Vampiro-humaine. Quand elle plongeait les yeux dans les miens… une immense sensation de compréhension et d’envie callem avait senti… il n’était pas dupe a ce point.. Elle avait un corps à faire rêver. Il enchaina d’une manière stoïque ... un haussement de sourcils suivit d’un ton net et catégorique…

Espérons que nous n’aurions pas à tout laver le premier soir

Cela serait damage……

Il ne la quittait pas des yeux. L’intérêt était au rendez vous…. Décidément les humaines peuvent être dans bonnes ouvrières …. Ili se levait tranquillement d’un pas décider… il allait faire le tour du fauteuil de Hope l’analysant « langoureusement » sous toute ses coutures. Le silence était maître. Inspirant son odeur , il fermait les yeux pour s’imprégner de son essence , pour la reconnaitre partout dans cette ville et même ailleurs… il poursuivit tout en allant devant son bureau laissant trainer sa main au passage. Il effleurait sa peau … Il ressentait quelques frissons. Il continuait en lui parlant assis sur le rebord…. Callem se sentait un peu embarrasser par toutes ses questions de code d’éthique pour un simple job. A vrai dire callem avait des projets pour elle. Il se dirigea vers le mini bar pour se décapsuler un true blood. « Le hope Blood » était pas pour tout suite.

La soirée était commencer alors nous entendions une musique en arrière fond… La destination était le canapé où il était a l’aise. Il était décontract penché par en avant et continuant de pensée ses paroles, il dit spontanément

Jeans et t-shirts mettant en valeurs vos courbes avec notre logo plus le badge du patron.

Callem avait comme tout les vampires , le sens de la possession, et une certaine jalousie … on partage le moins possible… callem ressentait une crainte pour Hope et voulait son réssent investissement.

Si vous ne voulez pas vous faire croquer ou toucher…… votre corps « il y avait un peu irrégulier » au sens propre par le barman et les clients… il est dans votre intérêt de suite exactement mes indications compris? Avec une touche de crainte ou un sentiment plus empathique. Il y a différente façon de punir les vampires ou humains qui touchent mes propriétés Vous voyez ?? Il enchainait avec son logement. Rapidement.

Pour cette nuit vous logerait chez moi ou au Griffon … Un Hôtel gérer par mon second et dont je suis Copropriétaire. Il croisa son regard a nouveau… je ne plaisantais pas Dubout et J’étais sérieux….. Vous serai et vous appartenez a mon territoire maintenant. Allez à Bon temps comme bon vous semble ainsi qu’a Dallas…. Mais votre domicile est ici.

Mes paroles avaient une certaine directivité et il était net et clair. Il enchainait avec un aspect de la conversation un peu personnelle il y avait de l’intérêt pour les propos que Hope avait dit….. Il était décontract avec des airs charmeurs, sans recourir a mon don…. Il lui fit signe de venir s’assoir par un simple signe de la main.. Il y avait un certaine tendresse vampirique dans mes mouvements lent et intense, mais en gardant mes réponses glaciales… si elle refusait mon invitation, Callem avait juste a dire a basse voix « venez me ramasser cette S…… » et deux gardes venait la ramasser

Mannequins hein ? Dis-je avec attention scrutant ses prunelles… Callem ne gênait pas pour regarder … Hope n’étais pas une Chose… mais il avait une certaine notoriété sur elle… Il l’a déshabillait des yeux et s’imaginait en train de la mordre……. tendrement? Une variable. Il enchaina plus sérieusement en haussant les sourcils emballé… E-n-t-i-è-r-e-m-e-n-t disponible? Alors j’aurai besoin plus souvent de toi…. Il l’examinait attentivement…. Quand tu viens me voir a l’extérieur du travail, met cette sorte de vêtement… elle te mette en valeurs.

Les vampires on une qualité… ils peuvent se détacher rapidement de leurs « proie » sans crée de liens affectif… C’était le cas. Callem avait ressenti une attirance subite sur Hope et il c’était détaché aussi rapidement pour redevenir Patron-employé.Callem était sur le canapé a côté d’hope qui avait une répugnance pour l’humanité…. Non pas pour elle ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope F. Applewood

avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Localisation : Entre Bon Temps et Los Angeles
Emploi/loisirs : A son propre Studio Photo à Bon Temps et est également Serveuse à "l'Eternal" Night Club de L.A.
Humeur : Pour le moment, tout roule (:

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Lun 18 Jan - 21:32

    La jeune femme regarda son patron, toujours absorbée par son regard captivant, tout comme sa personne il faut dire. Elle passa une main experte dans ses cheveux, histoire de remettre une mèche qui lui tombait sur l’épaule, derrière. Puis elle reçut l’effet d’une claque. Sa demande de travailler ce soir venait d’être rejetée. S’il fallait elle ne serait pas payer, mais, il n’y avait plus de car maintenant pour rentrer à bon temps. Elle se tut et le regard, un peu déstabilisée par sa réponse. Le patron enchaîna.
    Alors comme ça il allait la payer pour cet entretien ? Hope ne comprenait vraiment plus rien maintenant. Alors comme ça, son job’ consistait à parler au patron et servir des verres ? L’Humaine n’allait pas s’ennuyer. Mais elle avait peur de faire une bourde avec Liam. S’il lui arrivait de dire une bêtise sans s’en rendre compte, qu’adviendrait-il de son corps ?

      _ Hum, Bien monsieur. Je dois donc vous … Parler ? Et je commence demain, parfait parfait.


    Elle se tourna légèrement sur sa chaise, les fourmis commencées à lui prendre les jambes, son sang de circulait plus très bien. Une bouffée de chaleur la fit souffler. Hope se redressa sur sa chaise, et reprit la parole après le petit discours du vampire.

      _ Ne vous inquiétez pas Monsieur Callem. Je suis forte. Mon estomac tiendra le coup - Elle imita un bodybuilder qui montrait ses bras, fier, elle pouffa et reprit, toute guillerette, tête en l'air, oubliant qu'elle ne devait rien dire sur son infirmité. - Et de toute façon je le sentirais si quelqu’un se sent ma…


    Elle se stoppa net, elle venait de faire une bourde sur sa propre personne, elle s’en voulait. Comment avait-elle put être aussi idiote ? Rha, n’importe quoi. Elle se mit à prier intérieurement pour que son bosse ne se soit aperçue de rien, comme si une humaine avait parler pour rien dire. Des paroles normales. Voilà ce que c’était de déballer un peu sa vie devant un patron, qui était en plus, un vampire. Elle essaya de se recomposer une face qui ne trahissait rien, neutre. Elle y arriva. Hope écouta le récit de son patron. Alors comme ça elle devait porter des habits moulants… Hmm. Elle devait être aguicheuse sans paraître trop « déshabillée ». Hope prit soudain conscience qu’elle s’apprêtait à travailler dans un bar pour vampire, un repère pour les sang froid… Un vrai nid pour suceurs de sang.
    La jeune femme voulut prendre la parole avant que son patron se lance dans une explication, mais elle ne fut pas assez rapide.
    Ouf, Liam venait de répondre à la question que se posait secrètement Hope.

      _ Donc, personne ne peut me « croquer » comme vous dites ?! Mais qu’elles sont vos instructions alors ? Parce que je voudrais pouvoir travailler assez longtemps dans ce bar.


    Pendant que son patron parlait, elle avait ressentit une touche de crainte. Le vampire avait-il peur que sa nouvelle serveuse se fasse mordre, ou encore pire, tuer ?! C’était sûrement peut probable, les vampires ne sont pas si attachés à des humains, pas jusqu’à avoir peur pour leur sécurité. Elle avait sûrement mal interprété ce qu’il avait ressentit. D’ailleurs elle fut un peu chamboulée d’avoir put apercevoir un sentiment de la part d’un vampire, mais elle ne fit mouche.
    Et c’est à ce moment précis qu’elle s’aperçut que la musique était en route, de la bonne musique House. Parfois même du rock. Le night club était ouvert. La jeune humaine fut prise d’une subite envie de se ruer vers le bar, et de commencer son nouveau boulot. Mais bien sur elle n’en fit rien. Le calme qui régnait en elle était si apaisant qu’elle se prit à fermer les yeux, l’air béat.

    La jeune femme sursauta lorsque son patron lui parla de loger chez lui cette nuit. Bizarrement elle fut attirée par cette proposition. Mais partagée par l’autre solution qui était d’aller dormir dans un hôtel qu’il co-dirigeait. Mais elle ne voulait pas se retrouver dans un endroit qu’elle ne connaissait pas, seule. Bien qu’elle ne connaisse pas mieux son patron… Alors, en clair, elle devait vivre à Los Angeles. Mince, comment allait-elle faire avec son meublé à Bon Temps, et sa boutique ?

      _ Heum, comme vous voudrez monsieur Callem. Enfin je n’ai pas emmené beaucoup d’argent pour aller dormir à l’hôtel, alors …


    *je préférerais dormir chez vous …* l’attirance qu’exerce un vampire sur une humaine …

      _ Mais excusez moi, cela veut dire que je dois impérativement vivre à Los Angeles ? Huum. Je vais avoir quelques soucis alors. J’ai un meublé à Bon Temps, ainsi qu’une boutique. De plus mon photographe ne va sûrement pas tarder à me rejoindre…


    *Aurais-je dû préciser que Spencer et moi sommes très très proches, pour en pas dire pratiquement en couple ? Hmm nous verrons bien.*


    Elle était venue le rejoindre sur son canapé. Et il valait mieux pas qu’elle le contredise, elle le sentait. Rien qu’en refusant, elle aurait prit un très gros risque. Soudain elle se demanda si le fait de dire qu’elle allait avoir des problèmes pour vivre à Los Angeles, à cause de son meublé et sa boutique à Bon Temps, n’allaient pas lui donner un ticket pour l’enfer -la mort.

    Sa salive glissa péniblement dans sa gorge. Liam enchaîna. Il se mit même à la tutoyer. Ah, on adoptait si vite la familiarité ? Pas pour Hope en tout cas, surtout pas, c’était son boss. Et il voulait d’ailleurs qu’elle vienne habillée comme ça, en dehors de son travail, lorsqu’ils devraient de se rencontrer dans d’autres circonstances. La jeune femme parut une fois de plus déstabilisée. Mais elle se reprit.

      _ Bien Monsieur. Cela fait longtemps que vous avez ce night Club ?


    Petite pirouette pour tenter de recouvrer ses esprits, histoire de se calmer. Liam devait entendre le cœur de l’humaine rater un battement. Hope devait impérativement se calmer.

    *Ressaisit toi ma vieille, tu croyais quoi en entrant ici ? Ce sont des vampires ma belle. Que va dire Spencer de ça ? Mince… Dans quoi me suis-je embarquer encore ?*

    Un beau sourire s’afficha sur les lèvres roses de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterdamnation.forum-actif.net
Liam Callem

avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Localisation : eternal night club , Nid du los angeles,
Emploi/loisirs : Propriétaire/gérant" eternal night club ", Shérif , Co- propriétaire du Griffon
Humeur : Angelique , mélancolique..

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Mer 20 Jan - 7:25

Un beau sourire s’afficha sur les lèvres roses de la demoiselle.

Liam écoutait le rythme effréné de son cœur, il était un peu stupéfait de sa réaction. S’agit-il d’une attirance pour un Vampire de 750 ans ? Il eu un moment d’intrigue a se sujet. Il ne dérougissait pas de hope .. S’agit-il d’une emprise provoquée par mon don s? non. C’était un sentiment d’attirance « normale » d’humaine éprouver majoritairement par Hope pour étouffer par des actions qui camouflait ses intentions. Il replaçait son collet qui était froisser et de vinait un peu les sentiments réelles de la jeune fille , l’envie et la curiosité… un vampire vieux pouvait commencer a ressentir ses « proies ». Liam était perplexe par la réaction de la jeune femme … en fait il s’attendait a autre chose que …. Rien…alors il surenchérie en lui disant la précision de la provenance de son chèque… il hocha rapidement de la tête

Oui, Vous serai rapidement obliger de me parler… En faite, elle était rendue une propriété de Callem. D’où le badge et l’exquisité porté a son égard. Vous aller être une relationniste pour tout les être humains travaillant pour moi de loin ou de proche. Un genre de conseillère Cela fait un longue bout que mon humanité m’a quittée alors où je vais, vous venez aussi pour mieux « parler » a votre race…. Outre Cela , vous faite votre service comme d’habitude, Vous prenez les commandes , assister le barman pour le services au bar, remplissez les frigos vous voyez ?

Tout à coup, il se redressait sur son fauteuil hors de prix et tendu l’oreille, il avait entendu quelque chose qui l’intéressait beaucoup. D’une façon incrédule il dit

Alors je vous crois sur parole miss Hope. De quelle façon géniale vous aller pouvoir me le dire ?

Quand il vit qu’elle bloqua sec. Net, il eut un moment de malaise. l’ambillance était rendu bizarre. Callem était choqué de ne pas tirer cela au clair… il dit clairement

De quoi ??? Savoir ? il insistait royalement avec une ardeur …. Vampirique

Il continuait a l’écouter.. l’organe qui lui sert de cœur était un peu nouer.. Si elle possède un don comme cette satckhouse, elle sera un atout. Il faudra garder cette atout pour moi.. Juste pour moi. Un bref moment D’anxiété et de jalousie ressortie du lot par rapport a la prédiction qu’il s’était monter dans sa tête. Un scénario peu probable. Du moins restons l’œil ouvert. Il rétorqua sèchement a Hope en étant catégorique a ses idéaux… tout en ayant une touche de rassurance dans la ma voix. Il avait des yeux chaleureux.


Tant que vous serrez à mes côtés, vous resterez a Votre place pas plus compliquer que cela. Vous remplissez votre job et vous êtes couverte par ma protection sa vous convient ?

Callem sourit et il était heureux pour la jeune femme. Il voyait un enthousiasme né chez cette femme. Liam avait comme idée d’utiliser son charme c'est-à-dire son don. Cependant, il n’avait pas vraiment besoin. Elle découvrait des parties de son corps alléchant et me tetait beaucoup. Callem était plutôt exciter sous le masque morne qu’il pourtant. Il s’imaginait la mordre et qu’elle devienne officiellement une propriété. L’air angélique et sympathique a sa cause il rétorqua immédiatement

Oui vous avez raison, Il est vrai que j’oubli les commodités. Vous pouvez séjourner au Griffon sur mon bras. C'est-à-dire que j’assume votre déplacement et votre sécurité nocturne . Cet hôtel est sécuritaire….

Il changea sa chaise de position tout en fixant Hope…. Il avait beaucoup d’admiration pour une humaine. C’était d’ailleurs la seule a vouloir travailler a L.A. Avec un air astucieux, Il sourit en coin à sa demande. Il trouvait inconcevable qu’elle en fasse autant entre bon temps et L.A. Cela allait demander toute mon charme de négociateur. Il replaçait ses cheveux vers l’arrière, un mouvement mécanique du temps où il les avait mi-long. Il enleva son sport jacket, de sorte qu’il restait en chemise de soie blanche quasi transparente. Il soupira et détourna la tête. Il affirmait sans gêne sans appréhensions… Il prenait un ton langoureux et l’étirer, utilisant un peu son don ….

Je veux être clair avec vous miss Hope, avoir deux travaille pour vous n’ait pas difficile pour vous les humains. Cependant, Bon temps et la Californie est deux territoires différent. Vous tomberez dans une juridiction d’un autre vampire. Je ne veux guère qu’un autre vampire se mêle de la vie d’une de mes employées. J’aime bien avoir la totale capacité de mes actions… à bon temps, je suis limité.

Je m’approchais d’hope tout en haussant les sourcils l’air joueur un peu joueur et protecteur avec des yeux de charmes ….

Je vous propose de Vous établir à Los Angeles, travaillé au night club et de garder votre boutique à bon temps. Votre logement a L.A. assura citoyenneté Californienne donc vous serrez sur mes terres se qui assura votre sécurité. Ainsi vous pourriez garder votre boutique … le bonheur pour tout le monde…

Il joignit ses mains l’air serein

*il faut garder mes investissements proche très proche.. elle avait de si belle veines … Callem pouvait « planer » de quiétude s’il lavais proche de lui.

Il regardait les extrémités du bâtiment tout en ayant une fierté… Il regarda Hope avec stupéfaction . elle avait pas maitre pour détournée les question… il se sentait un peu Vexer. Il relançait en lui disant …

5 ans et quelques poussières ….. C’est une très belle bâtisse d’un ton détaché….


Callem avait de plus en plus goût de goûter a ce liquide de l’humaine … sans lui faire mal bien entendu. … il se tourna vers elle et lui dit spontanément… avec mes canines descendu de quelques millimètres descendue. A penne perceptible.

Que faites vous après votre nuit ? Votre service commence dans 30 min. il état 20h00…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope F. Applewood

avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Localisation : Entre Bon Temps et Los Angeles
Emploi/loisirs : A son propre Studio Photo à Bon Temps et est également Serveuse à "l'Eternal" Night Club de L.A.
Humeur : Pour le moment, tout roule (:

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Mer 20 Jan - 20:30


      « - En fait vous allez être une relationniste pour tout les être humains travaillant pour moi de loin ou de proche. Un genre de conseillère Cela fait un longue bout que mon humanité m’a quittée alors où je vais, vous venez aussi pour mieux « parler » a votre race…. Outre Cela , vous faite votre service comme d’habitude, Vous prenez les commandes , assister le barman pour le services au bar, remplissez les frigos vous voyez ? »


    Le petit récit de Liam fit son petit chemin dans la tête de la jeune femme. Elle suivrait donc son Vampire de patron partout. Hum, bien bien bien.
    Pour toute réponse, l’humaine opina du bonnet, un peu trop occupée à contrôler les battements de son cœur.
    Le bureau de monsieur était vraiment beau, les meubles étaient tous plus chers les uns que les autres. Rien que dans cette pièce, Liam avait dû y mettre une bonne centaine de dollars, si ce n’est pas pour dire, un bon millier. Elle serait curieuse de découvrir combien le bâtiment -avec tout ce qu’il y a dedans- lui avait coûté. Elle arriverait à savoir un jour.

    Mais elle sortit de sa petite rêverie lorsque son patron l’assena de questions à propos de son  « pouvoir ». Non, elle ne pouvait pas lui dire. Sinon elle serait bien trop chère aux yeux du vampire, et ce ne serait sûrement pas bon pour sa misérable vie. La gourde.
    Le vampire avait un teint parfait, lisse, blanc comme le marbre, mais il avait une petite touche de matité qui lui donnait un certain charme. Avant d’être transformé en vampire, monsieur Callem avait dû passer de longues journées au soleil, Hope en était certaine.

      _ Hum, non, humm je voulais juste dire que je verrais bien si quelqu’un va mal, et que j’arriverai sans doute à esquiver le désastre sans avoir à vomir tripes et boyaux sur le sol de votre Night club.


    Il rigola en silence, pour donner une certaine contenance à son visage. Avait-elle réussit à éviter l’aveux ? Elle l’espérait de tout son être.
    Un bouton de sa chemise sauta, elle le remit rapidement avant que son patron ne pose les yeux sur sa poitrine, bien que cela est été déjà fait.

    Si elle restait à sa place, et qu’elle obéissait à son patron, elle était sûre de rester en vie. Alors Liam n’avait aucuns soucis de ce côté-là, l’humaine n’allait pas mettre le bouxon dans sa boite. Elle serait sage, qui à faire le toutou, du moment qu’elle serait debout sur ses deux jambes avec un cœur qui bat. C’était tout ce qu’il lui importait, pour le moment.

      _ Oui monsieur.


    Ensuite, le vampire lui parla de vivre à l’hôtel. Ah non, Tout mais pas vivre à l’hôtel. Pourtant, me direz vous, vivre à l’hôtel est quelque chose de vraiment bien, rien à s’occuper, pas besoin de s’occuper de faire à manger, pas de ménage … Bon d’accord, elle n’allait pas contrarier son patron tout de suite. Elle opina du bonnet. D’accord, elle vivrait pendant quelques temps dans cet hôtel sécurisé.
    Lorsqu’elle releva la tête, la chemise blanche du vampire lui tapa dans l’œil. Casi-transparente, la chemise ne couvrait guère le torse du vampire, c’est ainsi qu’Hope put admirer le torse de son patron le vampire. Ses lèvres furent humidifiées par sa langue, et elle tenta de répondre correctement sans bégayer.

      _ B… Bien Monsieur. Merci de vouloir garantir ma sécurité, vous avez raison. Sinon pour mon travail à Bon Temps j’arriverai à gérer, j’en ai l’habitude. Et je suis tout à fait d’accord pour m’établir ici.


    Le silence se fit soudain dans la petite pièce, pesant. La musique de font s’était arrêtée, mais reprendrait assez vite. C’était reposant d’être en compagnie d’un vampire. Hope adorait ça. Mais quand elle prit conscience qu’elle en avait oublié les humains, alors qu’elle ne ressentait aucunes émotions, rien, elle fut assaillit par la douleur, la joie et tout ce qui va avec. Le choc fut si violent qu’elle ferma les yeux. Sa tête lui tournait, des nausées lui prenaient le ventre. Elle devait se ressaisir, et vite. Sinon Liam se douterait de quelque chose.
    Hope tenta de respirer calmement mais ni parvint pas, et c’est avec souffrance qu’elle tenta de répondre à la question de son patron.

      _ Je, je pense aller dormir. Mais, alors comme ça… Je peux commencer ce soir ?

    *Aïe… Ha, mon dieu c’est affreux, je les avais oublié, tous. Aïe … Stop, que ça s’arrête. *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterdamnation.forum-actif.net
Liam Callem

avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Localisation : eternal night club , Nid du los angeles,
Emploi/loisirs : Propriétaire/gérant" eternal night club ", Shérif , Co- propriétaire du Griffon
Humeur : Angelique , mélancolique..

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Sam 23 Jan - 19:03

Je voyais donc Hope qui était devant moi. Elle en avait marre de tout cette entretien et sa présence n’y était plus. Elle avait compris des informations tout de travers. Il ne faut pas lui en vouloir, elle est humaine.. Callem fût amusé curieusement. Il avait un lège sourire en coin

Nous aurons besoin de vous dans ce cas. Vous serrez utile …

Il lui lança un téléavertisseur et dit .



Quand j’aurai besoin de vous , je biperai et auriez vous l’obligeance de venir dans les plus bref délais….

Ce n’était pas une question mais une affirmation… pour besoins personnel ou professionnelle Callem sen foutais elle lavait proposer avant alors il pris cette opportunité

IUl haussa les sourcil et s’approcha langoureusement pris son menton et la regarda passionnément …. Il avait de la passion dans les yeux ainsi qu’un intérêt … un sentiment de bien être mélanger avec une assurance a tout cassser

L’hôtel étaitpour une nuit, le reste était dans votre maison votre pied a terre a L.A. le reste du temps aller a bon temps…. Je ne serai jamais bien loin quoiqu’il en soit

Il examina son corps de déesse et il avait un légère tendance a l’apprécier ?



Rapiement liam lui dit de partir vu son tien qui devenait comme le mien … il fit un air dédaigneux



Hummm aller vous reposer vite … je vous appelerai bientôt….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope F. Applewood

avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Localisation : Entre Bon Temps et Los Angeles
Emploi/loisirs : A son propre Studio Photo à Bon Temps et est également Serveuse à "l'Eternal" Night Club de L.A.
Humeur : Pour le moment, tout roule (:

MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   Dim 24 Jan - 23:56

    Hope sentit son patron un peu agacé par son manque de présence. Elle tenta de se ressaisir, et juste au moment où elle reprenait un peu de sa lucidité, son patron lui lançant un objet, qui était une sorte de bippeur. Alors comme ça, elle serait toujours capable de satisfaire son patron, tant mieux, elle ne voulait pas déjà perdre son boulot et encore moins se faire tuer.
    Hope esquissa un sourire. Un de ces sourires qui font, normalement, craquer tous les hommes. Et répondit au vampire

      _ Bien Monsieur, J'arrive à me montrer rapide, enfin pas autant qu'un vampire, certes, mais dans la limite du possible pour une humaine...


    Avant de baisser les yeux sur ses chaussures, elle inspecta la pièce. Le son qui lui parvenait du bar était très sympa, Hope ne put s'empêcher de se trémousser sur le fauteuil. La jeune Humaine aimait danser, elle était douée pour ça. Elle avait déjà fait une représentation de Hip Hop, de classique, de rock, elle savait mouver son corps sur n'importe quel son.

    Lorsque Liam lui fit comprendre qu'elle avait comprit de travers, Hope s'empourpra. Elle était si naïve parfois, de plus les émotions des gens, de l'autre côté de la vitre, l'assaillaient de toutes part, lentement mais surement. La cohérence la quittait doucement.

      _ Oh, excusez moi Monsieur. Je n'avais pas bien comprit effectivement.


    Le teint de l'humaine commençait à devenir livide, les forces lui manquaient, elle aurait peut-être dû accepter de boire un soda, ça lui aurait donné des forces, de qui la ragaillardir un peu, le temps de l'entretien, histoire de faire bonne figure. Mais Hope avait eu une longue journée chargée.
    Liam la dévisagea, jusqu'à la déshabiller du regard. Appréciait-il ses formes généreuses ? Hope afficha un petit sourire satisfait, avant de se faire congédier par son boss. Elle se leva, pas trop brusquement, histoire de ne pas avoir la tête qui tourne tout de suite. Mais Hope ne sut pas comment saluer le vampire.
    Alors elle s'inclina légèrement devant lui, dévoilant un bon décolleté plongeant.

      _ Hé bien En tout cas, Merci monsieur. J'attends votre appel avec impatience. Au revoir


    Et elle se dirigea vers la porte pour sortir de ce bureau, où, finalement, elle se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterdamnation.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca ne sert à rien de trembler comme une feuille pour une demande d'EMPLOIE ... Ou si [Liam Callem]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus rien ne sera comme avant (Smac)
» ça ne sert à rien de rêver
» Topic qui sert à rien (TQSAR)
» [SOFT] Fortunatus : Sert à rien [Très Payant ! ]
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives RPG-
Sauter vers: