Partagez | 
 

 Un petit opéra [PV Éric Northman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livia Erell
La jolie petite peste
avatar

Féminin Nombre de messages : 61

MessageSujet: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Sam 9 Jan - 1:32

Je venais tout juste d'arriver à Shreveport. Et j'étais affamée! Faut dire que j'avais parcourru un long chemin pour me rendre jusqu'ici. Oui j'avais bien manger quelques humains en me rendant ici mais ce n'étais visiblement pas assez pour moi. J'étais peut-être petite, mais j'avais une grande appétie! Mais voilà, j'avais envie de m'amuser! OHhh oui! Je m'étais donc rendu à un opéra du coin afin d'assister à une représentation. Lorsque j'arrivais sur place, il me fut interdit d'y entrer sous prétexte que je n'avais pas l'habillement approprié. Je voullu bien l'écorcher vif mais je me retins. Je voullais le sang d'une des stars et donc ce n'était pas le moment approprier pour faire un de mes folies que j'aimais tant.

Je tournais donc les talons et décidais d'aller magasiner. Je n'avais pas un sous sur moi, mais c'était le moment d'utilisé mes pouvoirs de vampire pour les convaincre de me donner des cadeaux!

Je me rendis donc dans une grande boutique de linge. Lorsque j'y pénétrait, toutes les différentes couleurs m'assaillit. C'était brillant et chic. Exactement ce que je voullais! Je me mis donc à silloné les allées à la recherche de la robe parfaite pour cet évènement.

Une vendeuse m'approcha pour me proposer ses services. Mon regard bifurqua instantanément sur son cou. Hmmm... sa juggulaire me semblait tellement appétissante. Un petit appéritif ne serait pas de trop non?

*Ohhhh mon dieu!!! C'est une vampire!! Pas question que je reste près d'elle plus longtemps!!!*

-Je.... je vais.... d'autres clients m'appellent...

J'haussais un sourcil en la regardant. C'est ce qu'on appel n'avoir aucun sens de la subtilité! Quel stupide humaine! DE toute façon, si j'aurais réellement voullu la manger, je l'aurais fait il y a bien longtemps! Mais je n'avais pas de temps à perdre avec une simple vendeuse, je voullais le gros lot!!

Je continuais donc à regarder les vêtements jusqu'a ce que je tombe sur la robe parfaite pour moi. J'allais faire baver bien des hommes avec sa! Je la saisit et allait aussitôt l'essayer. Elle m'allait à ravir. La couleur bleu poudre allait à ravir avec mes cheveux. Un beau décolté plongeant au bout duquel se trouvait un bijou argent en forme de losange mettait ma magniffique poitrine en valeur. La robe était ouverte sur le devant laissait voir mes fines jambes lorsque je marchais.

Je sortie de la cabine et me fit complimenté par tout les gens au attentour. Je demandais à une des vendeuse de m'apporter une sandale qui y irait bien avec. De couleur argenté avec des pierres du rhin incrustrer sur le dessus, elles allaient parfaitement avec ma robe! Puis je me choisit un joli collier assortie. Hmm! Personne ne me résisterait avec sa!

Lorsque vint le temps de payer, je réussi a convaincre la vendeuse de me laisser partir avec le tout et qu'elle allait payer à ma place. Que c'était amusant les plaisirs de vampire!

Mais maintenant je devais me dépêcher si je ne voullais pas arriver en retard pour ma représentation. Je retournais donc à la salle d'Opéra sous le regard enviant de tout le monde. J'étais drôlement fière de moi. Enfin arrivé, je pris mon billet que je me fit gentilment payer par un homme à côté de moi et alla m'asseoir dans la salle. Je du me retenir pour ne pas sortir les crocs.. J'avais tellement faim!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Northman

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Au Fangtasia
Emploi/loisirs : Sherif, Barman...
Humeur : joueuse

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Dim 10 Jan - 18:51

Ce soir j'ai décidé de prendre une nuit tranquille. De quitter le Fangtasia quelques heures pour faire quelque chose que je n'ai pas fait depuis longtemps. Ce n'est pas parce que j'ai la vie devant moi que je peux me permettre de travailler sans arrêt et de laisser les plaisirs de coté. Je ne mourrais peu-être pas demain, mais ce n'est pas une raison pour ne pas prendre ce qui viens quand il passe. Quelque fois les occasions son unique ! Donc ce soir j'ai laisser la gérance de l'endroit à Chow, il peut bien travailler un peu plus, ça ne lui fera pas de mal ! Et au nombre de fois qu'il dit qu'il aimerait faire les choses comme il l'entend... il est servit ! Pour cette nuit je suis hors service !

Je quitta donc le Fangtasia une fois tous mes ordres donnés. Je sais que l'endroit est entre bonne main, mais dans la vie je ne fais confiance qu'en moi pour géré ce qui m'appartient. Bien sur Pam et Chow on fait leurs preuves, mais je ne serai pas ou je suis rendu sans la méfiance.

Avant de me rendre au théâtre je fis un arrêt rapide chez moi, question de mettre des vêtements appropriés. Une fois frais , je laissa ma demeure seule de nouveau.

Le hall du théâtre était remplis de personne de toutes âge, que le style distingué paressait être le même à chaque personne, homme ou femme, vieillard ou jeunot. Je passa à coté d'eux pour me rendre à ma place... Je n'avais rien à faire de ses bourgs !

Je pris place au numéro de siège qui était indiqué sur le billet que j'avais sous les yeux. Je me retrouvais près de la scène, ce qui était pas trop mal , quoi que être loin ou près j'aurai toujours pu voir tout les traits des visages des acteurs. Les joies d'être un mort vivant, tout es toujours à porter de vue même éloigné des quelques dizaine de mètres. Bon oui, j'ai des limites, mais vous comprenez ce que je veux dire ?

Le rideau était toujours baisser. Autour de moi les spectateurs prenaient tranquillement leur place dans la salle. Un couple s'installa à coter de moi. Ils étaient tout deux âgés de plus de plus de soixante ans. La femme gardait une belle apparence. L'homme quant à lui, était ravagé par l'age, ses cheveux était absent et une canne lui servait pour maintenir son équilibre. Est-ce une chance de pouvoir garder mon apparence jusqu'a ma mort ? Est ce que je manque quelque chose ? Quand je vois ce genre de vieillissement je me trouve chanceux, par contre quelque fois le coté romantique de la chose m'intéresse... Romantique... moi ? Pff, je commence à dérailler. Question de ne plus pensé à de pareille bêtise je me mis à regarder ailleurs de manière discrète.

Une jeune femme prit place face à moi. Je n'avais pas vu son visage, mais je pouvais deviner qu'elle était de belle apparence juste en voyant sa manière de se tenir et le fragile haut de sa silhouette. Je la regardais silencieusement tout en me demandant s'il était approprié ou non que je l'aborde.

[Ce n'est pas extra, mais comme j'ai une amie qui reste encore un bon moment chez moi, j'ai prit 20 minutes pour te répondre. Je ne voulais pas te faire trop attendre ! Desoler ^^' ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia Erell
La jolie petite peste
avatar

Féminin Nombre de messages : 61

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Mar 12 Jan - 2:00

En m'assoyant sur mon siège, je cru appercevoir un bel âtre juste derrière moi. De beau cheveux blond, une allure soignée. Il me semblait plus que respectable. Il y avait quelque chose chez lui qui me plaisait beaucoup. Je n'aurais cependant pas pu dire exactement ce qui m'attirait. Il était un peu comme une boule d'énergie qui attire instinctivement le regard.

Néanmoins, je fis comme si je ne l'avais pas remarquer et m'assoya sur mon siège. J'avais beau vouloir l'ignorer autant comme autant, sa présence me perturbais. Pourquoi est-ce qu'il me faisait cet effet?

Je fermais alors les yeux pour me concentrer. J'avais envie de lire dans ses pensées. Cela ne me prit pas très longtemps avant de trouver exactement la sienne. Visiblement, il était déjà concentrer sur ma personne. Ce qui m'intriguait d'autant plus. Ahh il se demandait si il serait approprié de m'adressé la parole! Intéressant!

Bien malgré moi, un sourire apparu sur mes belles lèvres pulpeuses. Que devrais-je faire? Hmm... je devrais peut-être au moins essayer de l'aider un peu à m'aborder? Je saisis alors ma bourse et y saisit un rouge à lèvre. Je peint mes lèvres de se beau rouge sang avant de me retourner vers lui avec tout la grâce des vampires que je pouvais avoir. Je plongeais mes yeux verts émeraude dans ceux mystérieux du jeune homme qui se trouvait derrière moi. Vraiment, il était très beau. La stature qu'il avait montrait toute l'importance de cette personne. J'étais d'autant plus intriguée par lui.

-Pardon, est-ce que vous auriez l'heure s'il vous plait?

Bon.. ce n'était pas vraiment que je voullais savoir l'heure, mais c'était tout de même une bnne façon d'engager la conversation avec lui. Ou du moins, lui donner une chance de le faire.

Je lui souri doucement en attendant qu'il daigne me répondre. Arff! Si cela n'aurais pas été que je me retienne, je lui aurais certainement sauter dessus tellement il était sexe. Mais quand même, il y avait trop de témoin sur place. Je devais faire un peu plus attention que sa. Cependant peut-être qu'a la sorti de l'opéra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Northman

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Au Fangtasia
Emploi/loisirs : Sherif, Barman...
Humeur : joueuse

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Mar 12 Jan - 3:44

Je fini par détourné le regard du dos de la jeune femme. Il était impoli de fixer une personne sans lui adresser la parole. Et personnellement je n'aime pas quand une personne passe son temps à me regarder, non pas que j'en sois mal à l'aise, mais plutôt que je trouve sa un peu énervant quoi que je devrai être habituer aux nombres de personne qui me remarque un peu trop au Fangtasia, peu importe.

Je me mis à regarder le rideau rouge qui bloquait la scène à la vu des spectateurs. On pouvait voir les rideaux onduler légèrement. Derrière les dernier préparatif devait être entrain de s'installer. Le spectacle allait bientôt commencer, ce qui mettra tout la pièce dans le noir. Et avec un peu de chance la personne à ma gauche lâcherai son portable!

Mon attention fut de nouveau dirigé vers la jeune femme assise devant moi quand elle me demanda l'heure.

-Bien sur, un instant.

D'un geste habile je mis la main dans ma poche pour en ressortir un montre à gousset en or blanc, à défaut de pouvoir en avoir une en argent... Comme je l'avais imaginé la jeune femme avait un visage plutôt ravissant. Ses yeux avait un petit quelque chose d'enfantin, mais sa ne faisait que leur donner d'avantage d'intérêt. Par contre la pâleur de son visage soulignait de manière marquante qu'elle avait faim... Car oui cette femme était une vampire. Je n'attendais pas son cœur battre.Une fois la montre ouverte je baissa les yeux pour y lire l'heure.

- Il est 22 heures moins dix.

Je referma ma montre tout en leva les yeux vers elle. Comme un sourire illuminait son visage, je le lui rendis. Le spectacle allait commencer dans une dizaine de minute ce qui ne donnait pas grand temps... Au moins son visage était marqué dans ma mémoire, je serai en mesure de la retrouver à l'entracte au besoin. Je n'avais jamais vu son visage et son accent laissait comprendre qu'elle n'était pas d'ici... Européenne, peu être Espagnol ou Italienne.

-Aufait , Bienvenue à en Louisiane Mademoiselle ... ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia Erell
La jolie petite peste
avatar

Féminin Nombre de messages : 61

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Mar 12 Jan - 19:09

Je le regardais mettre sa main dans sa poche afin de prendre sa montre avec un petit sourire en coin. Il avait vraiment la classe celui la! Plus je le regardait et plus j'avais l'impression qu'il était comme moi. Je tendis alors l'oreille pour me rendre compte que je n'entendais aucune respiration, ni battement de coeur venant de sa part. Seul le sang coullait dans ses veines. Alors je rencontrais mon deusième vampire mis à part mon créateur.

*Je me demande si il est aussi spécial que celui que j'ai rencontrer l'autre fois...* pensais-je.

En plus, il avait une merveilleuse voix. Elle était posée et émanait la confiance en soi. Il attirait grandement ma curiosité.

-Merci beaucoup.

Je le regardais avec intrigation lorsqu'il me souhaita la bienvenue en Louisianne. Visiblement, j'étais loin d'être subtil. Tout le monde constatait que j'étais nouvelle dans se coin de pays. Bah.. faut dire que mon accent italien ne m'aidais pas vraiment pour sa. M'enfin, ce n'était pas très grave.

-Mademoiselle Erell, Livia Erell. répondis-je en lui souriant toujours. Pourrais-je avoir l'honneur de connaitre votre prénom?

Dahh! C'était bien la première fois que je faisais autant de bonne mannière à une seule personne et dans la même soirée! Faut croire que l'ambiance romantique de la salle d'opéra m'inspirait grandement. Et il ne m'avait pas provoquer, donc je n'avais pas à être bête avec lui non plus. Surtout qu'il était drôlement mignon!

Les lumières commensèrent lentement à s'éteindre. Par réflexe, je jettais un regard sur l'avant de la scène puis sur le siège toujours vide à côté de moi. Je posais alors de nouveau mes yeux vert émeraude sur mon interlocuteur.

-Bon spectacle!

Je lui fis un clin d'oeil avant de me retourner vers la scène. Bon, mon message était plus que subtil, mais il serait toujours très amusant qu'il vienne s'asseoir à mes côtés pour la représentation. Mais, ce n'est certainement pas moi qui allait lui demander. Il était un grand garçon et faisait ce qu'il voullait après tout. Et.... je ne devais pas oublier la raison première de ma présence ici. J'étais venue me régaller d'un succulent repas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Northman

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Au Fangtasia
Emploi/loisirs : Sherif, Barman...
Humeur : joueuse

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Jeu 14 Jan - 5:53

La jeune vampire me regarda , durant un moment j'aperçus sa concentration, puis une étincelle s'allume dans son magnifique regard comme si elle venait de réalisé quelque chose. Je continua de la regarder tranquillement sans dire un seul mot question de la laisser se présenté comme bon lui semblait. Livia Erell, nom ravissant, je n'ai que très rarement croisé des personnes qui porte le prénom de livia. Puis elle me demanda de me présenté à mon tour. Je l'aurai fait si le spectacle n'annonçait pas son début. Il serait impolie de ne pas se présenté, mais il serait aussi impolie de ne pas regarder la diva prendre place sur scène. Le début fait l'histoire ! Si je ne le regard pas je risque de devoir me chercher un peu , et il y a assez de distraction à coter de moi ... enfin plutôt devant moi.

Je me fis souhaité bon spectacle. Une fois les lumières fermé , la scène fut notre seule véritable source de lumière ce qui donnait un air romantique et intimide entre le spectateur et la scène. Je leva les yeux .Le décors était magnifique ! Rien de trop flash ni de trop sombre. La première personne à prendre place sur scène fut un jeune homme dans la mi vingtaine, ses cheveux châtain, une perruque, lui descendait jusqu'au rein dans une cascade onduler. Il portait un habit blanc légèrement argenté, malheureusement je ne pouvais voir ses yeux. Sa voix commençait à résonner, d'abord très basse puis très forme....

Je me penchant légèrement vers la femme pour pouvoir murmuré à son oreille.

-Je suis Eric Northman, jespère que le spectacle vous plaira. Pour ma par il a déjà tout mon attention...

Le spectacle ou Livia ? Vous en pensez quoi ?

Mon souffle glacé avait caresser doucement la peau blanche du cou de Livia. Je fis en sorte qu'il suive l'artère principal du cou. Ce n'est pas parce qu'elle est vampire que je ne pourrais pas y pauser mes lèvres non ?

Je me replaca sur mon siège. Bien sur je voyais la place libre près d'elle.Ça m'en coutait de ne pas me rendre près d'Elle, mais dans un autre sens, un peu de distance ne fait pas trop de mal. Si tout se passe rapidement le rideau va tomber et tout sera terminé avant la fin du premier acte.

Sur la scène une femme fit son entré, une grand rousse au yeux vers. Étrangement elle me fit pensé un peu à Jessica, cette gamine hyper active. Je zappa cette idée de ma pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia Erell
La jolie petite peste
avatar

Féminin Nombre de messages : 61

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Jeu 14 Jan - 6:39

La salle fut plongé dans un noir complet. Si je n'aurais pas été une vampire, je n'aurais certainement plus rien vu de ce qui ce passait présentement. Puis le rideau rouge ce leva pour laisser place aux acteurs. Le premier à entrer fut un jeune homme. Il était plutôt mignon et semblait très gouteux. Peut-être mon futur repas? Hmm.. j'allais devoir me pratiquer à contrôler l'esprit des gens. Je pouvais les convaincres que j'avais déjà payer, où qu'il ne m'avait jamais vu, de petite choses comme sa, mais je n'avais encore jamais réussi à prendre un complet contrôle sur leur esprit. Faut dire que la mort de mon créateur de m'a pas aider. Il y avait encore tant de chose à me montrer que je n'avais malheureusement pas eu la chance d'apprendre... Peut-être qu'avec un peu de chance je pourrais trouver quelqu'un qui aurait l'envie de m'en montrer d'avantage. Si j'aurais au moins eu ce pouvoir en main, j'aurais pu boire sur l'adonis qui se trouvais sur la scène sans être obligé de le tuer...

Puis une chaude voix me sorti de mes pensée. Je dirigeais alors toute mon attention vers celle-ci. C'était le beau jeune homme derrière moi qui se présentait. Éric Northman, intéressant. Northman, ce n'était pas très commun. Je me surpris même à me demander de où il pouvait bien être originaire. Il me dit qu'il espérait que le spectacle me plairait. Pour le moment, je pouvais dire que j'étais emplement satisfaite. Tout ce déroulait beaucoup mieux que je ne l'aurais pensé. En plus que je n'aurais pas cru faire une si belle rencontre se soir. J'eu un petit sourire en coin et tout en gardant la tête droite, je tournais mon regard vers sa direction. Placé ainsi, je ne voyais que ses beau cheveux blond. Cela me suffit emplement pour me souvenir du reste.

-Merci bien. soufflais-je d'une petite voix que je savais qu'il allait tout de même entendre.

Je sentis alors son souffle caresser la peau de mon cou. Ce qui me fit frissonner. Je sentis un frisson me parcourir l'échine. Je fermais alors les yeux pour tenter de me concentrer. Il faisait exprès ou quoi? Aucun vampire n'est insensible à ça c'est sur et certain!!

La soirée s'annonçait plus que promettante!

Puis rapidement, en tout cas plus que ce que je ne l'aurais imaginé, l'entracte arriva. Je voullu me retourner vers le beau blond mais je fut emporter par le foulle d'humain qui voullait se dégourdir les jambes avant que le spectacle recommense. Eh puis, j'avais faim! C'était d'ailleurs pour cette raison que je m'étais retrouvé ici. Je regardais autour de moi dans l'espoir de trouver une proie potentielle. À moins que je réussisse à patienté jusqu'a la fin du spectacle? Mais rien ne me garantissais que je puisse avoir un goûter rendu à ce moment là...

Je me plaçais à un endroit plus à l'équart des autres où je pourrais passer innaperçue, m'accotais contre le mur et fermait les yeux dans l'espoir de trouver une odeur plus attirante que les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Northman

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Au Fangtasia
Emploi/loisirs : Sherif, Barman...
Humeur : joueuse

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Lun 18 Jan - 1:58

La salle était plongée dans le noir. Mon attention était captivé par tout ce qui se passait sur la scène. Le décors et les acteurs étaient magnifique ! Je n'avais rien à dire contre eux. Le seul problème que je pouvais sentir était le son. Malheureusement avec les années le micro à fait son entré sur scène. Coté qualité son, nous sommes très loin des vraies opéra ! De ceux sans le grichemment électronique du micro, ce son est assez subtile pour que l'oreille humaine ne puisse pas entendre, mais moi je l'entendais et ça cassait quelque peu la magie du moment.

L'entracte arriva rapidement. Une bonne chose de fait ! Étant mort je n'ai pas besoin de me dégourdir les jambes, mais.... N'oublions pas qu'il y a la jeune Livia qui à captiver mon intérêt dès son arriver dans la salle ! Il serait bien de l'approcher de nouveau.J'eus a peine le temps de baisser les yeux vers elle, qu'elle fut bloquer à ma vue. Tout le monde c'était lever au même moment pour quitter la pièce a fin de se dégourdir les jambes avant de commencer la prochaine heure du spectacle.


Quelques minutes passa et je pouvais enfin remarquer qu'il n'y avait plus personne devant moi. Par réflex je me mis à regardé à gauche et à droite, mais rien. Elle n'était plus la. Sans dire un mot de plus je me leva à me tour bien décider à quitter l'endroit. Je n'étais pas blesser, seulement... mon temps avait été fait ici.... Et oui, j'espérais aussi le recroisé avant de sortir du théâtre.


Dans l'entré du Theatre on pouvait y voir quelque petite groupe de personne parler du spectacle et autre chose de leur vis. Je croisa l'homme attacher à son cellulaire qui parlait la cigarette clouer au bec. Il n'y avait aucun signe visuel de la belle inconnu, mais je pouvais sentir son délicat parfum flotter dans l'aire. Comme lors de mes chasses à l'humain je me laissa bercer doucement par ce parfum si alléchant. La chasse à la vampire était ouverte.

Je fini par la retrouver. Elle était reculer du monde dans un coin sombre. Les yeux fermés, elle semblait être à la recherche de quelque chose... Elle me faisait pensé à une jeune vampire à la recherche d'une proie... Ce qu'elle devait probablement faire. Je m'approcha donc d'elle silencieusement. Elle semblait tellement captiver par sa recherche de sang frais....


- Je ne croix pas que le sang de qualité puisse se trouver ici. Cette recherche est une perte de temps si vous voulez mon avis . Venez

Un petit sourire en coin de dessina sur mon visage. Je lui offris ma main . C'est imprudent de jouer les méchants vampires comme maintenant on ne sait plus quel vampire est de notre coté depuis qu'il y en n'a dans la police, mais bon ... Je lui offrait tout de même ma main question de trouver quelque chose de plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia Erell
La jolie petite peste
avatar

Féminin Nombre de messages : 61

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Lun 18 Jan - 5:12

J'étais toujours accotée contre le mur, les yeux fermé, à la recherche d'une merveilleuse odeur masculine pour venir émoustiller mes papilles. Ma peau étaient tellement devenue pâle que je m'étonnais que personne encore n'est remarqué que j'étais une vampire. Or mis le beau blond qui était assi derrière moi et qui était lui aussi de la même espèce que moi. J'avais une faim de loup si je puis dire ainsi. Je prenais de grande inspiration par le nez dans l'espoir de trouver l'odeur que je recherchais particulièrement.

Puis une bonne odeur me vint aux narines. Celle d'un homme. Il sentait terriblement bon. J'en salivais presque. En plus, l'odeur s'approchait de moi. Je le sentais de plus en plus et mon exitation montait en flèche. J'avais une envie irréprochable d'ouvrir les yeux pour voir quel était l'homme avec ce parfum si alléchant, mais je préférais attendre qu'il soit plus proche de moi encore.

Hmmm... il était maintenant tout près. J'en était certaine. Je devais retenir mes crocs de sortir car il était certain que je ferais qu'une bouché de lui. Puis alors que je ne m'y attendais pas, une voix masculine s'adressa à moi et me fit sursauté. Pourtant, cette voix j'avais la nette impression de la connaitre même si cela ne faisais pas longtemps que j'étais a Shreveport. J'ouvris les yeux pour me rendre compte que celui qui m'avais adressé la parole était nul autre que le bel adonis qui était assi juste derrière moi dans la salle. J'avais bien espéré de le revoir pendant l'entracte et c'est lui qui venais me rejoindre comme un ange venue du ciel, si je puis dire ainsi.

De nouveau, je posais le regard sur lui pour le regarder de la tête au pied. Il avait de beau cheveunx blond comme plusieurs le voudrait, on aurait dit qu'il était tout droit sorti d'une publicité de coloration de cheveux ou encore de shampoing. Il me faisait étrangement pensé à un viking. Vous savez, comme dans les flms. Sauf qu'il n'avait pas la même tenue. Mais j'étais bien loin d'être déçue de ce qu'il portait. Un complet veston cravate tout ce qu'il y a de plus chic pour un homme. Et en plus, cela lui allait comme un gant. Sa geule carré me rappelait celle de mon défunt créateur et avait quelque chose de très attirant. Il était même encore plus beau que mon créateur à bien y penser. Et en plus, comme si il n'avait pas déjà tout pour plaire, il était grand! Et Dieu sait que j'aime les hommes qui sont grand! Je m'imaginais très bien les muscles qu'il cachait tout sa chemise. Cette pensée me suffit à sortir les crocs, bien malgré moi.

Vu ce qu'il me dit par la suite, j'imaginais qu'il avait deviné que j'étais morte de faim. Je regardais les gens autour de nous et hochais la tête. Il n'avait pas totalement tors. Mais rendu au point ou j'en étais, je n'avais plus vraiment envie de faire ma difficile point de vue nourriture. Je senti un sourire se dessiner sur mes lèvres lorsqu'il me tendis la main. Un vrai gentleman ma parole! Je glissais alors ma petite main délicate à l'intérieur de la sienne et m'approchais de lui avec toute l'élégance que j'avais. Je voulais épater la galerie comme on dit.

-Où est-ce que vous compter m'emmener monsieur Northman? lui demandais-je d'une petite voix mielleuse.

Je le regardais droit dans les yeux saphir qui m'émerveillais, tout en attendant qu'il ouvre la marche. J'avais bien l'intention de le suivre où il voullait. Même si c'était pour m'emmener dans son lit. Chose que j'aurais accepté avec plaisir. Faut dire que cela faisait bien longtemps que je n'avais pas fais l'amour et hmmm.... j'en avais drôlement envie tout d'un coup. Est-ce qu'il ce pouvait que ce bel étalon est ranimé en moi des désirs que j'avais veinnement reffoulé en moi depuis la mort de mon créateur? J'en avais bien l'impression. Je lui servis alors mon sourire charmeur digne des plus grandes séductrices de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Northman

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Au Fangtasia
Emploi/loisirs : Sherif, Barman...
Humeur : joueuse

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Mar 2 Fév - 2:07

La délicate main de Livia se pausa dans la mienne d'un geste doux et glacé par le manque de sang qui pouvait dangereusement se faire sentir en elle. Cette femme avait grand besoin que le sang d'un mortel vienne la réchauffer. Durant quelques secondes je me pausa la question...a savoir quel étiquette je devais prendre en se moment avec cette si jeune vampire. Dois-je jouer au shérif ou a l'homme qui ne cherche qu'a s'amuser ? Mon envi et mon devoir était entrain de se battre dans ma tête.... A quand remonte la dernière fois ou j'ai laisser on badge de shérif de coté ? Vite comme ça je ne m'en souviens pas, ce qui est plutôt effrayant quand on sait combien un vampire a bonne mémoire.

La jeune vampire se mit a parler suite a l'acceptation de me donner sa main. Ou est-ce que je l'emmenais. Très bonne question. Quel personnalité dois-je prendre ?De quoi ai-je vraiment envi ce soir ?

Je ne fis que lui sourire tout en me mettant a marcher tranquillement. Même si je peux resté stable longtemps, le look de statue je n'aime pas vraiment, sa me fait trahir mon identité . Je n'ai pas honte d'être vampire.. Même si le monde me connait, ici au milieu des bourge, personne ne sait que je suis le vampire maitre du fangtasia, et même si ma clientèle pourrai se trouver ici , je ne croix pas pouvoir me faire reconnaitre rapidement.

Je divague.

Silencieusement je me mis a marcher entre les corps qui nous entoure. Les odeur étaient douces, mais tres peu alléchante. Enfin pour moi ! Avec le temps je suis devenu quelque peu délicat sur le choix de mes proies, quoi que quelque fois je me contente bien d'un peu de ''Fast Food'' comme tout bon américain moyen.

Et oui .... J'ai décidé quel manteau porté pour ce soir ! Le temps est a l'amusement, demain je reporterais mon badge.....

Au bout de deux petites minutes de silence je fini par capté quelque chose d'intéressant. C'est avec un petit sourire malin au coin des lèvres que je reporta mon attention sur la douce Livia.

- Me laisseriez-vous vous offrir ce don vous avez besoin afin que l'on puisse continuer le spectacle de manière agréable et sans entracte inutile ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia Erell
La jolie petite peste
avatar

Féminin Nombre de messages : 61

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Jeu 11 Fév - 16:56

Je lu dans ses pensées qu'il se demandait qu'elle étiquette il devait porter en se moment. Il hésitait entre son devoir et l'amusement que je lui procurais. Ahhh! Alors monsieur était le Shérif de Shreveport. J'en avais entendu parler. Un certain Liam m'avait brièvement parler de lui, me disant de me méfier. Et pourtant, je n'avais qu'un seul envie. Rester coller contre lui. J'avais bien l'intention d'être dans ses bonnes grâces. Surtout que je projettais de rester ici pendant encore quelques temps puisque je voulais retrouver Sookie Stackhouse.

Au lieu de me répondre, le grand Vampire se contenta de me sourire. Je le lui rendis tout en continuant de le regarder. Il était vraiment impressionnant et Ô combien il était beau. Il se mit alors à marcher tranquillement. Je le suivit avec tout mon aise. J'avais une démarche sexy, voir féline. Beaucoup d'homme se retournait sur notre passage pour reluquer mon postérieur qui se dandinait au rytme de mes pas, faisant saliver plus d'un homme. Les femmes aussi se retournaient pour nous regarder, mais pas pour la même raison. Elle me dévisageait avec un air jalouse dans les yeux. Elles auraient toutes voullu être à ma place en ce moment, accompagné par ce beau grand blond suédois. Je devais avouer que j'aimais faire tourner les regards, peux importe la raison. Cela donnait un sentiment de supériorité vraiment plaisant.

Tout en marchant, plein d'odeur de sang frais me venait au narines, me donnant une irrésistible envie de mordre. J'avais faim et je commensais à avoir de la difficulté à garder mes crocs en place. Si je n'avais pas été en si bonne compagnie, j'aurais certainement mit le grapin sur le premier inconnu que je voyais, l'envoutant de mes atouts de femme fatal pour l'attirer dans mon piège et ainsi le vider de son sang.

De nouveau, j'entendit le doux son de sa voix à mes oreilles. Je fermais les yeux pour ainsi profiter de se moment. Vraiment, tout me plaisais chez lui. Je les rouvris par la suite pour poser mon regard ardent sur lui. Je regardais ses belles lèvres ne demandant qu'a être embrasser avant de me concentrer sur son regard intense.

Il voulait m'offrir ce dont j'avais besoin? Hmm... il devait certainement savoir que j'avais besoin de sang. C'est vrai que j'avais l'air plutôt pâle... À moins qu'il eu envie de combler mes besoins d'une autre façon? Je ne pu m'empêcher d'avoir un petit sourire aux lèvres à cette penser. Hmm... ce serais plus qu'intéressant mais j'étais sur que ce n'était pas de sa qu'il parlait.

-Vous qui me le proposez si gentiment. Je ne peux tout de même pas refuser une tel offre n'est-ce pas monsieur le Shérif.

J'accompagnais ma phrase d'un joli clin d'oeil coquin qui montrait tout l'intérêt que j'avais pour lui. De ma main libre, je vins lui caresser la joue avec douceur.

-J'aime bien m'amuser moi aussi. Je vous donne la chance de vous faire plaisir toute la nuit.

Je continuais de le regarder dans les yeux et il pouvait voir à travers les miens à quel point j'avais envie de l'embrasser en se moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Northman

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Au Fangtasia
Emploi/loisirs : Sherif, Barman...
Humeur : joueuse

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Sam 13 Fév - 20:57

Sherif ? Moi qui croyais pouvoir laisser de coté ce statut, et bien sa sera pour la prochaine fois ! Quoi que je n'avais pas fait dans le discret non plus en la saluant

Voilà une invitation forte intéressante. Je pouvais me faire plaisir toute la nuit... Je regarda la jeune femme dans les yeux. Je pouvais sentir l'envi qu'elle avait se projeter sur moi. Elle me caressait la peau doucement à m'en faire redresser les poils sur les avant bras. Heureusement que je sois couvert à cette endroit. Je n'aime pas quand une '' faiblesse'' peu se faire voir de ma part.Quoi que, pouvons nous appeler l'envi une faiblesse ? Je ne sais pas et je n'ai pas le gout de débattre de la question dans ma tête.Ce n'est pas le moment. Autre que l'envi qui me caressa la peau, je pouvais toujours sentir sa main très glacer sur ma joue. Aussi doucement qu'elle m'offrait cette caresse, je leva la main pour la lui prendre et l'enlever de sur ma joue. Je voulais bien jouer avec elle, me faire plaisir comme elle le dit, mais plus je la regarde plus je vois le manque de sang dans son corps, bien que je sois mort du sang coule dans le mien et je reste plus chaud qu'elle. Comme elle n'est pas bien vieille un erreur peu rapidement arriver et je n'ai pas le gout de commencer à jouer de manière méchante. Pas Sur elle, pas ce soir...


- Alors ne perdons plus d'avantage de temps, venez.

J'avais toujours sa main dans la mienne, celle que j'avais retiré de sur ma joue. Je l'entraina vers moi afin de reprendre notre chemin. J'étais toujours aussi silencieux, les mots ce n'est pas trop pour moi ce soir il faut croire. Je me remis en marche avec elle. Des visages continua de se retourne sur notre route. Chose qui n'est pas vraiment agréable en se moment comme j'aimerais bien me mettre en chasse sur la proie que j'ai repéré. Si je veux me fait plaisir il ne faut pas que ma partenaire s'effondre avant le temps... Non ?

Au bout d'un moment et sans nous faire remarquer , demander moi pas comment j'ai fait ! Mais j'ai réussi à faire en sorte que personne ne nous regard durant quelque bonnes longues minutes. Chose difficile avec une compagnie qui dégage autant de sensualité...

Donc en se moment nous nous retrouvons devant une loge à porte fermé. Les loges ici sont peu nombreuse, mais aumoins elles sont présente, même si ce n'Est pas le grand luxe. Pour avoir un peu de tranquillité durant un spectacle c'est cette endroit qu'il faut acheté.

Qu'est ce qui se retrouve ici ? Rien d'autre que la jeune proie que j'Ai vu il y a quelque minutes. Livia doit se nourrir, et moi ....j'ai un spectacle à continuer.


-the Show Most Go On.

J'ouvris la porte tranquillement tout en faisant entré la jeune femme dans la pièce. Comme si le destin était de notre coté, la porte était débarré et la proie était seule et inoffensive. De plus le show recommençait ce qui allait cacher tout son pouvant nous trahir.

-Je te demanderai que de ne pas la tuer...

Puis je la laissa aller tranquillement pour se nourrir. Heureusement, la beauté que nous dégageons figea la proie sur place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia Erell
La jolie petite peste
avatar

Féminin Nombre de messages : 61

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Sam 13 Fév - 21:37

J'eus un petit sourire en l'entendant ce demander si désirer quelqu'un était une faiblesse. J'adorais mon don! Il était vraiment génial. En plus, maintenant je savais qu'il me trouvait de son goût. Et pas juste un peu. J'allais pouvoir tirer cela à mon avantage.

Je le laissais enlever ma main de sa joue avec autant de douceur que je l'avais fais. J'en fut quelque peu surprise, surtout venant d'un homme avec autant de prestance que lui. C'était bon signe pour moi! J'étais dans les bonnes grâce du shérif de Shreveport et j'avais bien l'intention d'y rester. J'avais même plusieurs idées en tête et toute me permettait de me rapprocher de cet être si irrésistible.

C'est alors qu'il me dit qu'il ni avait plus de temps à perdre de sa voix douce et pleine de confiance. Toujours en possession de ma main, il m'entraina vers lui pour nous remettre en chemin. Encore une fois je me laissais faire. Ce qui était très étonnant de ma part. Je ne suis pas le genre de vampire à me faire dire quoi faire. Mais cette fois ci c'était différent. J'avais un but bien précis en tête et pour y parvenir, je savais qu'il devait avoir une extrème confiance en moi. Donc je devais tout faire pour y parvenir.

En chemin, je brisais le silence pour dire une petite phrase toute simple.

-L'envie n'est pas une faiblesse mon cher ami.

Je n'en rajoutais pas plus que ça. Cela voullais tout dire. Je me devais bien de l'inciter à continuer à avoir du désir envers moi. Ce serais plus facile pour la suite des choses.

Rapidement, nous nous sommes retrouvé devant une loge fermé. Je regardais le vicking à mes côtés avec une once de curiosité dans les yeux. Allait-il m'offrir un des acteur sur un plateau d'argent ce soir? Hmmm... juste à y penser j'en avais l'eau à la bouche. J'entrais dans la pièce sans me faire prier pour y voir une jeune femme. Elle nous regardais l'air surprise et admirative en même temps. Tout le charme qu'Éric et moi avions suffisait à la paralyser. Elle nous trouvait réellement beau et même plus encore. Je fis un sourire à Éric qui disait emplement que je le remerciais. Comme vous le savez, sexe et sang vont de pair ensemble! Je fis donc glisser ma main glacial le long de la nuque de mon vampire préféré avant de déposer mes lèvres sur les siennes et de lui donner un long et langoureux baisé.

-Regarde bien. lui dis-je lorsque nos lèvres se séparèrent avec un long baisé remplis de passion et d'envie.

Je lui fis un clin d'oeil avant de me diriger vers ma jeune proie. Je me glissais derrière elle avec toute la grâce que je possédais. Toutes mes canines étaient sorties, prette à mordre de pleine dent. Je fis un clin d'oeil au shérif qui nous regardait avant de faire glisser mes mains sur le corps de l'actrice. Je n'avais pas d'attirance envers les femmes, mais je savais qu'Éric lui en avait. Et le fais de me voir caresser une femme ainsi et pour lui, ferait fort probablement augmenter ses envies. Je m'attardais quelques instants à sa poitrine avant de transpercer sa gorge de mes petits crocs assérés. Tout en buvant de son sang, je continuais à faire prometter mes mains sur son corps qui ne demandait que cela. Exiter par tout ce que je lui faisait découvrir en même temps, la jeune femme poussa un petit gémissement. Je levais alors les yeux vers Éric pour voir comment il réagissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Northman

avatar

Nombre de messages : 217
Localisation : Au Fangtasia
Emploi/loisirs : Sherif, Barman...
Humeur : joueuse

MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   Lun 15 Fév - 0:06

Le désir n'est pas une faiblesse ? Qu'est ce qu'elle voulait dire par ça ? C'était un peu étrange de l'entendre me dire une chose pareille quand je viens de me questionné intérieurement à ce sujet. Peu être qu'elle avait lut dans mon visage le doute que j'avais eu. Je vais devoir faire un peu plus attention à sa. Ce n'est pas parce que je veux me laisser aller ce soir que je dois perdre mes bonnes vieilles habitude !

Et puis la jeune vampire passa la porte de la loge de spectacle privé de la jeune proie. Comme toute les loge elle était situer au balcon loin des regards des curieux. Un petit box priver avec une magnifique vu sur la scène, mais qui nous garde toujours dans l'ombre a moins d'avoir la lumière sur nous.


A peine quelque pas passer la porte, Livia se retourna vers moi tout en
se pressant légèrement contre mon corps. Je la regardais dans les yeux,
toujours aussi peu émotif. Sa main caressa ma nuque avant que ses douces lèvres rencontre les miens. Je répondis habillement au baiser qu'elle venait de m'offrir tout en pausa ma main au creux de ses reins pour l'approcher un peu plus près de mon corps. Comme toute bonne chose à une fin, Livia décolla ses lèvres des miennes pour partir s'attaquer à l'idée première de cette venue dans cette petite pièce.


Aisément Livia avança en direction de la jeune victime prête enfin à se nourrir. Chose qui lui donnera des couleurs et qui la rendra beaucoup plus charmante. Une fois arriver près de l'humaine, la vampire se mit à la caresser de manière sensuelle. Tout en regardant l'alléchante scène qui s'offrait à moi , je m'efforçais de contrôler le mental de l'humaine pour ne pas qu'elle se réveille et qu'elle se mette à crier comme elle pourrait probablement le fait comme les jeunes vampires ont souvent quelque difficulté avec la contrôle mental quand il est temps de s'abreuver.

En se moment mon attention était sur les deux jeunes femmes. L'humaine qui était prise sous l'emprise de l'hypnose commençait légèrement à caresser le coté de la cuisse de Livia. Ses yeux était fermer et elle venait de se licher les lèvres excité par tous ce que son corps pouvait ressentir en se moment. Lorsque que Livia pausa son regard sur moi je mis la serrure à la porte sans détacher mon regard du sien puis je m'avança tranquillement vers elles.

Arriver près de Livia je passa deux doigts sous son menton question de pouvoir lui faire lever la tête. Elle suivit le mouvement que je lui demandais gentiment de faire. Une fois que la place se fit, je m'approcha d'elle pour boire sur ses lèvres le doux sang de l'humaine. Une lichette plus tard, j'Étais entrain de dérobé un baiser passionné à la jeune Italienne, toute dent sorti. Et oui ... Les émotions ne font pas dresser que la région du bas chez moi.... Enfin ... Durant le baiser une de mais main caressa doucement le bras de Livia, avant de tomber sur sa taille pour l'attiré un peu plus contre moi . Bon oui il y avait toujours l'humaine entre nous, mais qu'est ce que sa dérange ? Dailleurs je crois y etre aller un peu trop fort comme l'humaine semblait avoir de la misère à respiré... oups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit opéra [PV Éric Northman]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit opéra [PV Éric Northman]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit dragon
» Petit dejeuner dans le parc
» Petit jeu pour enrichir son vocabulaire en lingala....
» Un petit 50 pour Lyon
» Mon petit chat - Maurice Carême

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives RPG-
Sauter vers: