Partagez | 
 

 Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 16 Déc - 20:10

A peine dix neuf heures cinquante, et Tracy se tenait devant l'accueil griffonnant un message..

*J'espère que tu pointeras ton cul !!*

Ce message disait simplement où elle se trouvait... C'était vague cependant mais elle espérait qu'en cas de plan foireux.. Enfin avec Jimmy elle s'attendait à tout... Peut-être sans doute avait-elle un peur et du coup elle s'imaginait qu'il viendrait... Elle tendit le message à Stella qui tenait l'accueil ce soir là...

Surtout vous le donnez bien à cet homme... Enfin il sera facilement reconnaissable... Homme pas tout à fait banal.. Vous savez celui qui était avec moi une fois ? Et n'oubliez pas que c'est d'une extrême urgence... Bref sur ce bonne soirée !!

L'autre, rangea soigneusement le message.. Et souhait par la même occasion une bonne soirée à la propriétaire des lieux... Tracy comme à son habitude s'était habillée avec soin... Enfin bien plus en harmonie que les jours précédents... Elle portait donc, une jupe en jeans rehaussée d'un ceinturon en cuir et d'un simple haut moulant qui accentuait le galbe parfait de ses seins... Par dessus ses épaules dénudées, gisait sa veste en cuir... Elle pourrait fortement attraper la mort mais elle s'en contre fichait... Ses jambes étaient mises en valeur par un collant en lycra noir... A ses pieds des simples boots noirs... Ses cheveux quant à eux pendaient en vaguelettes sur ses épaules, et, son visage avait retrouvé un semblant d'harmonie lui aussi... Enfin cette fois-ci elle avait accentué la profondeur de ses yeux par un trait noir... Sa bouche brillait sous les contrastes d'un rouge à lèvres au ton brun...
Le temps à l'extérieur lui fit prendre conscience qu'elle ferait bien de se changer... Mais elle n'en fit rien... A ses mains, elle tenait une valisette... Dedans contenait de quoi faire vivre le plus misérable être sur terre qui soit...

Arrivée devant la voiture de Jimmy, elle fut rassurée de ne pas le trouver... Cela lui donnait l'avantage de se préparer psychologiquement et surtout de ne pas l'entendre vociférer pour un quelconque retard... Cette fois-ci c'était l'homme qui se faisait attendre...
Cela l'amusait beaucoup Tracy lui qui était du genre à clamer qu'il était toujours à l'heure... Pointilleux il l'était... Mais là, il la faisait attendre...

*Dommage que je n'ai pas les clefs mon mignon...*

Finalement Jimmy débarqua... Il lui avait lancé un bref sourire... Vu l'endroit où Tracy se tenait, il n'avait que d'autre choix que de lui donner les clefs... C'était l'une de leur habitude autrefois... Le premier arrivé le premier servit ! Elle s'installa donc au volant posant soigneusement la mallette à ses côtés... Elle réajuste le siège, ainsi que le rétroviseur... Elle tâtonna le volant et fit vrombir le moteur...

Elle en a sous le capot !! La vache... Tu t'es offert là un sacré bijou mon lapin !!


Elle le regarda un instant avant de boucler sa ceinture... Elle ne savait pas quel chemin emprunter mais elle écouterait tout bonnement les conseils de Jimmy qui avait du se renseigner sur le lieu... Mais avant, elle devait se rassasier... Enfin plutôt rassasier son estomac qui criait famine...

J'ai faim !! Nous trouverons bien sur notre route un fast-food...

Finalement elle se grilla une cigarette tout en le regardant du coin des yeux... Elle le savait qu'il dirait quelque chose mais elle s'en fichait... Après tout il avait été en retard... Alors il avait qu'à fermer sa gueule..

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 16 Déc - 21:06

Nuit sombre, soirée fraîche, silence régnant et lune haut perchée... une ambiance idéale pour faire couler le sang sur le pavé. Et pourtant, cette soirée dégageait une drôle d'impression. Elle avait comme un arrière goût de... mauvaise surprise ; un peu comme lorsqu'on mord dans un chocolat bourré de liqueur. Oui, cette soirée serait différente, James le sentait bien. Cette sensation lui irritait le palet.
Il leva les yeux au ciel, l'air quelque peu faiblard. Il n'avait pas fermé l'oeil depuis trop longtemps, et oubliait souvent qu'il n'était qu'un être humain. Mais son désir de commettre l'irréparable une fois de plus lui était totalement irrésistible. Il frissonnait rien qu'à se représenter l'image du cadavre qu'il laisserait derrière lui - sans compter la liasse de billets verts qui lui tomberait dans le gosier par la suite.

Tu te fais trop de soucis, mon vieux, se dit-il intérieurement. Respire un bon coup ! La soirée ne s'annonce pas si mal.

Une vibration rigoureuse et insistance provenant de la poche intérieure de son long manteau de cuir lui chatouilla le torse. Il vint le dénicher d'une main tout excitée.

« Tu y es ? Lui demanda une voix au bout du fil.
- Oui, répondit-il sur un ton monotone.
- Bien ! Je vois que tu commences à saisir mon fonctionnement. (James se retint de bâiller bruyamment tant la prétention de ce petit con ne l'amusait guère.) Bien, reprit celui-ci, il devrait y être. N'oublie pas de me ramener une preuve.
- Ne plus le voir dealer sur votre territoire ne vous suffit donc pas comme preuve ?
- Ne joue pas aux plus malins avec moi...
- Vous voulez quoi comme preuve ? Que je lui arrache les couilles, les empaquette et vous les fasse livrer ?
(L'autre semblait soupirer au bout du fil.)
- Ramène-moi sa liste de clients. Je pense que ça devrait suffir. (Tiens, songea James, j'y avais pas penser... c'est moins original, mais plus discret.) »

Il voulut ajouter quelque chose, mais son contact raccrocha, et les mots se perdirent. Il reclaqua alors le clapet de son téléphone et le rangea, en maugréant.

Drôle de client, tout de même...

Mais son travail ne consistait pas à se poser de telles questions. Il devait satisfaire le client et empocher ce que celui-ci lui devait, voilà tout.
Il jeta le mégot qu'il avait allumé quelques minutes auparavant, sans même prendre la peine de le terminer, et sortit son beretta. Il vérifia que celui-ci était bien chargé... la fête peut enfin démarrer.
Il fit quelques pas dans le vide avant de se mettre véritablement en route, afin de se mettre en condition. Après tout, le meurtre était tout un Art. Puis il s'engagea sur la route qui le ménerait au lieu d'exécution, le coeur battant, tout en nage à l'idée de voir le sang jaillir sous l'astre lunaire. Jamais il n'avait résisté à une telle impression... celle de se sentir victorieux et au-dessus de tout. Il ne craignait même pas le fait que sa cible soit accompagnée par deux ou trois molosses, sinon plus. Son cher compagnon aux balles cruivrées auraient vite raison d'eux. Il tâtonna d'ailleurs le chargeur de secours qu'il avait accroché à sa ceinture. Vraiment... il était le maître, ce soir.

Quand il arriva, il fut presque déçu : sa cible - qui se retournait au moindre bruit suspect - était bel et bien seule, ce qui rendrait le travail vraiment trop simple.
James s'apprêta à bondir de sa cachette, quand cet horrible goût amer et brûlant vint de nouveau lui gêner la bouche. Il secoua la tête, quelque peu égaré.

Fais attention, crétin... il est peut-être armé. C'est souvent le cas.

Et pourtant, il mourrait d'envie de remballer son arme et d'y aller tête baissée, mains tendues vers le cou de l'inconscient, visiblement pas assez prudent, puisqu'il ne l'avait même pas remarqué. Il se ravisa tout de même. Il ne le tuerait pas tout de suite non plus, non... au lieu de cela, il jouerait un peu avec lui - et si le type était défoncé, la tournure que pourrait prendre les choses serait drôle à souhait.
Il quitta son perchoir, s'approcha de l'individu qui paraissaît de plus en plus déboussolé, et le visa une fois qu'il fut suffisamment proche.

« Mais putain ! Bredouilla-la le dealer. C'est quoi ça ? Qu'est-ce que tu me veux ?
- Ce que je veux ? (James lui lança un large sourire qui dévoila sa dentition, ce qui lui donna un air tout à fait... inquiétant.) Ton âme ! »


Dernière édition par James S. Taylor le Dim 27 Déc - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Stanford

avatar

Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 16 Déc - 22:35

Jimmy avait pris son temps vu qu'il se doutait bien que la fille de joie en ferait de même... Mais il avait mal prévu son coup, la brunette l'attendait sagement accoudée côté passager... Un sourire puis comme il s'en rappelait, il lui lança les clefs... Elle se hâta d'aller s'installer un peu en colère contre lui... Sur ce coup là, la belle avait gagné cette manche... Mais elle ne dit rien sur son retard... Lui ne se serait pas gêner à lui gueuler dessus... Au moins Tiff' ne s'attardait pas sur des détails sans importance... Elle prit ses aises à l'avant en même temps elle tenait entre ses mains un bijou... Il était fier de sa caisse, elle en jetait.. C'était le cas de le dire !!

Oui ma mignonne, autant que toi !!

Au passage, il avait placé sa main sur le haut de sa cuisse quelque peu dénudée... Il pesta contre ce collant qui n'avait visiblement pas sa place... Il serra fort son emprise et se rendit compte qu'elle avait gardé un corps merveilleusement bien sculpté même si il trouvait qu'elle se laissait aller... Il pensait plus à ses soucis d'alcool... Enfin il n'avait guère le temps d'y penser... C'était une grande fille après tout.. Et puis même si l'alcool faisait des ravages sur son corps, il n'effaçait pas sa beauté...
Il s'attarda sur le haut de sa poitrine attrayante... Ses cuisses tout autant charnues même s'il leur manquait de ce galbe qu'il connaissait par cœur...
Elle avait faim et dut admettre qu'elle ne serait pas facile à convaincre... Enfin la convaincre de coucher... Elle semblait si distante à moins que ce n'était qu'un simple jeu... Elle adorait les jeux tout autant que lui... Mais là, elle était différente...

Bien ma puce !! T'as prévu quoi au juste ?... Un peu de rentre dedans avec ce type ?!! Tu sais Antonio (dealer) n'est pas si commode ma puce à moins quand il est shooté... Tu sais je pense que tu serais bien son type... les belles brunes arrogantes il adore !! Surtout que là je dois dire que tu es en beauté ce soir ma puce !!

Il avait frôlé le haut de sa poitrine du bout de ses doigts dans un regard pervers... Ensuite ramené cette même main sur son visage telle une caresse... Il lui semblait qu'elle frissonnait à moins que ce ne soient des films... Elle roulait paisiblement enfin si ce n'est que ses mains tenaient fermement le volant...
Au bout d'un quart d'heure de route où il s'amusait à la tripoter-enfin il en profita vu qu'elle était censée tenir le volant- il aperçut l'enseigne d'un fast-food qui clignotait... Au lieu de garer la voiture la jeune fille empruntait la file réservée aux commandes "drive"... Ils commandèrent de quoi manger... Ils s'en allèrent ensuite et la voiture prit un chemin un peu à l'écart.. Une fois stoppée ils mangèrent... Lui n'avait pas lâché un mot tandis que Tracy en faisait de même... Il ne cessait de la détailler.. Les mouvement gracieux quand elle porta les aliments à la bouche... Il aurait bien aimé être cette nourriture qui avait la chance de frôler ses lèvres....

*Redescends vieux... Elle fait ça pour te narguer !*

Il soupira une fois qu'il eût finit son repas... C'était pas sensa's cette bouffe en carton mais il se contenta de ce qu'il avait...

C'est de la merde cette putain de daube !! Comment tu peux bouffer ça avec appétit ??!!... Putain ma belle tu devrais freiner tes envies là tu vas prendre tout dans le cul si tu continues à ce rythme...

Il éclata de rire... En même temps ce ne serait pas pour lui déplaire si elle prenait un peu du cul... Elle serait parfaite à son goût... Quoique difficile de faire aussi parfait qu'elle... Il s'alluma une cigarette cette fois... Le cigare ne devait pas être gaspillé après tel repas... Lui de son côté son estomac grondait encore et cette bière !! C'était pire que... Tout enfin rien ne valait.. Il sortit de la caisse et alla pisser un coup... Il n'eût pas le temps de se refroquer qu'il entendait déjà le klaxon qui résonnait dans la nuit...

Putain c'est bon j'arrive pouffiasse !!

Il remonta la braguette et arriva en trombe à la voiture... Cette fois-ci, il repoussa a jeune femme et l'invita avec force à sortir de cet engin...

Ecoute ma puce joue pas avec mes nerfs là !! Tu vas vite te grouiller à remonter en bagnole et d'arrêter de faire mumuse avec mon joujou Okay ?!!

Il prit cette fois la place de Tracy et roula bruyamment... Il était déjà aux environs de vingt deux heures quand ils arrivèrent à l'endroit... Il coupa le contact et sortit tenant la malette... Il tenait entre ses mais des billets mais il se doutait qu'avec Tracy cela pouvait être un leurre... Elle n'avait pas l'intention de payer... Enfin quoiqu'il pouvait se tromper aussi... Il tenait fortement le bras de la brunette... Arrivés au lieu dit de l'échange...

Il y avait bien Antonio mais il y avait bien un autre avec lui.. Et lui il avait pas l'air de plaisanter...

Tu restes là poupée... Surveille-moi ça !! T'as pigé tu bouges pas ?!

Il laissa Tracy en plan... Il s'avança vers l'inconnu tandis qu'il indiquait d'un regard complice à Antonio que lui aussi était armé... Il sortit son arme et l'a pointa assez haut enfin de sorte qu'il vise l'autre "corbeau"...

Oh toi Ducon tu ne devrais pas jouer au con !!

Bon il n'était le plus expérimenté pour faire cela mais il n'avait pas à portée de mains ses gorilles... Quelle idiotie... Eux ils auraient pu lui faire son compte !! Il se maudissait vraiment et tout ça à cause de cette pouffiasse !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 16 Déc - 23:45

À peine la voiture s'était garée que deux individus en sortirent, dont l'un avec une mallette. À une telle distance, et étant donné le peu de lumière qui jonchait les rues en ces lieux, Heath ne put reconnaître ni l'un ni l'autre. Mais, au fond de lui-même, il savait qu'il ne s'était pas trompé.

Bon sang, grogna Heath dans sa caboche, mais qu'est-ce qu'elle est allée foutre dans un endroit pareil ? Elle tient tant que ça à mourir, ou bien quoi ?

Quand il s'était rendu au grand hôtel de Bon Temps quelques heures auparavant, afin de lui rendre une petite visite - et surtout lui avouer ce qu'il avait sur le raisin sec qui lui faisait office de cœur -, il avait commencé, comme la première fois, par ignorer la "grognasse" comme il l'avait appelée.
Mais elle s'était montrée plus rapide que la dernière fois, la bougresse... sa tronche avait bien dû la marquer. Trois secondes plus tard, le message était passé et, peu de temps après, il était déjà en route.
Jimmy Stanford... ce nom-là ne lui était pas méconnu. Pas que l'idée de sauver sa Belle des griffes d'une boule de nerfs lui eût traversé l'esprit, mais il avait une affaire à régler avec elle - et depuis le temps qu'il la cherchait.

Ses gants de cuir se crispèrent sur le volant, dégageant un couinement oppressant. Il devait y aller... mais un frisson lui parcourut l'échine - à croire qu'après ses dernières expériences au sein des vampires, la peur avait fini par le hanter. Il soupira nerveusement et laissa ses mains tomber sur le côté. Tête légèrement penchée en arrière, il huma l'air, tel un prédateur sentant le gibier approcher. Il tressaillit à nouveau : ce n'était pas un sentiment de certitude ou de bonne entente qui flottait de ce côté-ci de la ville, mais plutôt un air d'arrogance, de provocation. Quoiqu'il se passe dans cette ruelle, le ton allait changer. Et il soupira de nouveau.

Allez, à toi de jouer, mon vieux Heath... t'en as vu passer d'autres, de toute manière...

Il sortit du véhicule, remonta légèrement le col de sa veste et s'avança dans la pénombre. Ce soir, ses quatre as resteraient bien au chaud. Le plomb allait parler, l'argent de ses lames devrait se taire, pour cette fois. Son 9mm en main, il s'approcha nonchalamment de la première silhouette, lorsqu'il la reconnut. C'était bien elle, il n'y avait pas de doute : de telles jambes, si fines et à la fois si généreuses, ce ne pouvait être que Tracy. Il la fixa un instant, quand le doigt qu'il posa sur la gâchette le fit redescendre sur terre. Il lui fallait de la concentration, et manque de chance, il fallait qu'elle ait enfilé une mini-jupe !
Il se plaça derrière elle... elle s'était réfugiée dans un coin de la ruelle et se tenait au mur - astucieux, songea Heath. Elle pouvait tout voir sans être vue. Le tout était de savoir ce qui se tramait de l'autre côté, mais ça, il ne tarderait pas à le savoir, et elle constituait une excellente monnaie d'échange.

- Tracy ? Fit-il d'un ton on ne peut plus naturel, tout en levant le canon de son arme sur la nuque de sa Belle. Sois gentille, veux-tu ? (Il la saisit par le bras, de sorte à ce qu'elle ne se retourne pas.) J'ai une folle envie de voir ce qui se trame là-bas... on pourrait y allait ensemble ?

La prendre en otage était une idée, elle devait compter un minimum pour Stanford - et il ne savait pas forcément de quoi le bougre était capable. Il préférait être méfiant, car l'odeur des balles prêtes à voler au creux d'un crâne trop peu prudent ne se faisait pas rare, ce soir-ci. Il resserra son étreinte, quitte à la surprendre ou à la blesser, il n'en n'avait que faire, elle avait déjà pris le risque de traîner sa belle paire de miches ici. Il s'engagea lentement dans la ruelle, les deux mains fermes et les yeux agars.

- Pardonne-moi, ma Belle...

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Jeu 17 Déc - 12:29

Dans la voiture, Tracy l'avait laissé faire à sa convenance... De toute façon que pouvait-elle faire d'autre ?... Sa vie en dépendait aussi... Quand elle lui avait demandé ce qu'elle projetait de faire, Tracy sourit tout en ne lâchant pas des yeux sa main et quand bien faire la route...

J'ai prévu de... Enlève ta sale patte veux-tu ?!!... Un peu de rentre dedans c'est le cas de le dire... Pour ce qui est de payer, tu le sais autant que moi pour ces choses je ne paie que si je suis satisfaite mon lapin.... Voyons je ne prendrais pas le risque de le gaspiller.
..

Forcément, il n'avait pas ôté sa main et il s'amusait à en profiter bien plus d'avantage... Quand ils trouvèrent de quoi manger, Tracy n'avait pas lésiné sur le trop plein de bouffe.... Elle mangeait tranquillement tandis que Jimmy ne cessait de la fixer en silence... Oui elle profitait aussi de manger avec appétit mais aussi avec un peu de provocation... Parfois sa langue venait lécher agréablement la sauce qui s'était échappé de son hamburger et qui reposait sur la commissure de ses lèvres...
A sa remarque sur son fessier, Tracy n'avait juste levé qu'un de ses sourcils... Elle ne disait rien cependant... Se contentant de finir son repas... Elle s'en fichait de ce qu'il pensait, elle aimait bien ce genre de nourriture.. Et puis elle n'avait pas envie d'aller se pavaner dans un endroit huppé pour lui faire plaisir... Voilà aussi pourquoi elle s'était habillée de façon à ce qu'elle ne puisse rentrer dans ce genre d'endroit... Elle n'y aurait pas eût sa place et à côté de Jimmy, elle serait passée pour la pute accompagnant son amant d'un soir.. Entre temps il était partit.. Agacée, elle avait juste klaxonné... Elle avait appuyé dessus un peu fortement de sorte à ce qu'il comprenne qu'ils avaient d'autre chose à faire... Comme elle le prévoyait, il arriva très vite... Forcément il l'éjecta de la voiture en vociférant sur elle... Elle n'eût d'autre choix que de se mettre à l'avant cette fois en tant que passagère...

Ça va bouffon c'était juste un coup de klaxon !!

Elle se cala en grommelant... Les bras croisés elle regardait la route... Comme elle l'imaginait l'endroit du lieu de l'échange était assez sombre... Il avait coupé net le contact... Ils descendirent et quand ils approchèrent, Jimmy l'avait stoppé net dans son élan au moment où elle allait ouvrir la bouche... Ils ne s'étaient pas fait remarqué... Ils se placèrent contre le mur à l'écart... Jimmy tendit la tête et lui donna la valise...

Tu restes là poupée... Surveille-moi ça !! T'as pigé tu bouges pas ?!

Tracy le regarda tout en empoignant la mallette...

Tu penses que ça sent le roussit ?!!

Mais déjà Jimmy était partit... Elle suivait la scène des yeux.. Tout ce qu'il se passait.. Elle était aux premières loges... Jimmy arriva sur les lieux en faisant fièrement son beau...

Depuis quand il a une arme ??!!

Connaissant l'énergumène, elle savait qu'il n'était pas du genre à s'armer ou il le faisait mais...

Oh non l'abruti elle n'est même pas armée son arme...

Elle secoua la tête et releva ses cheveux qui par moment lui cachaient la vue... Elle ne voulait pas prendre le risque de débarquer et de s'en prendre une de balle... Elle n'était pas si idiote non plus.. Elle avait besoin d'une cigarette... très vite elle en trouva une... Mais cette dernière roula à terre... Elle avait lâché un petit cri de surprise à l'évocation de son nom et surtout par le bout froid du métal qui gisait sur sa nuque...

- Sois gentille, veux-tu ?

Elle acquiesça en silence... De toute façon elle n'avait pas besoin de se retourner.. Même s'il la retenait pour l'empêcher de se retourner... Elle était sûre de toute façon que c'était lui... Heath avait reçu le message à moins qu'il l'avait espionné depuis fort longtemps tapi dans l'ombre... Cela pouvait être tout à fait possible...

-J'ai une folle envie de voir ce qui se trame là-bas... on pourrait y allait ensemble ?

Je... Je n'ai pas le choix ?...

*Calme toi... Tu sais qu'il ne te fera pas de mal... Calme toi surtout*

Elle ne tremblait déjà plus quand il la força à marcher... La tenant toujours aussi fortement quoiqu'un peu plus fortement... Son bras lui faisait un mal de chien.. Mais qu'importe...

- Pardonne-moi, ma Belle...

Elle ferma les yeux... La main tenant fermement la mallette et l'autre crispée dont les ongles s'enfoncèrent dans la chair tendre... Une moue de dégoût s'afficha sur son visage devenu presque blanc... Cette fois-ci elle n'avait pas envie de rigoler.. Il avait quelque chose en tête... Sinon il ne... Non il demandait pardon de lui faire mal à cet instant... Mais son cœur lui s'était envolé en éclat depuis fort longtemps... Le mal était déjà en elle alors un peu plus ou un peu moins qu'est ce que cela changeait ?... Elle essayait tant bien que mal de se dégager de son emprise mais c'est qu'il n'était visiblement pas prêt à la laisser fuir...

Pourquoi me prendrais-tu en otage ?.. Ça t'apporterait quoi de le faire ?... Et puis nous ne sommes pas venus seuls tu sais... Il y a ses hommes de mains qui attendent patiemment alors ne fais pas le con !!

Elle espérait fortement que cela se passe ainsi mais il n'y avait pas hommes de mains attendant patiemment un signe de leur maître... Elle était seule plus que jamais...
Alors qu'ils approchaient lentement mais sûrement, Tracy essaya de le raisonner... C'était plus pour sauver son propre fessier... Enfin elle essayait de chercher le meilleur moyen de lui faire lâcher prise...

Ecoute tire-toi pendant qu'il est encore temps !! Si jamais il t'arrivait quelque chose, je...

Elle s'interrompit.... Ce n'était pas le moment pour parler d'amour et tout ce qui tournait autour de ce maudit sentiment... La seule issue était Jimmy... Mais si elle l'appelait il serait déconcentré et cela pourrait tourner au vinaigre... Elle s'en contre fichait après tout... Sa vie à elle comptait bien mieux que toutes celles de ces bandits... Mis à part Heath... Mais bon elle était sûre qu'il s'en sortirait indemne comme toujours... C'était elle qui en laissait la plupart du temps des plumes...
Alors qu'elle essayait de le raisonner, il lui vint une idée... C'était à elle de se libérer et non à lui de le faire.... Mais il n'y avait pas moyen... A moins si elle se servait de sa mallette... Oui si elle frappait au niveau de ses jambes, elle le ferait chuter tout juste de quoi pouvoir se réfugier vers Jimmy...
La seule chose qui lui restait à faire était au moins d'appeler à l'aide... Une chance qu'il ne lui ai pas fermer sa bouche.. Elle était surprise qu'il n'y avait pas pensé, il savait combien elle était bavarde...

Jimmy !!

C'était à peu prêt le seul mot qu'elle réussit à sortir en hurlant à bout de souffle... De toute façon qui d'autre pouvait-elle appeler ?... Elle savait qu'elle avait merdé... Et encore ça c'était si peu de le dire...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Jeu 17 Déc - 14:36

Les doigts cramponnés à la gâchette de son flingue, James songeait à la meilleure façon de le faire souffrir sans que les cris de bête qu'il pousserait n'alertent tout le quartier environnant.
Ce ne fut que lorsque le canon frôla presque le visage bronzé de l'homme qu'il tenait en joue, qu'il remarqua que ce dernier ne devait pas être beaucoup plus âgé que lui. Une lueur vive et scintillante dansait au fond de ses pupilles dilatées : il était bel et bien défoncé.

Dommage, songea James. S'il n'avait pas joué aux cons, peut-être aurait-il encore une chance de vivre.

Le brigandage finissait bien souvent comme les histoires d'amour : mal... très mal. James pouffa intérieurement à cette pensée. De toute manière, il finirait dans le même état que ce gamin, à la morgue, dans un sac en plastique.
Le jeunot fit mine d'ouvrir la bouche, mais James lui ordonna de la boucler. Il avait eu un hochement de tête et, malgré la drogue qui devait lui bouffer les neurones, James trouva quelque étrange cette attitude... il n'aurait jamais eu la prétention de lui répondre sous la menace d'une arme, verbalement ou par gestuel.
C'est alors qu'il comprit que ce geste ne lui était pas adressé.

- Oh toi, ducon ! Tu ne devrais pas jouer aux cons !!

Sa main se crispa sur son beretta, son sourire vicelard devint étroit et superficiel, et ses yeux sortirent de leur orbite lorsqu'il tressaillit. Le choc fut pour le moins brutal.

T'es vraiment un crétin ! C'est toi qui as joué aux cons, comme dirait l'autre... ce n'était pas lui qui était armé, c'était l'autre.

Il lui fallut quelques secondes pour que le calme reprenne le pouvoir en lui. Qu'il s'agisse d'un garde du corps ou d'un client un peu trop en manque, il ne voulait certainement pas courir le risque de perdre son fournisseur - plutôt réputé dans le quartier, qui plus est. Il avait encore une chance de s'en tirer sans passer par le sac en plastique sombre.
Son regard se serra subitement, et il se mit à fixer sa cible d'un mauvais oeil, comme s'il se fichait de trouver la mort ensuite s'il venait à tirer le premier.

- Dégage... lui grogna-t-il à voix basse. Allez ! Fous le camp.

Il ne l'aurait pas dit une troisième fois, mais il n'en fallait pas plus pour que l'autre mette les voiles. Et déjà, James voyait son pactole partir en fumée. Dire qu'il était si proche...
Arme baissée, allure dépitée et rage virulente au ventre, il se tourna légèrement vers l'arme qui le braquait avec détermination. Il semblait sourir à ce trouble-fête, d'un sourire hébété, d'ailleurs.

Tu m'as bien eu, mon salaud...

Il se réjouit tout de même en se disant qu'en ayant fait fuir le dealer, cet enfoiré qui le visait avec tant d'insistance n'aurait pas sa dose pour ce soir - tout comme lui n'aurait ni droit à son salaire, ni à la vue du sang pour cette fois-ci.
Une horrible envie de jeter son beretta à la gueule de ce type pour lui bondir dessus ensuite et lui faire regretter ce geste provoqua de légers picotements dans ses doigts agiles. L'envie le rongeait délectablement, mais il n'en ferait rien... si l'arme était chargée, il ne serait pas vraiment présentable dans ce sac en plastique qu'il ne cessait de visualiser.

Ne t'en fais pas, mon gars... tu ne seras pas déçu. J'ai d'autres tours de passe-passe en poche !


Dernière édition par James S. Taylor le Dim 27 Déc - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Stanford

avatar

Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Jeu 17 Déc - 15:55

Le sang de Jimmy tambourinait dans ses tempes... L'adrénaline était bien présente et cette soif le satisfait à haut point.. Il tenait d'une main puissante et ferme son arme... Elle n'était pas chargée mais à part lui personne ne pouvait soupçonner que finalement elle ne pouvait faire grand chose... Simplement menacer et c'était déjà beaucoup... Il entendit l'autre congédier Antonio qui ne se fit pas prier pour prendre la poudre d'escampette...

Il fixait intensément l'autre qui s'était retourné... Il avait abaissé son arme et cela rassura quelque peu Jimmy... Fier comme un coq, Jimmy lui montrait qui était le boss... C'était certainement exagéré mais il ne faisait jamais dans la demi-mesure... C'était une tête dure... Quoiqu'il lui manquait cependant ses deux gorilles... Il soupira d'aise... Fixant toujours intensément cet abruti...

Tu lui voulais quoi au juste ??!! Dépêche mon gars !! J'ai pas beaucoup de patience !! Tu lui voulais quoi à Antonio ??!!

Il s'approcha de lui à mesure qu'il parlait et l'attrapa par le col bard... Il s'amusa à poser son canon sur la joue du "corbeau"...

Bon t'as perdu ta langue ducon ?!! Ecoute mon gars t'as...

Jimmy !!

Il s'interrompit net alors que la voix de sa dulcinée s'élevait jusqu'à ses oreilles... Il resta un instant stupéfait mais plein de colère malgré tout elle avait osé le déranger...

Putain mais tu pouvais pas rester dans ton petit coin grognasse ??!! Tu vois bien que je suis occupé là !! Putain les femmes...

Cette fois il se retourna tout en ne perdant pas de vue celui qu'il tenait... Il vit bien Tracy mais visiblement en mauvaise posture... Au départ il avait pensé à un traquenard mais bon pourquoi elle aurait pris la peine de se faire elle même victime ?... Forcément l'autre con avait avec lui un complice si au cas où les choses tourneraient pas rond... Et lui il avait qui ? Simplement cette pouffiasse qui s'était laissée prendre au piège...

Putain mais c'est quoi ce bordel ??!! C'est ton pote hein ?! Tu vas lui demander de relâcher ma poule okay ?

Cette fois il avait relâché cet homme et faisait les cent pas enfin dans un petit périmètre toute fois... Son arme quant à elle bien en vue alors qu'il ruminait férocement..

*Putain c'est de sa faute si t'es dans le pétrin merde !! Putain ... Tu vas me le payer ma chérie et salement si au cas...*

S'il s'en sortait vivant... Forcément elle pouvait le dire que ça sentait le roussi cette pute !! Et lui forcément il avait brandi son arme comme s'il pouvait faire quelque chose... C'était encore de sa faute et il était dans la merde jusqu'au cou là !!

Bon écoute vieux... On va pas tourner autour du pot... Tu la relâches ou bien tu pourras dire adieu à ta sale chienne de vie !!

Le décompte était lancé silencieusement dans sa tête.. Le sourire en coin, et les yeux pétillant de joie... Même s'il avait peu de chance de s'en tirer il ne montrait pas qu'il avait peur.. Et puis la peur était bonne que pour les tapettes, lui il était un homme.. Enfin un homme lâche...

T'en fais pas ma puce je gère...

Oui enfin c'était plus pour se rassurer... Il avait hurlé de sorte à ce qu'elle entende bien... Enfin il était en panique... Et son visage même le trahissait... La sueur perlait sur son front et ses mains devenaient moites... Il essuyait quelque peu cette sueur de la paume de sa main libre et clignait des yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Jeu 17 Déc - 21:53

Une douce mélodie qui se pavanait dans le creux de son oreille... c'était comme si la voix de Tracy lui avait manqué, comme s'il n'avait pas entendu son morceau préféré depuis des lustres. Il adorait cette manière qu'elle avait de l'implorer tout en essayant de refouler sa peur. Elle avait beau toujours lui clamer à la figure qu'il ne lui était pas effrayant, il savait le contraire... et le sentait davantage, cette nuit.
Encore que ce sentiment de crainte n'était pas la seule chose qu'il sentait. Elle n'avait décidément toujours rien à se reprocher d'un point de vue olfactif, et il humait le parfum qu'elle dégageait avec une telle ardeur, mais en même temps, avec une telle discrétion - il ne tenait pas à la faire sourir.

Vraiment, ma Belle, pensa-t-il au milieu de toutes ces saveurs, tu n'as pas changé d'un poil.

Ils se faufilèrent tous deux dans cette ruelle lugubre d'où semblait provenir un léger goût de sang - s'il n'avait pas encore coulé, cela ne saurait tarder.
Stanford était bien là... mais il visait quelqu'un de son arme - Mince ! il est armé... ça se complique déjà. Il y faisait trop sombre pour apercevoir distinctement le visage de la personne menacée, mais sa silhouette ne laissait guère songer à une demoiselle en détresse.

- Jimmy !!

In extremis, il plaqua sa main sur la bouche de cette grande gueule... mais, c'était déjà trop tard. Elle l'avait ouverte, et pas qu'un peu.

Eh merde ! Il faut vraiment que je pense à tout, moi ! J'aurais dû m'en douter qu'elle pourrait pas s'empêcher de la fermer ! C'est toujours pareil avec elle !

Stanford ne mit pas plus longtemps à les remarquer. Il jura, grogna... au fond, il n'avait pas besoin de ses traditionnels molosses pour se donner un air bestial. Ses yeux jonglèrent d'un individu à l'autre pour finalement se poser sur Tracy.
Ce fut au moment où il la rassura que Heath pouffa. Il saisit la chevelure épaisse et soyeuse de la Belle, et la tira de sorte à lui pencher la tête en arrière, afin qu'ils puissent se voir, face à face.

- "Ma puce" ? ricana-t-il en resserrant son étreinte. J'ai bien entendu ? (Il la lâcha un instant pour mieux la projeter contre le mur, comme s'il se débarrassait d'un déchet.) Tu me déçois... non, sincèrement... (Il marqua une pause, puis reprit :) Vu tout le beau monde que tu fréquentes, 'faut pas t'étonner de croiser la mort à tous les coins de rue.

Puis il se reconcentra sur Stanford. Bizarre... il aurait eu tout le temps qu'il souhaitait pour lui loger une balle dans le crâne, alors qu'il faisait la morale à cette petite idiote, et pourtant, il était resté comme tel, immobile, la main... visiblement tremblante. Il avait la trouille, c'était clair comme de l'eau de roche.
Heath tiqua. Cherchait-il réellement à protéger sa Belle, ou bien peut-être son arme ne reniflait-elle pas suffisamment le plomb ?

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Jeu 17 Déc - 23:21

Comme elle s'y attendait Heath, après qu'elle eût lâché ce mot volontairement, plaqua sa bouche de sa main.. Et Jimmy lui qui en rajoutait des couches alors qu'il n'avait qu'à tirer un bon coup... Tirer c'était ça le problème.. Comment aurait-il pût le faire alors que son arme..?..
Il essaya tant bien que mal de trouver une issue à ce bordel qui puait le roussi à plein le nez.. Il n'en trouva pas.. Obnubilé que par lui-même et surtout de l'ouvrir quand il le fallait pas... Et après on disait que c'étaient les femmes les pipelettes...

Par contre il empiétait sur un chemin ardent, quand il l'appela "ma puce".. Elle ferma un instant les yeux et Heath de son côté ne tarda pas à réagir impulsivement.. D'ailleurs il ne pouvait en être autrement, après tout ce qu'elle lui avait promis et dit... Il lui avait tiré violemment les cheveux et un court instant elle avait pu le voir... sentir son souffle sur sa peau.... Il n'allait pas oublier de si peu... Mais comment pouvait-il comprendre ?.. Depuis tout ce temps elle n'avait cessé de penser à lui... Elle l'entendit rire mais certainement pas de plaisir et très vite elle fut projetée sur le mur... Elle avait mis à temps ses mains pour se protéger... Elle se retourna... Poussée par la haine, elle se rapprocha de lui...

Je... Ce n'est pas ce que tu crois avec lui... Enfin ça appartient au passé...

Elle baissa la tête honteuse... Ce n'était pas vraiment l'effet escompté cette haine... Putain elle mélangeait vraiment ses sentiments... Elle releva la tête sur lui...

Oh et puis ça te va bien à toi de me dire ça !! C'est toi qui a voulu ma mort à plusieurs reprises !!! Alors je crois que tu es mal placé pour me lancer tout ces mots !!

Elle vira son regard sur Jimmy...

T'étais passé où depuis tout ce temps ?! Pourquoi tu m'as abandonné ?!! Pourquoi bordel ?!

Elle n'avait pas pris la peine de le regarder... De toute façon elle savait trop bien que cela lui serait difficile que de l'affronter... Il était là et c'est tout ce qui l'importait même si elle aurait mieux comme situation en signe de retrouvailles... Elles allaient être explosives celles-ci... Si ce n'était pas déjà fait... Sur ce, elle se planta face à lui et lui flanqua une baffe... Elle y avait mis toute sa force qu'elle avait claqué violemment la joue d'hEath.. Elle s'effaça par la suite mais restant à ses côtés... Elle savait fort bien qu'elle peirait cher cet affront mais au moins elle avait le mérite de l'avoir fait... Après tout, il n'alalit aps la alisser s'en tirer à bon compte... Mais elle n'avait plus peur... Enfin tout juste un peu trop...

Il y régnait une atmosphère lourde où chacun détaillait les gestes de l'autre.. Qui dégainerait le premier ?... Qui oserait franchir la limite ?...
Tracy regarda cette fois Heath... Il était toujours le même que dans ses souvenirs... Elle sourit en coin alors qu'il fixait attentivement Jimmy...

Tu perds ton temps avec lui mon mignon... C'est pas de lui que je me méfierais... Mais plutôt de l'autre... De toute façon Jimmy n'est qu'un lâche alors.. Il ne fera juste que gueuler comme un clebs mais il ne prendrait pas la peine de se salir les mains...

Elle laissa un moment au clown de boire à ses paroles dites tout bas... Jimmy ne pouvait soupçonner que la brunette le trahissait... Heath prendrait-il le risque de la croire ? Sans doute... Tracy avait parlé si sereinement... Et puis elle tenait trop à Heath pour lui vouloir du mal... Après savoir si Heath comprendrait ses paroles c'était une autre histoire...
Quelque peu agacée la midinette se sortit une autre clope... La précédente gisant sur le bitume... Elle s'alluma tranquillement cette fameuse clope et expira bruyamment la fumée...

Elle se serait cru aux abords d'une arène... Un combat de coqs à la sauvage... Des plumes beaucoup en laisseront... Mais ça l'amusait grandement de voir ces deux mâles se battre pour elle... Enfin en ce qui concernait Jimmy elle doutait fortement, n'étant pas du genre loyal... Mais ne l'avait-elle pas trahi un peu plus tôt ?... Au moins elle avait pris le risque de s'allier à plus fort que lui...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Dim 20 Déc - 17:14

Après avoir pris une grande et longue inspiration afin de redevenir maître de lui-même, James ravala sa salive de sorte à chasser ce goût étrange qui lui occupait la bouche depuis le début de la soirée. Puis, un soupir lui échappa. Il n'était pas encore vaincu... surtout pas face à un tel énergumène.
Grognements, insultes, crachats... ce qu'il peut être mal élevé. James refoula un haut-le-coeur quand cette grosse brute sans cervelle lui choppa le col pour lui vomir à la figure à la fois son discours futile et théâtral - qui cherchait-il à impressionner, au juste ? - et son repas du soir mal digéré. Franchement mal élevé, se répéta-t-il intérieurement.
Il lâcha finalement James, le laissant ainsi respirer l'air frais de la nuit. Un cri avait retenti au bout de la rue, et James remercia cet appel qui l'avait libéré. Il se serait jeté à ses pieds pour lui témoigner toute sa reconnaissance, du moins s'il avait eu moins de fierté.
James releva péniblement la tête pour voir celle de son sauveur, et tiqua à la vue de cette scène.

- Qu'est-ce que... ? commença-t-il à voix basse, l'air complètement hébété.

Une sauveuse, donc ? (Il sourit discrètement.) Mhh... ça me va. Surtout qu'elle n'était pas moche, même à cette distance et isolée dans la pénombre.
Mais ce n'était pas cela qui l'avait réellement surpris. Depuis le début, lui et la brute écervelée n'étaient pas seuls. Une jeune femme était venue avec lui. Quant à celui qui la malmenait... il n'avait guère l'air d'être du côté de celui qu'on semblait appeler "Jimmy" et ne donnait pas l'impression de dominer ses émotions. Un impulsif... un vrai. James crut se reconnaître durant un instant, quand le choc arriva.
Il n'avait pas suivi tout ce que cette poignée d'acteurs sans talent avait bien pu se raconter ou se jeter à la tête, mais l'un d'eux avait dû faire un sacré faux pas. En effet, l'autre impulsif s'était récolté une joue rouge. Pour une femme, celle-ci savait cogner quand elle s'emportait.
James ne put s'empêcher de sourir jusqu'aux oreilles face à cette scène.

- Une querelle d'amoureux ? fit-il sans pouvoir se retenir. (Il pouffa, et son sourire s'élargit, lui donnant un air totalement hilare.) Comme c'est romantique !

De sa main libre, il vint couvrir sa bouche pour ne pas rire bruyamment - il aurait été dommage que cela s'arrête là, en si bon chemin, par sa faute.
Ce fut lorsque la belle en cuisse mit en garde les deux "concubins-concurrents" à son sujet qu'il redescendit sur terre. Il sursauta sans que toutes les paires d'yeux présentes ne se soient rivées sur lui. La chute fut pour le moins brutale, une fois de plus : il n'avait pas rempli son contrat - et ne serait donc pas payé, c'était bien ça le pire. Ce triste retour à la réalité lui effaça rapidement le sourire qui lui avait été offert par la tournure qu'avait pris les évènements.
Qu'avait-il de mieux à faire ici, sinon retourner à son hôtel et puiser sur ses réserves pour payer la note le lendemain ? Il aurait bien aimé rester davantage, mais la situation n'était vraiment plus très comique... il devait sérieusement songer à ne plus être aussi terre-à-terre, cela lui permettrait de repartir le sourire aux lèvres, même en cas de défaite flagrante.

- Bon, eh bien... je ne vais pas vous déranger plus longtemps, déclara-t-il en rangeant son arme. Tout cela est bien beau, mais je n'ai nullement l'intention d'être votre arbitre.

Il passa sous le nez de l'écervelé, puis de l'impulsif, pour venir se planter auprès de la jeune femme. Il lui arracha des mains la cigarette qu'elle avait commencé à vider de sa saveur, et tira un bon coup dessus avant de la jeter sur l'asphalte. Il lui adressa un large sourire en guise de remerciement - à la fois pour le mégot et pour avoir détourné l'attention de la brute -, puis se tourna une dernière fois vers les deux concurrents. Il s'inclina et leurs adressa son message d'adieu :

- Messieurs, bon massacre à vous deux !

Et ce fut en se redressant que cette horrible sensation l'envahit, celle d'avoir reçu un bon coup de poing dans le ventre, celle qui vous fait tomber à genoux et vous plie en deux comme si l'on vous ouvrait le ventre et que vous cherchiez à en retenir le contenu.
Ce type - l'impulsif - qui avait osé faire du mal à cette généreuse demoiselle, laquelle n'avait pas hésité à lui rendre la pareille, d'ailleurs... une trogne pareille, t'as pas pu l'oublier !
Nouveau coup de poing, et James recula de quelques pas, le regard inexpressif. Non, une tête comme celle-ci, des joues balafrées et un maquillage de bouffon, le tout orné d'un costume aussi distingué, il n'avait pas pu l'oublier.
Il s'attendit à recevoir un nouveau coup de son intérieur, mais une douce brise nocturne et fraîche lui apporta le réconfort qu'il cherchait depuis de longues et interminables secondes... cette même brise qui fit ressurgir tous ces souvenirs.

- Ça fait un bail, Heath ! Tu ne trouves pas ?


Dernière édition par James S. Taylor le Dim 27 Déc - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Stanford

avatar

Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Jeu 24 Déc - 23:12

Il regardait impuissant l'autre qui avait jeté violemment Tracy... Sans doute la corrigeait-il car elle avait ouvert sa gueule... Il n'aimait peut-être pas les gueulardes... Comme il s'y attendait, la fille de joie ne se laissa pas faire... Et il avait presque pouffé quand il l'avait vu le gifler... Mais subitement... Elle devait certainement le connaître vu la façon qu'elle avait réagit.. Enfin elle n'était pas du genre à agir aussi impulsivement... Ou peut-être bien que si à vrai dire.. C'était une vraie bombe humaine... Il avait complètement délaissé le corbeau et surtout son arme... Il ne s'était pas attendu à une telle réaction des deux visiblement...

Alors que l'autre chercha à leur fausser compagnie, il se dirigea vers Tracy qui fumait tranquillement... Certains avaient de drôles réactions mine de rien... Naturellement il fuma à même la clope de la midinette... Il soupira las... L'autre tout plan plan s'adressa à eux en leur souhaitant un bon massacre... Jimmy le toisa avec un regard dur... Forcément il y aurait un massacre... Mais de là à le laisser fuir aussi lâchement... Il n'en était pas question...
Mais étrangement la tête de l'autre changea du tout au tout...
Il semblait être frappé une force invisible à moins que ce soit la tête de ce... Comment pouvait-il l'appeler ?.. Jimmy chercha dans sa tête un surnom à lui donner... Il avait déjà celui de Tracy : La pouffiasse, qui lui colla bien à la peau... Pour l'autre, c'était : Le corbeau, il était habillé de noir et se confondait parfaitement à la nuit... Et lui... Rien ne lui vint en tête c'était navrant... Il aimait bien donner des surnoms aux uns... C'était une tâche aisée pour lui mais là elle était tout autant ardue que de tirer sur l'un d'eux...

Il n'en aurait pas la force ou pas le cran... Il s'amusait de cette scène... A croire que tout le monde se connaissait au point de coucher avec.. Il brandit son arme dans le dos du corbeau... Il avait la bougeotte... Cette main tremblait presque autant que tout son corps...

Tu ne vas pas nous fausser compagnie vieux ?!

Mais le corbeau avait apparemment reconnu l'autre... Heath... C'était ainsi qu'il l'avait appelé... Jimmy finalement retira son arme du dos du corbeau... Il regarda maintenant Heath... Puis il se dirigea vers la midinette qui était restée seule dans son coin...

Alors dis moi ma puce, lequel des deux a eut le mérite de coucher dans ton lit ?!... Allez je pencherais sur ce Heath n'est-ce pas ?! On va dire que tu t'es contentée du minimum avec ce type... Quelle allure !! Oh laisse-moi deviner, il en a dans le froc ?!

Il sourit montrant des dents d'albâtre... Il savait que ces petites piques l'auraient quelque peu touchée... Il repensa à la joue du pauvre malheureux... Il risquerait de s'en récolter une à son tour mais elle cognait comme une gonzesse... Alors au mieux elle risquerait de s'en prendre à sa fierté mais ça il en avait déjà plus et s'en contentait bien comme ça... Il s'alluma un cigare regardant des yeux les deux hommes... Se calant contre le bitume... Il jeta un coup d'oeil à la brunette...

*Eh beh si je m'attendais à ça...*

Il ne cessait de fixer Heath tout en crapotant la fumée se demandant ce qu'elle avait pu lui trouver... Il lui trouva un physique ingrat.. Tout en lui était ingrat... Même son costume l'était quoique il ne pouvait nier qu'il avait de la classe... Enfin il était peu ordinaire... Il savait parfaitement se démarquer des autres..

Il s'habille toujours comme ça ce gars ?!... Je ne peux pas croire que tu ai couché avec lui... T'as vu sa gueule ?!... Je peux pas croire que...

Il s'interrompit net... Il se comportait comme.. Oui il était jaloux.. Jaloux qu'on ai touché à son bien... Elle était à lui... Il lui avait tout appris...

[Désolé de cette courte réponse quelque peu médiocre et surtout du temps de réponse >___<']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Dim 27 Déc - 20:23

Heath n'avait pas déserré les dents. Il s'était tout simplement contenté, pour une fois, de contrôler ses émotions pour faire en sorte que toutes ces histoires lui passent bien au-dessus. Même la gifle que lui avait inconsciemment flanqué Tracy ne lui avait ni permis de faire plus brièvement le point, ni de mesurer l'étendue de ses erreurs avec elle. Son arme s'était lentement abaissée après ce coup - il ne risquait rien après tout, le vrai danger dans tout ça allait bientôt disparaître et il se retrouverait seul avec Stanford et son flingue qui ne sentait définitivement pas le plomb -, et il n'avait rien dit, et ne s'était pas non plus massé la joue... en même temps, elle ne l'avait pas frappé aussi fort qu'elle l'aurait sans doute souhaité. Cela ressemblait davantage à un acte irréfléchi que désespéré.
En outre, il avait esquivé les sarcasmes de l'homme en noir. Il ignora également sa mauvaise conduite à l'égard de Tracy - face à une fille de joie, on ne pouvait pas non plus se comporter de cinquante manières. Il préférait laisser tout ça de côté... relativiser...

- Ça fait un bail, Heath ! Tu ne trouves pas ?

... mais il n'y parvint pas. Relativiser n'était définitivement pas fait pour lui. Pas qu'il soit quelqu'un de sensible par nature, mais ce gusse le connaissait au point de connaître son nom. Et ça, ce n'était pas rien.
Il se tourna lentement vers le tueur amateur et le toisa de la tête aux pieds. Maintenant qu'ils étaient plus proches tous deux, il voyait bien ce qu'il avait d'inquiétant : un beau visage qui dissimule sa vraie nature. Ce gosse - Ouais, il m'a l'air franchement plus jeune que moi... - semblait avoir le goût du sang imprégné sur le palet.
Il lui sourit, comme s'il était satisfait qu'il l'ait -enfin ? - reconnu. Pourtant, sa tête ne lui disait vraiment rien.

- On se connaît ? lança bêtement Heath, les sourcils froncés.

Il détourna un instant son regard du jeune homme pour venir le poser sur Tracy, comme s'il cherchait une réponse qu'elle seule possédait, quand soudain, il eut un bref mouvement de recul, comme si quelque chose l'écœurait.
Il écarquilla les yeux.

Bordel... Stanford ! T'es pas le genre de coq à lâcher la poule aussi vite.

Heath était plutôt du genre à la tuer dans l'œuf. Stanford s'était foutrement rapproché d'elle, il grognait, il l'engueulait... bref, il ne changeait pas au fil de la soirée, malgré le curieux enchaînement des évènements. Il ne lâcherait pas le morceau de roast-beef avant un moment, ce qui ne laissait pas beaucoup d'options à Heath. Il devait à la fois veiller à ce que Tracy ne se remette pas à piquer une crise et à ce que le jeunot reste à l'écart pendant qu'il se chargerait de la brute.
Il savait d'ores et déjà que Stanford n'était pas aussi bien "armé" qu'il le prétendait avec ce petit jouet - il aurait tiré depuis des lustres, autrement, car la tournure des évènements semblait le faire royalement chier. C'était déjà ça de garanti : Heath ne rentrerait pas truffé de plombs. Stanford devrait donc employer une manière plus basique pour échapper aux griffes du Clown.
Heath se tourna vers le jeunot vêtu de noir et lui demanda poliment en hochant la tête en direction du couple :

- Tu permets ?

Il lui semblait qu'il avait gentiment hoché la tête, mais quoiqu'il en fût, il devrait patienter pour prendre son tour. Et puis, Heath avait beau se savoir tueur soigneux et efficace, ce n'était pas une machine pour autant.
Il sortit de l'ombre et s'approcha alors de Stanford et de Tracy tout en rangeant son arme à feu - il règlerait cette histoire à l'ancienne. Il fixait dangereusement la brute, tandis que ses prunelles virèrent au rouge écarlate. Lui lançant un léger sourire en coin, il lui fit signe des mains de s'approcher.
Dans son délire, il lui semblait murmurer :

- Viens, mon grand... on va jouer à la mort ! On va rire comme des petits fous !





[Hors-RPG : Désolé, c'est pas glorieux... et j'ai été long, en plus... mais bon, avec les fêtes, c'est pas trop ça... ]

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Dim 27 Déc - 22:49

Accoudée sur le bitume la jeune femme regardait du coin de l'œil Heath qui fort heureusement ne s'était pas rebiffé... Non pas qu'elle soit déçue qu'il ne l'eut fait mais cela ne lui ressemblait pas... Elle posa ensuite son visage sur le mec qui avait apparemment fait fuir le dealeur.. Une aubaine pensa-t-elle finalement... Comment Jimmy pouvait la laisser tout naturellement plonger dans la drogue alors qu'il avait toujours crié sur les toits qu'il la protégerait de tout ?!.. Elle savait qu'il n'était pas homme de paroles... Il la protégeait à sa façon mais c'était plus de l'étouffement... La jeune femme secoua la tête après tout c'était elle qui lui avait demandé de lui trouver cette fichue drogue.. Quant elle retrouva ses esprits, l'inconnu tout de noir vêtu s'adressa à eux... Elle l'écoutait songeusement... Apparemment il ne voulait pas être de trop... Elle sourit intérieurement à moins qu'il n'avait pas les couilles de se frotter à eux... Il avança vers elle et sa respiration stoppa... Etait-ce de la peur ? Sans doute.. Mais il ne fit rien que de lui arracher son mégot et de venir poser ses lèvres... Elle le regardait sans rien dire pendant qu'elle scrutait ses lèvres qui tiraient volontiers sur le bâton de nicotine... Il avait un sacré souffle vu la latte qu'il venait de tirer... Et ensuite au lieu de lui reposer le mégot entre ses doigts, il le jeta... Et... Il lui adressa un sourire... Tracy ne chercha même pas à comprendre pourquoi il lui avait décoché ce sourire... Elle regarda le bâton en feu qui s'éteignait peu à peu...

*l'enfoiré...*

Elle le regarda s'en aller mais quand il approcha d'Heath, il eut un mouvement de recul... Tracy aurait voulu aller dire deux mots à ce cinglé qui avait saccagé sa cigarette... Il lui avait pris son droit sans lui demander la permission... Mais quand elle décida d'aller à sa rencontre, Jimmy arriva à ses côtés... Même de dos elle avait reconnu avant tout son odeur... Un after-shave musqué... Boisé peut-être... De toute façon il n'y avait que lui capable de se parfumer de la sorte... Il ne sentait pas bon du tout il empestait à donner une migraine de malade... Il n'avait pas besoin d'envouter les femmes vu qu'il les assommait rien qu'à son odeur.... Elle se cala contre le bitume en soupirant... Il arrivait toujours au mauvais moment celui-là...

Alors dis moi ma puce, lequel des deux a eut le mérite de coucher dans ton lit ?!... Allez je pencherais sur ce Heath n'est-ce pas ?! On va dire que tu t'es contentée du minimum avec ce type... Quelle allure !! Oh laisse-moi deviner, il en a dans le froc ?!

Silencieusement, Tracy avala les paroles de Jimmy... Elle ne le regarda même pas... Elle savait qu'à l'intonation de sa voix il se foutait d'elle... Il était jaloux et réagissait purement comme si elle lui devait quelque chose... Des excuses sans doute ?.. Chose qu'il n'aurait pas... Tranquillement elle se grilla une autre cigarette espérant que celle-ci ne soit pas gaspillée comme les précédentes...
D'un regard en coin, elle le vit allumer l'un de ses cigares qui lui donnait la nausée... Finalement tout en lui, lui donnait la nausée... Elle en venait à se demander comment elle avait fait pour tomber amoureuse de lui... Elle savait la réponse, c'était juste par pitié... Il avait simplement profiter de sa naïveté... Voilà tout...

Par la suite, il enchaîna sur l'accoutrement de Heath... Elle tiqua cette fois-ci... Forcément bien plus facile de s'attarder sur l'apparence... Il était comme ça le Jimmy... Lui il était la perfection incarnée... Elle écrasa son mégot à peine entamé... Elle se retourna vivement vers lui... Bien qu'elle ne soit pas bien plus haute que lui, elle le dévisagea avec colère... Un sourire nerveux s'affichait sur son visage... Bien qu'il soit resté assez doux malgré la colère qui déferlait en elle...

Oui mon lapin, j'ai couché avec Heath... Ça te pose peut-être un problème d'égo ?!... Oh laisse-moi te dire une chose.. Il n'y a rien de comparable entre lui et toi... Alors évite d'avoir des propos grossiers quand tu me parles de lui... Okay ?...

Elle s'arrêta un instant avant de croiser le regard d'Heath... Enfin peut-être ne la regardait-il pas mais elle avait pu l'espace d'une seconde plonger ses yeux dans les siens... De nouveau, elle se concentra sur Jimmy...

T'as vu ta gueule ?! Tu peux pas croire quoi ?! Tu croyais quoi ?! La faute à qui si j'en suis réduite à ça ?!... Mais détrompe-toi !! Avec toi....

Elle s'interrompit à la vue de la mine de Jimmy... Elle se retourna vivement et aperçut Heath qui le menaçait de venir... Tracy recula d'un pas... Tour à tour elle les regardait s'affronter du regard...
Elle poussa un rire qui brisa le silence... Elle éclata vraiment de rire....

Oh vraiment... Manquerait... (Elle recouvra son calme et toussota)... Il ne manquerait plus que le cheval noir et nous pourrons t'acclamer Zorro Heath....

A cette image de cheval noir, la jeune femme ne cacha pas son rire... Elle se reprit peu à peu... Mais elle était vraiment plus que tout devenue euphorique... Elle ne pouvait se contrôler.. Comportement qui risquerait d'en agacer plus d'un...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️


Dernière édition par Tracy Carpenter le Mar 29 Déc - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Lun 28 Déc - 0:28

Bien sûr, James avait eu droit à l'effet attendu : la surprise, puis l'ignorance totale. Ce qui, à y réfléchir, était d'autant plus inacceptable. Il avait mis face à Heath un épisode fondamental de sa carrière, et celui-ci s'était contenté de hausser nonchalamment les épaules.
Il maugréa en silence, serrant les poings jusqu'à se rentrer les ongles dans les paumes. Si le sang venait à couler, cela lui permettrait certainement de calmer ses ardeurs. Il n'avait pas revu Heath depuis des mois et ne l'avait croisé qu'une seule fois - ce qui était parfaitement suffisant pour connaître l'essentiel à son sujet -, mais il le méprisait déjà.
Et à nouveau, cette douleur vint lui déchirer les intestins. Ses poings se desserrèrent, mais son souffle était court. Cette nuit-là... il allait la revivre en le fixant ; il la revivrait et sa rage serait libre de galoper.

Cette sale histoire remontait bien à presque un an. Déjà James s'était taillé une bonne petite réputation dans le monde nocturne, et n'en n'était pas à son premier contrat. La victime était une grande gueule, comme presque à chaque fois. Une grande gueule qui faisait grincer les dents de personnes trop haut placées et qui tendaient volontiers une liasse de billets verts pour ne pas trop se salir les mains.
Rien ne laissait présager à une mauvaise soirée, et pourtant...
Le type était assis au fond du bar où James était censé lui faire ravaler son bulletin de naissance ; il sirotait tranquillement son dernier verre de whisky. Et alors que James allait faire irruption, quelqu'un de plus rapide lui avait déjà fait passer l'arme à gauche. Il avait bien dû le reconnaître... il s'était fait devancer, et pour la première fois de sa vie. Il était détrôné.
Il ne lui avait pas fallu plus de quelques jours pour connaître l'identité de celui qui lui était passé dessus sans ménagement.

James revint lentement à lui, les yeux quelque peu embués, mais le cœur toujours bien accroché ; la brûlante douleur avait disparu. Heath... il était bien là, à quelques pas de lui. Il avait tellement désespéré sur le fait qu'il ne le retrouverait certainement jamais qu'à l'instant, il ne sut trop que faire de ce type. Et pourtant, tu vas me le payer, mon salaud ! Très cher, même.
Il se redressa légèrement sur lui-même et observa la scène qui se déroulait sous ses yeux qui remplissaient de nouveau leur fonction à la perfection.

- Tu... bafouilla-t-il à demi-mot. Tu ne te rappelles... de rien ?

Tu lui en demandes beaucoup trop, mon pauvre Jim. En effet, Heath semblait avoir d'autres priorités en tête, notamment celle d'écraser la gueule de l'autre pitbull. Mais, comment... songea-t-il en pleine révolte intérieure, comment fait-il pour m'ignorer et se pencher sur le cas d'un type sans aucune classe et aussi inintéressant ? Il jeta à nouveau un regard au molosse, et eut un nouveau haut-le-coeur. Comment... ?
Une vague d'évidence vint le frapper en plein visage, lui mettant sous les yeux la connaissance supplémentaire qu'il cherchait depuis plusieurs minutes : le point faible de Heath, ce petit "quelque chose" qui ferait qu'il allait lui offrir toute son attention... alors, il se tourna vers la jeune femelle.

Au premier abord, elle semblait effrayée de l'attitude de Heath, puisqu'elle recula prudemment - Une chance inopinée. James avança discrètement derrière elle, tandis qu'elle pouffait. C'était trop beau pour être vrai : elle se plongeait si bien dans ses propres conneries qu'il pouvait la surprendre comme il l'entendait.
Désormais, il observait "le duel des amants" d'un air victorieux. Comme quoi, l'amour rend idiot. Ses mains se posèrent lentement sur les épaules de Tracy. Il les maintenait fermement, laissant son poids peser, sans pour autant lui faire du mal - ce n'était pas son genre de s'en prendre aux demoiselles qu'il trouvait alléchantes, mais il ne tenait pas pour autant lui laisser une chance de lui en coller une comme elle l'avait fait pour Heath. Il se pencha légèrement au-dessus de son épaule gauche, gardant toujours un oeil sur l'affrontement qui aurait sans doute lieu si elle se taisait, et vint lui susurrer quelques mots sur un ton plutôt éloquent :

- Par pitié, très chère... veuillez garder le silence en attendant que le sort décide lequel de ces deux idiots ressortira vainqueur de cette bataille.

Il ne cherchait pas à l'impressionner en jouant sur un tel ton, il comptait l'amadouer, la persuader que ce qui allait suivre serait fort intéressant. Il la tenait de sorte à ce qu'elle se taise un instant et ne se mêle pas de la partie.
Bien entendu, il ne laisserait jamais le canidé achever Heath s'il s'avérait que "l'assassin le plus charismatique" qu'il ait connu, son plus fidèle concurrent, ne soit pas à la hauteur d'une telle tâche. Il plomberait le chacal aux dents de bois et au cigare malodorant, et finirait Heath.
Le moment où tu me tourneras à nouveau le dos, mon cher Heath... j'y planterai mon mépris. Et bon sang, il l'espérait volontiers cet instant. Il sentait déjà la lame de son couteau frémir sous ses doigts - à moins qu'il ne s'agisse des épaules tremblantes de la jeune femme qu'il retenait ?
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Stanford

avatar

Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Lun 28 Déc - 23:52

Le silence s'était emparé du faux-semblant couple... Jimmy son cigare au bec ricanant de l'allure de ce bouffon n'avait pas aperçut la jeune Tracy qui le foudroyait du regard...

*Oh si elle savait combien elle est ravissante avec ce regard...*

Forcément il allait s'en prendre plein la tête... C'était une coriace dans son genre... Une vraie tigresse quand elle s'y mettait et même si elle se donnait l'allure d'être relativement méchante, son visage quant à lui resta très plaisant à admirer... Elle avait un charme fou et même ce sentiment violent en elle n'arriva pas à la rider... Il avait sut dès lors qu'entre eux ce serait de l'amour vache... Enfin à cette allure il n'était plus question d'amour mais plus d'irrespect.. Jamais il n'y avait eut des sentiments profonds et ni même de l'affection.. Mis à part au pieu.. Au pieu ils s'entendaient à la perfection en même temps qui ne ne se sentirait pas en apothéose avec elle ?... Elle pouvait se montrer à la fois douce et sauvage... Il y régnait beaucoup de savoir dans ses gestes.. Mais il était bel et bien loin ce temps...

Il s'amusait à la dévisager intensément pendant qu'elle s'adressait à lui... Il frémissait presque à la vue de ses lèvres brillantes qui s'ouvraient pour laisser échapper les mots...
Il écoutait son charabia avec une attitude désinvolte... Il lui cracha un moment la fumée à la gueule mais elle n'y prêta pas trop attention non plus trop préoccupée à défendre bec et ongles sa pseudo relation avec ce type... Il jeta un coup d'œil à l'attention de Heath et se demandait vraiment ce qu'elle pouvait lui trouver à ce gringalet... Même ses cheveux ne donnaient même pas envie d'y foutre les doigts tellement il lui faisaient penser à une friteuse... Il s'imaginait volontiers faire frire des frites sur son crâne... A cette idée il pouffa un peu mais se retint pour ne pas brusquer la pouffiasse... Il se demanda par la suite si elle avait une fois défendu leur relation comme elle défendait la sienne... Non il en doutait fortement... Il fallait qu'il respecte son Heath... Elle devenait pathétique... Elle lui cassait surtout les oreilles... Il lui aurait bien fermé sa grande gueule mais voilà que le loup débarqua sans crier gare... Il resta de marbre face à cette provocation... Non il n'allait pas foncer de la sorte... Quoiqu'il n'était pas armé... Lui pouvait lui montrer son arme fièrement et lui prouver qu'il risquerait beaucoup là dedans... A moins que l'autre pute lui ai révélé que son arme n'était pas dangereuse... Cela ne l'étonna guère... Ou il se décida à opter par le fait que c'était un véritable abruti et qu'il réagissait impulsivement pour défendre son bien... En même temps, il voulait s'amuser un peu avec lui... Tenter de savoir combien de temps tiendraient ses nerfs... Après tout, Tracy s'était laissée aller si ouvertement... Dans les deux cas, soit Heath marcherait ou soit il se la jouerait fine en ne se laissant pas aller comme l'avait fait Tracy... Mais prendrait-il (Heath) le risque de blesser le cœur de la jeune femme ?... En même temps au vu des fréquentations de la brunette, il ne pouvait qu'être un salaud.. Alors bon à moins qu'il éprouvait juste de l'attirance pour elle, il pouvait le faire...

Et voilà que Tracy se foutait ouvertement de lui... Il était satisfait qu'elle se foute ouvertement de ce bouffon... Après tout elle l'avait défendu et à la minute suivante c'était comme si elle en avait rien à faire de ce qu'elle avait dit... Une aubaine pensa-t-il si cela pouvait le déconcentrer l'espace d'un instant... Il se servirait volontiers de cet affront qu'elle venait de lui faire... Il la reconnaissait bien là...

Eh ben ma puce tu m'étonneras toujours va...

Il se détourna pour aller zyeuter la jeune femme... Le corbeau s'était approché d'elle et lui murmura quelques mots qui forcément n'arrivèrent pas jusqu'à ses oreilles... Bon il ne lui restait plus beaucoup de temps... Il regarda tout bêtement Heath...

Tu devrais pas la laisser te parler comme ça.. Tu devrais lui apprendre à rester à sa place...

*Quand faut y aller vieux faut y aller !!..*

Il soupira finalement... Ses petites mains étaient bien trop précieuses pour aller se salir sur ce type... Il fallait gagner du temps...

Oh.. Oh.. Mec... Calme-toi !!... Pourquoi se battre ?... A cause de cette catin ?!! (il désigna la jeune Tracy).... Tu sais vieux tu perds ton temps avec cette nana... Tu devrais la laisser à des vrais mecs !! Crois-moi ce qu'il lui faut c'est un dur de chez dur !! Allez au mieux t'auras eut la chance d'avoir put la baiser..

la seule issue qui lui était venue en tête était le discours et quel discours !! Il avait dit tous ces mots avec légèreté... Il n'avait même pas délaissé son cigare par la même occasion... Au mieux il risquait quoi le Jimmy (il se comportait comme la victime dans cette histoire, après tout c'était le bouffon qui était venu à la charge)?... Il était armé.... Et lui, ce bouffon ? Il était à mains nues... Il espérait vivement qu'il s'attarde sur quelqu'un d'autre... Jimmy pouvait être impressionnant certes mais prendrait-il la peine de se battre ?... Pourquoi le ferait-il en somme ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Sam 9 Jan - 14:17

Sa respiration était aussi lente et régulière que son rythme. Heath avançait paisiblement vers la brute écervelée, humant l'air comme s'il pouvait sentir cette impression de peur croître au cœur de sa victime. Ressentir chaque émotion éprouvée par une proie traquée était une forme d'extase pour le plus déterminé des prédateurs - et il se voyait comme tel.

Stanford, lui... au fond, il n'était que le toutou de Tracy et, de toute évidence, il prétendait être bien plus. Elle connaissait plus ou moins Heath, tout au plus sa manière d'agir, les signes préventifs d'un imminent plongeon dans la folie... si elle tenait vraiment à ce clébard qui n'était bon qu'à aboyer, qui peinait à montrer les crocs et qui n'était même pas foutu de sauter à la gorge du premier venu, elle se serait déjà interposée.
Et pour preuve que le chien ne faisait que gueuler pour se faire entendre... il divaguait sans lever les poings.

- Tu ne veux pas jouer avec moi ? (Heath semblait vexé avec une telle intonation, et il faisait la moue. Il s'arrêta net, pencha légèrement la tête et fixa le gentil toutou.) Crois-tu vraiment qu'il s'agisse de cette... "femme" ? Pourquoi aurais-je besoin d'une raison pour faire gicler le sang ? C'est si beau à voir... (Sur la fin, son ton s'était fait plus froid, plus sec. Il avait repris sa marche sans perdre de vue le beau-parleur.) Dis-moi... de quelle couleur est le tien, Stanford ?

Ses doigts vinrent frôler ses lames - du moins, c'est ce qu'il crut. Il avait ressenti cela comme un signe de méfiance, mais il ne se fiait plus à ce que certains appelaient "instinct de survie" ; cela aurait été une profonde marque de faiblesse, et il n'était pas la proie dans cette histoire.

J'ai toujours rêvé de me battre avec un chien à mains nues... d'ailleurs, "Stanford", c'est quoi comme marque de clébards, ça ?

Il imaginait vaguement un pitbull pour une sale gueule et un teckel pour les grognements incessants et les aboiements futiles - à moins qu'il ne s'agisse de l'image d'une saucisse à pattes ? La marque "Stanford" devait traîner dans ce rayon-ci...
Il sentit sourire lui redresser les lèvres dès qu'il arriva au niveau du canidé. Bon sang... il put le chien mouillé avec ce cigare. Il le fixait inlassablement l'abruti qui se tenait en face de lui et, sans cligner des yeux, sans crier gare, il choppa ce bâton qui empestait à des kilomètres et le jeta au loin.

- Sans déconner, soupira Heath. Tu sens la mort avec ce truc.

Bien sûr, il s'attendait à une réaction du toutou... quand on pique le jouet qui couine d'un animal à quatre pattes, surtout quand il est aussi excité que Stanford, il fallait s'attendre à ce qu'il ne lâche pas le morceau, et montre les crocs.



[Hors-RPG : Re-désolé, c'est pas très long, mais bon... les fêtes, la bobox, les problèmes de famille, le boulot, toussa toussa... ^^,]


_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Sam 9 Jan - 16:13

Tandis qu'elle reprenait considérablement ses esprits, une présence lui arracha un cri de surprise.. Elle sentit les mains de l'importun s'abattre de tout leur poids sur ses épaules... Ensuite vint un doux murmure à ses oreilles tandis qu'elle imaginait le visage de cet homme frôler ses cheveux... Son souffle quant à lui, caressa machinalement la peau dénudée de son cou...

- Par pitié, très chère... veuillez garder le silence en attendant que le sort décide lequel de ces deux idiots ressortira vainqueur de cette bataille.

Elle déglutit en silence tandis que son corps bataillait entre une irrésistible envie de se dégager de cette emprise et celle de l'entendre encore... Tracy quant à elle se débattait pour qu'il relâche la pression contre ses membres endormis... Elle lui assena tout de même un coup de coude dans ses côtes enfin elle ne sut pas où son geste avait frappé... Au départ elle avait cru qu'il avait esquivé son geste comme s'il s'attendait à ce qu'elle le fasse... Ensuite avec acharnement elle avait recommencé et avait frappé un peu fort... Elle se retourna à la va-vite, et le repoussa avec force... Sous ses paumes, le torse de l'importun semblait musclé... Elle chassa aussitôt une pensée qui s'était égarée lui renvoyant cette extase enivrante... Elle le regarda avec sévérité.. A croire que les hommes pensaient se trouver face à une femme docile et malléable... Un rictus se dessina sur ses lèvres...

Vous en avez de bien bonnes n'empêche... A croire que ça vous.. ?...

Elle s'interrompit... Elle se retourna au moment où Jimmy donna quelques leçons à Heath sur la manière dont il devait en quelque sorte dompter sa fougue... Elle sourit de plus belle... Il était pathétique alors que lui ne savait vraiment pas s'y prendre avec elle... Elle le laissa parler quelques instants tandis qu'elle s'égara sur Heath... Elle le trouva magistralement bel homme... Elle lui trouva cependant un réel changement alors que ses pupilles auparavant avaient changé d'éclat devenant ardent... Il lui semblait voir dans ses yeux brillaient une flamme de désir mais pas le même désir dont Tracy était éprise... Un désir plus morbide.. Elle sentit un léger frisson la parcourir lui glaçant l'échine... Elle sentait qu'à cet instant il n'avait plus envie de plaisanter... Et les mots qu'il prononça étaient tout aussi froid que son être et pourtant...
Elle était comme paralysée devant cet homme dont le changement était si révélateur... Elle les laissa se défier du regard... Heath à ce moment était un redoutable prédateur... Alors que Jimmy une pauvre proie apeurée qui pourtant sous ses airs de brusque s'effaça devant la domination d'Heath...

Elle se retourna vers l'importun...

Vous connaissez Heath n'est-ce pas ?!... Vous devez savoir qu'il n'agit pas comme un idiot... C'est un calculateur né... C'est vous qui risquez de passer pour un idiot... Sans doute voir un lâche... Bref admettons que si je suis votre hypothèse.. Ces deux idiots comme vous dites, vont s'entretuer pour je ne sais qu'elle raison... Et qui sortira grand vainqueur ?.. Alors cessez de croire que je fermerais ma grande gueule... Je vais aller au moins les raisonner...

Elle s'avança vers Jimmy.. Il n'avait jamais perdu une quelconque bataille mais il ne devait pas réaliser vu qu'il était aveuglé par cette rancœur qui lui noircissait les yeux... Elle arriva face à lui et le fixa longuement en silence...

Tu es un être totalement méprisable !!

Sur ce elle tourna les talons pour s'approcher du clown... Elle n'avait pas pu raisonner Jimmy qui de toute façon n'en avait rien à foutre de ce qu'elle pouvait dire... Heath n'était pas si loin de Jimmy et pourtant à mesure qu'elle approchait, c'étaient comme si ses jambes ne pouvaient plus avancer... L'atmosphère semblait lourde tout autour d'Heath... Elle se posta face à lui et le dévisagea alors qu'elle plongea ses prunelles vives dans celles enflammées de cet homme qui paralysait lamentablement son corps si frêle.. Elle dut se concentrer pour utiliser quelque peu son don... Il fallait qu'elle se trouve face à de l'énervement.. Mais pas facile de commander son corps qui lui répondait par une certaine excitation... Elle songea un instant à ce qu'elle avait enduré pendant ces jours de lassitude... Mais elle oublia vite ce sentiment quand elle sentit sa présence quelque peu réchauffante... Elle s'était promit de ne plus utiliser ce don contre lui mais elle ne voulait pas qu'il lui arrive malheur même si elle doutait qu'il perde...Silencieusement, elle prit son visage entre ses mains... Elle ne cessait de le contempler et arriva docilement à le contrôler... Enfin elle ne voulait pas le manipuler et surtout ne pas revivre tout le désespoir qu'il avait en lui... Cette souffrance intolérable... Elle le contrôla juste le temps qu'elle puisse au moins lui parler.. Si elle ne lui disait pas maintenant elle ne lui dirait jamais.. Elle approcha son visage du sien et vint poser sa bouche contre son cou où elle déposa un baiser... Elle arriva lentement à son oreille...

Je t'aime Heath... Je t'aime vraiment...

Elle garda le silence et ferma les yeux pour que sa domination s'efface et qu'il puisse reprendre ses esprits.. Elle resta cependant près de lui consciente qu'il ne lui ferait rien même si à plusieurs reprises il avait tenté de la jeter au Diable....
Elle avait joué d'un peu de romance dans cette situation peu banale mais elle voulait avoir la chance de lui dire.. Etre sure que quoiqu'il arrive il partirait avec ces mots encrés dans son cœur... Même s'il n'était pas homme à montrer ses sentiments...



[Hrp : Désolée pour cet élan de romantisme ^^.. Mais je ne suis pas une brute moi xDD]
[Edit by Heath : Rooooh, mais moi z'aussi, ze t'aimeeeeuh <333 XD]

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mar 12 Jan - 22:22

La tension montait dangereusement, et James salivait d'impatience à chacun des agissements des deux fauves. Quand allaient-ils enfin se jeter l'un sur l'autre, crocs et griffes à l'air, pour s'arracher les viscères ? Quand le sang allait-il finalement naître de l'adversité de ces deux cinglés ? C'était long à en pleurer... beaucoup trop long.
S'il avait perdu une proie et, par conséquent, avait complètement foiré son contrat, il lui fallait au moins une bonne giclée de sang pour calmer ses ardeurs. Autrement... autrement quoi ? Il se chargerait de l'autre grognasse et de sa grande gueule ? Décidément, elle ne savait pas se tenir tranquille... et c'était fort dommage, car elle était drôlement craquante. Provocante et raisonnée à la fois.

Un peu trop raisonnée, d'ailleurs... elle va finir par m'épuiser.

La jolie fleur au doux parfum avait sorti ses épines pour parer la menace. James eut tout juste le temps d'esquiver le premier coup qu'elle avait tenté de lui envoyer dans les côtes, mais la brunette ne se loupa pas une seconde fois. Se débattant comme une tigresse, elle avait réussi à se libérer, sous le mécontentement apparent du tueur à gage.
Elle le repoussa avait avoir grogné, et le fixait désormais d'un air grave et menaçant - comme si une femelle montée sur des bo-bottes à talons et parée d'un rouge à lèvres bon marché pouvait lui foutre la pétoche. On dit que l'espoir fait vivre, songea-t-il amusé en observant à nouveau la dégaine de la jeune femme.
Il lui lança un sourire narquois, quand elle lâcha les bons mots pour le faire redescendre sur terre.

- Vous connaissez Heath, n'est-ce pas ?!

Ah ! Heath... je l'avais presque oublié, celui-là.

James se passa une main sur le front quelque peu dégoulinant et balaya la sueur d'un revers - le début de la soirée avait été pour le moins éprouvant, et l'attente d'un éventuel massacre le mettait tout en nage à chaque fois, tant il trouvait cela... excitant.
La jeune femme lui parlait, mais il ne l'écoutait pas vraiment, trop occupé à observer la scène qui se déroulait derrière lui. Heath avait finalement provoqué le molosse, et la suite risquait d'être sacrément intéressante. Un sourire significatif se dessina lentement sur ses lèvres face à ce préambule, et il sentit son cœur battre avec frénésie. Ce geste avait dû agacer la femelle, car elle avait fini par les lâcher, lui et ses timpans horripilés.
Il imaginait le chacal répliquer à la provocation de Heath de manière brutale et inopinée, lui procurant quelques bon vieux frissons dans le dos, les mêmes qu'il aurait obtenu en s'occupant de ce petit merdeux de dealer... ce spectacle serait à ne surtout pas manquer.

Sa joie ne fut que de courte durée... une grande gueule savait honorer son titre jusqu'au bout. En effet, la femelle était venue se coller aux deux amants en conflit, comme un cheveu aurait atterri dans une soupe à la tomate rouge sang. Les femmes ! Elles ne savent plus se tenir. Il maugréa en silence, tandis que le trouble-fête insultait le bulldog avant de se braquer sur Heath. Allez, se dit-il, cette fois-ci, je pencherai plutôt pour des remarques sur leur dernière nuit au pieu. Mais il ne fut rien de cela... au lieu de hurler sur le plus fidèle rival de James, elle le fixait, éperdument. Heath se laissait faire, alors qu'elle lui caressait son visage balafré et l'embrassait presque.

Pourquoi se tient-il aussi tranquille ? La situation est tout de même assez embarrassante, voire rabaissante pour quelqu'un comme lui... à sa place, il y a longtemps que je lui en aurais fait baver. De quoi se mêle-t-elle ?

Heath n'était pas faible... c'était impossible... comment aurait-il pu se faire doubler de la sorte par un type faible qui attachait autant d'importance à une créature aussi belle qu'inutile ? Non. Heath était... devait être le genre de types qui donnerait sa vie pour se défouler sur quelqu'un qui l'avait regardé de travers ou qui le toisait, tout bêtement. James était pareil... et on dit que tous les tarés se ressemblent, non ? Il ne pouvait concevoir le fait de s'être fait battre par plus idiot que lui.

- Bravo ! Bravo ! S'écria-t-il sur un ton faussement séduit, en applaudissant avec un enthousiasme qu'il aurait aimé mimer avec plus d'adresse. Toutes mes félicitations ! Quart d'heure d'émotions tout à fait émouvant, il n'y a pas à dire... (Sa voix se faisait déjà plus rude et plus sombre.) Maintenant, si ça ne vous dérange pas, j'aimerais qu'on passe à celui où l'un de vous deux est censé y rester !

Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Stanford

avatar

Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 13 Jan - 0:04

Finalement Tracy avait réussit à se calmer et ch'était pas plus mal... Il pouvait se concentrer sur l'autre bouffon qui le toisait dangereusement.. Ce dernier avancha prudemment vers lui tandis qu'il semblait déçu :

Tu ne veux pas jouer avec moi ?

Jimmy ricana bêtement alors que l'autre bouffon afficha une grimace.. Jimmy n'eut aucun mal à affronter le regard poignant de ce clown..

Crois-tu vraiment qu'il s'agisse de cette..."femme" ? Pourquoi aurais-je besoin d'une raison pour faire gicler le sang ? C'est si beau à voir...

Jimmy déglutit sur les dernières paroles du bouffon... L'intonation de sa voix ne présageait rien de bon.. Cette fois Jimmy ne pouvait plus faire marche arrière.. Les dés étaient finalement lancés.. Ils se défiaient du regard tandis qu'il ne cessa de savourer son cigare... Jimmy resta pour le moment impassible et pourtant c'était pas l'envie qui lui manquait de lui crier dessus...

Dis-moi... de quelle couleur est le tien, Stanford ?

Il s'arrêta un instant de respirer comme si cette remarque l'avait frappé de plein fouet...

*Il plaisante ma parole ?*

Et quand Heath s'approcha de lui pour lui retirer son objet et le lancer au loin, Jimmy sentit l'adrénaline lui parcourir les sens.. Il en fallait i peu pour qu'il explose et voila que le bouffon avait enfreint les limites... Il devait exploser.. Il le fallait pour son bien..

Ecoute-moi bouffon, je sais pas si tu te rends bien compte de ce que tu viens de faire mais ce que je fume c'est pas de la camelote moi... On t'a jamais donc appris qu'il ne fallait pas gaspiller aucune chose qui soit ?! Et puis viens, t'as qu'à venir sale bouseux de mes deux ! C'est bien beau de parler mais encore faut-il que t'es les couilles de venir taper.. Alors viens je t'attends toi et ta sale gueule de bouffon !

Il n'avait cependant pas bougé le petit doigt restant bien sagement dans son coin, tandis que la gueuse arriva à ses cotés... Elle lui lança une pique tandis qu'elle roulait des mécaniques (enfin très peu vu qu'ils n'étaient pas si éloignés que ça) pour se foutre devant le bouffon..

Putain Tiff' comment tu peux embrasser ce type ?

Il lui semblait qu'elle l'avait embrassé et Jimmy fou de jalousie n'avait pu la fermer.. Comment elle pouvait se ranger dans son camp ? C'était quand même grâce à lui qu'elle était devenue ce qu'elle était.. Visiblement il n'attendait d'elle qu'elle ne soit que sa pute de luxe mais quand même... Elle devait se montrer loyale. Elle ne pouvait nier tout de même qu'elle l'aimait.. Elle devait encore l'aimer sinon..

Sympa connasse ton traquenard !! T'as voulu que je t'emmène ici pour mieux te venger ?! Et vu que t'es pas les couilles de le faire toute seule, t'emmène tes deux chiens avec toi !!

Quand le corbeau applaudit et s'adressa à eux, Jimmy sentit vraiment qu'il allait péter une durit.. Au lieu de s'en prendre à plus fort que lui car visiblement il ne se sentait pas à la hauteur face à eux, il décida de s'en prendre à Tracy.. Il avança d'un pas et arracha violemment la crinière de cette tigresse...
Il lui empoigna violemment le cou de sa grosse main et toisa les deux en ayant pris soin de s'écarter un peu...

Le premier qui tente quoi que ce soit je jure que je la butte !!

Il défiait un à un ses adversaires... Tenant fortement le petit corps de Tracy entre ses mains... Il lui aurait fallu que l'espace d'une seconde pour lui ôter la vie... Enfin c'est qu'il se sentait si fort.. A moins que ce ne soit sa violence qui éclate au grand jour comme d'habitude...
Il avait retiré sa main et l'empoigna par les épaules pour la forcer à le regarder... Il la regarda sévèrement tandis qu'il ne lâcha pas les autres du coin des yeux...

Ma puce ? Ma puce ? Tu n'aurais pas du m'embarquer là dedans... Car vois-tu sale pute que tu es, si je trinque tu trinques avec moi.. C'est pas plus compliqué ?! Alors tu vas demander à tes larbins de vite trouver ailleurs pour se la péter ? Okay ?

Il ne la lâcha pas certain qu'elle comprenne le sens de ces mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 13 Jan - 14:15

[Hrp : J'ai sauté le tour d'Heath mais c'est fait exprès Razz
Heath moi aussi je t'aime ♥️ ]



Alors qu'elle avait lâché prise sur Heath et qu'elle entendait geindre Jimmy, Tracy n'eut pas le temps de lui faire fermer sa gueule , qu'elle sentit déjà une violente douleur la saisir au niveau du crâne... Il avait empoigné ses cheveux avec une telle force que Tracy en avait hurlé de douleur.. Elle essayait de se débattre mais déjà Jimmy lui empoigna le cou l'empêchant de respirer sainement... Elle sentit une boule au fond de son estomac se former tandis qu'elle agrippa les mains de Jimmy avec le peu de force qu'il lui restait... Elle regardait heath mais elle était pas assez proche pour user de son pouvoir.. Elle aurait mieux fait de lui intimer l'ordre de le tuer une bonne fois pour toute...

Le premier qui tente quoi que ce soit je jure que je la butte !!

Tracy l'écoutait en silence tandis qu'un sourire sournois se dessina sur ses lèvres...

*Tu le feras pas ducon...*

Après un moment où il s'assura qu'ils ne feraient rien Heath et l'importun, il la libéra... Elle toussotait et pu enfin respirer de nouveau.. Il lui tenait fermement les épaules et la secouait quelque peu comme on le ferait à un arbre fruitier pour choper les fruits bien trop haut... Elle baissa la tête le temps de reprendre ses esprits et l'écoutait en silence..

Ma puce ? Ma puce ? Tu n'aurais pas du
m'embarquer là dedans... Car vois-tu sale pute que tu es, si je trinque
tu trinques avec moi.. C'est pas plus compliqué ?! Alors tu vas
demander à tes larbins de vite trouver ailleurs pour se la péter ? Okay
?



Elle laissa le silence s'installer tandis qu'elle regardait ses pieds...

Viens mon lapin. Viens par là...


Elle avait simplement susurré ces mots.. Et comme elle le présageait il se serait rapproché.. Il était bien trop con de toute façon... Il n'était pas si marrant finalement car il était si prévisible... Elle sentit qu'il se rapprochait et visiblement il baissait sa garde...
Elle le regardait fixant intensément ses yeux... Se demandant comment elle avait pu ne pas abuser de son don avec lui... Cela aurait été si simple vu qu'il bouffait dans ses mains...

Relâche-moi, finit-elle par lui demander d'une voix assez autoritaire...

Chose qui n'alla pas tarder à se passer... Elle était donc enfin libérée... Elle ne sourit plus comme si la situation lui était devenue agaçante... Et bizarrement, elle n'était pas en colère... Elle était simplement déçue qu'il puisse croire qu'elle était incapable de se débrouiller seule !.. Pourtant, il était bien le mieux placé pour savoir que la jeune femme n'avait pas besoin de sbires pour faire le travail à sa place...
Elle vint caresser le visage de Jimmy qui était quelque peu sous l'emprise de son don (enfin il n'allait pas durer éternellement non plus)...
Elle approcha son visage du sien...

Mon lapin ? Mon lapin ? Je n'ai pas besoin de chiens contrairement à toi... Tu fais genre je suis le plus fort et le plus je ne sais pas quoi... Et tu oses t'en prendre à plus faible que toi ? Oh oui désolée je ne suis pas si faible c'est vrai... Mais il y a une chose que je sais... C'est toi le faible dans cette histoire... Tu le sais ça ?! Tu as encore de la chance qu' Heath ne t'ai pas sauté à la gorge pour ôter ta vie... Et tu peux me croire je doute que ce soit le genre d'homme à avoir des remords...

Elle le relâcha ensuite alors qu'elle se surprit à ne pas avoir hurlé comme à son habitude.. Faut dire que l'utilisation de son don n'était pas sans conséquences... Il affaiblissait quelque peu son corps en même temps que ceux de ses victimes...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 13 Jan - 16:13

À cette distance, ce n'était plus tenable. C'était pire quand le canidé se mettait à lui aboyer au visage. Ça en devenait presque écœurant, et Heath crut d'ailleurs refouler un haut-le-cœur. Ce qu'il peut puer de la gueule. Il se promit de ne jamais fumer ces saloperies, bien que le molosse clamait leur valeur inestimable. Ça fait cher pour une haleine de chiottes. Il fit de nouveau la grimace, tandis que Stanford grognait de plus belle, lui crachant ses relents de rat crevé à la figure.
Heath sentit ses poings se refermer sur eux-mêmes, et ses gants laissèrent échapper un léger grincement. Il lui aurait fait gober son odeur fétide surplombée de postillons nauséabonds par tranches de dix si la Belle n'était pas venue faire barrage. Elle jura au nez et à la barbe du clébard mouillé, puis se tourna vers lui, les yeux remplis de détresse. Allons bon, songea-t-il perplexe, elle va m'implorer de laisser la vie sauve à ce déchet humain ? Il voulut lever les yeux au ciel pour accueillir la fraîcheur nocturne - bien que le parfum de Tracy ne soit pas repoussant -, mais son visage était désormais pris entre les mains de la jeune femme.

- Tracy ! Grogna-t-il à mi-mots. Ne te...

Il s'interrompit brusquement. Ces yeux-là, il ne les connaissait que trop bien. Ils lui avaient si gentiment tailladé la langue, la dernière fois, comment aurait-il pu les oublier ? Il se jura de lui faire payer ce geste, une fois qu'il retrouverait les pédales qu'il était en train de perdre et qu'il serait seul en sa compagnie.

- Pas ça... pas maintenant...

Aucun son n'avait quitté sa gorge asséchée et rugueuse, il n'avait fait que mimer les mots qu'il avait trouvé. Maintenant, il était prisonnier des désirs de la Belle. En plongeant son regard dans te telles prunelles, il venait d'inverser les rôles du marionnettiste et de son jouet, à ses dépens.

Il sentit l'ombre regagner la couleur de ses yeux, et le calme revint en lui, pareil au beau temps après une nuit d'orage. Ses muscles qu'il avait sentis vibrer sous l'effet de sa rage légendaire se décontractèrent, si bien qu'il semblait oublier la présence du "toutou Stanford" qui devait sans doute gueuler à l'heure qu'il était. Il crut sentir les lèvres de la Belle lui frôler le cou et perçut quelques mots... de légers sons... presque inaudibles... et cette belle paire d'yeux revinrent lui soulager l'esprit.
Où suis-je ? La rue avait comme disparu, laissant place à une pièce claire et vide. Il resta un moment planté là comme un piquet, quand le visage du canidé surgit subitement de nulle part. Heath aurait bien aimé écarter la jeune femme, quitte à la jeter au sol, et se jeter sur sa proie pour lui faire entendre qui était et devait rester le maître. Mais elle ne le quittait pas du regard, et il lui était incapable de se mouvoir, de se libérer de cette étreinte spirituelle.

Amour, inquiétude et déception se lisaient dans de pareils yeux. Heath tenta de faire le lien, et crut bien vite se sentir sourire - bien qu'il ne puisse pas bouger d'un cil. L'amour et la déception s'accordaient à merveille : les sentiments n'avaient rien d'exceptionnels, c'était une chose comme une autre, quelque chose d'éphémère. Quant à l'inquiétude... ce n'était plus vraiment Jimmy qu'il voulait massacrer. Tu fais ça pour que je t'obéisse ? Tu veux que je me tienne tranquille, c'est ça ? Je vais te montrer moi, un de ces jours, comment on exige obéissance de quelqu'un. Il espérait que cette emmerdeuse de première, qui ne savait la boucler que quand ça l'arrangeait, puisse lire dans ses pensées à cet instant, quand les deux perles d'éloignèrent brutalement, sans crier gare.

Quand on remarque les fils, on se sent tout de suite moins marionnette.

Les choses reprirent leur cours en lui, tandis qu'il recouvra ses esprits et leva enfin la tête vers les cieux. Il perçut non sans mal le cri de la Belle, cet appel au secours qu'elle lui lançait, mais aussi les couinements de Stanford, ses menaces... au moins avait-il retrouvé ses facultés.
Il huma profondément l'air frais de cette douce nuit, puis baissa les yeux sur la scène qui se déroulait sous ses yeux. Tracy le fixait intensément... sans doute cherchait-elle à retrouver les fils de son pantin, comme si celui de sa vie se trouvait parmi eux. Ou peut-être implorait-elle réellement son aide ? Heath se retint de hausser les épaules à cette pensée. Il voulait lui faire peur, lui faire comprendre qu'elle était seule cette fois-ci, alors il continua de jouer les ahuris.
Quand Stanford la lâcha, il y eut un moment de tendresse, suivi d'une belle tirade cinglante, comme il lui connaissait par habitude. Elle ne pouvait donc pas s'empêcher de la ramener, au lieu de se terrer dans un coin, en attendant que le conflit soit réglé ?

Heath laissa les formalités du couple s'étaler, alors que le froid glacial de son arme à feu titillait ses doigts agiles. Alors comme ça, se dit-il en imaginant de nouveau les yeux de Tracy voulant soi-disant le protéger, tu ne tiens pas à ce que je me blesse ? Tu ne veux pas que je me salisse les mains pour ta belle petite gueule ? Il en serait donc ainsi - le client est roi, après tout.
Il se posta alors derrière la jeune femme, la saisit par l'épaule et l'écarta brusquement, tendant sa main armée vers le canidé, et pressa la détente.

_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Mer 13 Jan - 17:22

Alors qu'elle sentait que Jimmy n'allait pas la laisser lui parler ainsi, elle sentit qu'on la bouscula perdant ainsi l'équilibre.. Heath apparu devant ses yeux exorbités tenant dans sa main fièrement tendue son arme qui scintillait sous le clair de lune... Il visait en joue Jimmy alors que le canon reposait contre son front dégoulinant... Il avait peur et cela se lisait dans ses yeux... Elle détourna le regard un instant...

*Non..*

Alors qu'elle s'apprêta à calmer l'ardeur morbide d'Heath...

BANG !!

Un bruit sourd déchira le silence... La jeune femme avait à son tour elle aussi hurlé... C'était un bruit assourdissant.. Non pas qu'elle n'avait jamais entendu un tel bruit mais il lui foutait toujours autant la frousse... Elle n'aimait pas les armes à feu qui ne laissait guère de répit... Tracy ferma un instant les yeux bouchant ainsi ses oreilles qui lui faisaient horriblement mal.. Elle avait instinctivement ramené ses jambes son elle... Elle ouvrit les yeux, et aperçu le corps de Jimmy qui s'échoua sur le sol comme un pantin désarticulé... Elle s'approcha à quatre pattes vers le corps sans vie de Jimmy... Elle pleurait en silence et ne disait rien comme si on lui avait coupé littéralement la langue... Elle se pencha au dessus de Jimmy et le secouait par l'épaule... Il ne réagit pas regardant dans le vague.. Elle le secouait cette fois plus vigoureusement et ramena sa tête vers lui... Elle toucha l'endroit ensanglanté... En plein milieu du front... La balle avait formé un trou sur la peau et... Tracy relâcha aussi sec la pauvre tête dandinant.. Plus rien ne maintenait en vie ce corps échouer là...

Putain.... Putain... Tu lui as explosé la cervelle ?!

Elle ne prit même pas la peine de regarder Heath... Du bout des doigts, elle ferma les paupières de ses yeux... Elle le secoua une dernière fois l'attrapant par ses épaules et le secoua avec force... Forcément il ne réagit pas plus... Il était bel et bien mort... Il.. Il allait enfin la laisser en paix...
Elle fouilla dans ses poches et prit ses clefs de voiture...
Elle rapprocha son visage du sien et délicatement déposa un baiser sur ses joues...

Elle avait peine à se lever et se retournant rencontra les jambes d'Heath... Elle s'accrocha à ces dernières et se leva finalement... Elle resta un moment immobile regardant ses pieds... Ses mains subitement martelaient le torse du clown... Sans vergogne, elle lui donnait des sacrés coups de poing... Elle s'excitait comme si elle se trouvait face à un punching-ball... Elle était devenue comme hystérique...

Bordel !! Tu l'as tué !! Comment...

Et à chaque fois qu'elle repensait à ce qu'il avait fait et plus elle redoublait d'efforts.. Elle ne s'arrêtait plus... Elle n'osait même pas défier le regard de cet assassin qui forcément ne regretterait pas son geste... Son corps parcouru de spasmes de sanglots ne pouvait plus surmonter cette épreuve... Elle n'aurait jamais pensé que la mort de cet individu lui aurait fait si mal.. Et pourtant dans ses cris et pleurs, il y avait comme une pointe de satisfaction.. Par moment elle rigolait un peu fortement à son goût.. Elle aurait voulu se jeter sur lui et le remerciait d'avoir mis un terme à son calvaire, mais au lieu de cela elle martyrisait le (pauvre) torse du bouffon..
Dans ces moments d'hystérie, elle ne pouvait plus se contrôler.. C'était comme avoir une crise et ne plus pouvoir commander son corps de se calmer... Son esprit avait gravé en tête ce bruit et les yeux vides de Jimmy... Elle était convaincue que ce regard l'a hanterait à jamais.. Elle ne pourrait plus être en paix avec elle même..

Subitement, elle repensa à l'arme du crime.. Elle pourrait s'en servir et mettre un terme à sa vie.. Au mieux, elle pourrait lui demander vu qu'il était apparemment si facile pour lui de tuer des gens sans scrupules.. Elle savait qu'il ne le ferait pas même si l'envie lui était trop bien tentante... Il ne le ferait pas.. Alors s'il tenait vraiment à elle, il lui laisserait sans doute le droit légitime de ne plus avoir cette vision d'horreur l'a torturer plus longtemps...
Elle s'arrêta un instant de tambouriner le corps d'Heath, et lentement fit glisser ses doigts sur la main qui avait eu le cran de presser la détente.. Elle toucha l'acier et...

Pourquoi...?.. Pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?..

Progressivement, elle ramena la main d'heath vers sa poitrine en ayant pris le soin de se reculer un peu... Elle regarda l'arme avec une mine de dégoût... Soudainement ses yeux vinrent plonger dans ceux d'Heath... Elle le suppliait en silence... Cette fois-ci elle n'abuserait pas de son don..
Etait-ce de la folie ? Non simplement le fait qu'elle ne pourrait jamais supporter de revoir les yeux de ce mort et préférait nettement avoir les yeux d'Heath comme torture que ceux de la mort elle-même...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Ven 12 Fév - 23:35

Le cliquetis bref et le bruit étouffé d'un coup de feu retentirent en un fragment de seconde. James n'avait jamais imaginé que la vie d'un clébard aux crocs acérés pouvait prendre fin à une telle allure. Heath en avait dans le pantalon pour descendre quelqu'un comme ça, de sang froid, il fallait bien le reconnaître, mais il n'en n'avait visiblement pas assez pour remettre la minette du défunt à sa place. Cette demoiselle que James avait jugé de charmante et insoumise hurlait d'hystérie, blâmait le meurtrier impassible à voix haute et allait jusqu'à le frapper. Ou peut-être Heath cherchait-il à comprendre son acte ? Pire : était-il en train de songer aux conséquences de cette fois-ci, lui qui avait déjà volé la vie de bien d'autres personnes ? James grimaça. Si tel était le cas, il avait de quoi se sentir vexé de s'être fait doublé à l'époque par un type qui laissait sa conscience frottait ses gestes.

Dépité et, surtout, toujours assoiffé de la vue du sang, James préféra ignorer la querelle des deux individus et se rendre près du cadavre gisant sur l'asphalte humide. Il sourit face à ce corps devenu aussi froid que le bitume sur lequel il reposait, l'enjamba, et se pencha un peu plus pour admirer le travail de l'assassin. Son sourire s'élargit. Très professionnel, il faut l'avouer. Le crâne du molosse n'avait même pas éclaté sous l'effet de la balle. Heath avait de l'expérience, visiblement, et savait où viser pour bosser proprement - ou peut-être était-ce un hasard ?
Il observa le sang qui s'échappait de la plaie avec une lenteur ahurissante, passant sa langue de jeune effronté satisfait sur ses lèvres assouvies. Le spectacle était "alléchant" mais il aurait tant aimé que cela prenne plus de temps. Une balle dans le citron, c'était un raccourci à éviter... c'était trop simple.

- Pourquoi ?.. Pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?..

James releva la tête vers le duo infernal, distançant le corps inerte du canidé et scrutant la scène qui se déroulait sous ses yeux.

Un meurtre, même rapide, ça vaut la peine de se mouiller. Mais, un deuxième aussi rapide et précis, ça tombe dans le "déjà vu" !

Il s'approcha d'eux, regrettant l'attitude de la belle en cuisse, et arracha le revolver que cette dernière venait de pointer sur son aguichante poitrine - ça serait un crime de faire sauter ce truc ! - pour venir rompre ce lien mortel qui les unissait.

- Mais, merde ! Tu comprends rien à rien, toi ! S'emporta le jeune tueur en jouant avec l'arme qu'il venait de récolter. Il a pris ta défense face à cette merde refroidie, il t'a débarrassée du pire boulet que j'ai jamais connu jusqu'à aujourd'hui et toi, tu fais quoi ? Tu lui grognes dessus, tu le frappes et pour finir, tu lui demandes de te flinguer ! (Il pouffa en agitant le flingue qui pesait dans sa main.) Mais, sans déconner, tu l'aimais ce tas de merde ou quoi ?! Il ne faisait que t'insulter et... (Il marqua une pause, faisant mine de réfléchir.) Bon, OK. Admettons qu'il t'ait déjà fait jouir comme tout gentleman se doit de le faire, mais n'empêche !

Il attrapa la jeune femme par le bras et la ramena contre lui, afin de contrôler ses mouvements, et la mena juste au-dessus du cadavre ensanglanté - il en profita, tout naturellement, pour humer à nouveau ce parfum de fraîcheur qui émanait de sa soyeuse chevelure et qui ne faisait que croître ses désirs macabres.

- Regarde ça ! Vociféra-t-il en la forçant à ne pas louper une miette de la scène. Il t'a offert le plus beau cadeau qu'on puisse faire à quelqu'un ! (Puis il la força à le regarder droit dans les yeux.) Tu devrais être heureuse.. non ?





[Hors-RPG : J'ai été long... mea culpa ! >_<]
Revenir en haut Aller en bas
Tracy Carpenter
Apprentie méchante ratée, Favorite de Heath
avatar

Féminin Nombre de messages : 718
Localisation : Ne me cherche pas... Tu ne sens donc pas mon souffle ?
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Sam 13 Fév - 14:08

Elle tenait encore la main de Heath tout en le fixant avec intensité... Elle garda le silence oubliant tout ce qu'il se passait autour d'eux... Elle ferma les yeux un instant soupirant d'impatience... Il se terrait dans un mutisme effroyable et cela l'agaçait... D'ordinaire, il ne manquait pas de lancer des piques à tout vent se montrant la plupart du temps arrogant... C'était quelque chose que la belle s'était accommodée les fois qu'ils se rencontrèrent... Elle avait appris à s'y faire à sa nature... Elle lui demandait ouvertement de mettre fin à sa vie sans lui demander son avis en somme, comme s'il était dans l'obligeance de le faire... Tracy savait éperdument qu'il ne lui ferait rien... Il était sans doute attaché à elle mais pourtant Heath ne pouvait s'empêcher de lui faire du mal... Après avoir pris du recul, Tracy en avait conclu qu'ils s'enlisaient dans une relation chaotique... A vouloir courir après le danger voila que tout à coup ça ne lui plaisait plus trop guère... Cette vie ne lui inspirait rien de bon... Pourtant elle la trouvait bien plus excitante menée comme ceci... C'était une vie intrépide, pleine de rebondissements... Qui aurait cru que ce soir, Jimmy la laisserait pour de bon ?... Et remercier qui ? Elle était bien trop orgueilleuse pour le remercier, et puis, il ne s'était pas foulé... En même temps, elle n'avait rien fait non plus de son côté...

Elle sortit de ses pensées après qu'on lui ai ôté l'arme des mains... Elle avait cru tout d'abord à Heath qui avait repris ses esprits mais.. la silhouette de l'autre se dessina devant ses yeux ébahis... Elle l'avait oublié et voila qu'il s'égosillait la voix... Il lui faisait une leçon de morale... Elle eut envie de rire mais rien ne sortait de sa bouche tout en écoutant ses reproches comme s'il était bien placé pour lui en faire... Il ne la connaissait pas et se permettait de la juger...

"Il a pris ta défense face à cette merde refroidie, il t'a débarrassée du pire boulet... tu fais quoi ? Tu lui grognes dessus, tu le frappes et pour finir, tu lui demandes de te flinguer !.."

Il gloussa jouant avec cette arme... Elle n'eut pas le temps de répliquer que l'autre enchaîna encore plus violemment dans ses propos...

"Mais, sans déconner, tu l'aimais ce tas de merde ou quoi ?! Il ne faisait que t'insulter.. Bon, OK. Admettons qu'il t'ait déjà fait jouir comme tout gentleman se doit de le faire, mais n'empêche !"

Elle avait sourit en silence à ses remarques... Elle y réfléchissait à ce qu'il avait dit mais visiblement elle avait du encaisser cela, en même temps il ne lui donnait pas le choix... Il lui rappelait par moment Heath... Enfin il lui ressemblait étrangement... Peut-être dans ses mots, peut-être par son attitude mais elle avait l'impression d'avoir à faire à une copie double du clown... Elle le détailla dans ses moindres coutures le trouvant, il fallait bien l'avouer il portait admirablement l'étiquette bad-boy..

Elle s'était retrouvée contre lui... Il était derrière elle la tenant fermement... Il lui rappelait Heath, et surtout le moment de leurs retrouvailles... Il s'était placé derrière elle comme le faisait ce type... Elle n'avait même pas eu peur ou enfin un peu surprise... Elle avait frissonné le temps de se demander ce qu'il allait lui faire... Cela n'avait rien à voir avec une certaine excitation ou quelque peu dissimulée à vrai dire... Elle se rapprocha contre sa volonté du corps gisant de Jimmy... Il la força d'une main ferme à le regarder pendant qu'il aboyait comme un clébard à ses oreilles... Elle avait mal au crâne d'avoir trop pleuré et la nausée qui s'était installée lui arrachant un haut-le-cœur.. Elle regardait le corps gisant au bord des larmes tout en l'écoutant... En même temps il était très difficile de faire autrement... Cette fois il l'a retourna face à lui alors que son souffle chaud lui caressa le visage... Elle plongea dans ses pupilles sombres, virant son regard sur sa bouche qui n'arrêtait pas de bouger sortant ces mots poignants...
Après qu'il eût finit son discours elle lui cracha au visage... Elle tenta de se libérer consciente qu'elle paiera tôt ou tard son geste d'insolence... Elle lui assena un coup de genou en plein son entre-jambe pour être sûre qu'il la lâche... Quel bien fou ! Et dire que ce geste elle l'avait voulu le faire à plusieurs reprises sur Heath..

Elle recula de quelques pas après avoir été relâchée et gerba sur le bitume... Quelques mèches de cheveux avaient pris un peu de dégueulis et elle les essuya avec dégoût... Essuya par la même occasion sa bouche d'un revers de main... Elle resta un moment la tête baissée regardant ce tas immonde et répugnant... Les larmes coulant le long de ses joues...
Elle se releva toisant cet importun avec écœurement...

Tu te prends pour qui ducon ? Tu penses sérieusement que c'est un cadeau ? Merde on parle d'une vie là ! Bordel mais vous êtes qui a aimé voir le sang gicler de la sorte ?! Vous n'êtes rien de plus que des monstres ! Et de toute façon je sais pas pourquoi tu as parlé de lui comme ça et ce que je faisais avec lui ne te regarde en rien ! Et une chose est sûre, c'est que lui n'était peut-être pas un gentleman mais au moins il n'aurait pas tué quelqu'un aussi froidement ! C'est bien beau de venir faire la morale aux autres ou je ne sais quoi mais je suis sûre que tu vaux pas mieux finalement... Vous êtes bien pareil tous les deux !!

Elle s'interrompit à bout de souffle... Elle ne se retourna pas vers Heath, peut-être de peur à moins qu'elle aurait du se méfier de l'autre... C'était quand même lui qui avait récolté un coup mal placé et un crachat... A cette pensée elle sourit mais tenta de le dissimuler...
Elle s'était sans doute mise à dos cet abruti qui devait avoir le cœur noir comme toute son apparence.. Et puis quelle couleur irait mieux à un monstre ? Le noir sans conteste..
Elle avait à cet instant envie de se foutre dans un trou de souris et ne plus à avoir à supporter ce con.. Pourtant elle ne cessait de le défier, par provocation... Elle n'était pas du genre à la fermer aussi facilement, peut-être une des seules choses que Heath lui avait souvent reproché... A croire que ce genre d'homme désirait des soumises... Elle espérait que Heath vienne l'ouvrir avant que l'autre ne parle même si elle était certaine qu'il l'aurait laissée là réglant ses comptes... Après tout, il en avait peut-être assez de s'en prendre plein la gueule... Mais Tracy ne l'entendait pas de cette oreille, certaine que Heath malgré cela ne la laisserait pas tomber une fois de plus...

_________________

    I can't escape this hell
    So many times i've tried
    But i'm still caged inside
    Somebody get me through this nightmare
    I can't control myself


Un grand merci à Sookie♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath Ledger
Admin Co-Fondateur / PNJ
avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Localisation : Au bord de la cuvette des toilettes...
Emploi/loisirs : Étudiant
Humeur : Lunatique

MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   Sam 13 Fév - 15:45

Un rouge semblable à celui du sang se déversa dans ses prunelles sous le poids de cette arme qu'il tenait fermement, laquelle était si joyeusement braquée sur la belle poitrine de Tracy. Ce n'était pas de la colère, mais du désir. Il n'était pas difficile de voir le plaisir qu'il pourrait en tirer, cette fois-ci, mais Heath avait tellement loupé cette occasion que cela n'aurait eu aucun sens de presser la détente, là, maintenant.

De toute manière, on ne lui en laissa pas l'occasion. Déjà le jeune chasseur de primes lui avait retiré l'arme des mains, et il se mit à manipuler la Belle comme un vulgaire pantin - ce qui, au fond, lui allait très bien comme rôle. Il l'obligea à admirer le cadavre et lui offrit une leçon de morale gratuite - Quel amabilité... - quand la jeune Princesse décida de se rebeller.
Le crachat ne valait pas un sou, mais le choc qui suivit fut pour le moins violent, et Heath en fut presque choqué. C'était bien la première fois depuis qu'il la connaissait qu'il la voyait se défendre de la sorte... lui qui la croyait soumise à tout type de violence qu'on lui infligeait. Il réalisa une chose relativement comique qui l'inquiéta autant qu'elle le rassura : ce coup de genou bien placé aurait pu lui être adressé depuis le début.

Libérée de l'emprise du jeune manipulateur qui vociférait en se tenant l'entre-jambe et qui cherchait en vain son équilibre, Tracy lui rendit la pareille en lui hurlant une tirade didactique peu travaillée qui devait bien valoir la gerbe qu'elle avait rejetée, probablement survenue à cause de l'émotion.

Heath secoua lentement la tête, blasé. Des discours pareils, il en avait connu à la pelle et, malgré tout ce temps, il ne s'y était toujours pas fait, les trouvant tous plus ennuyeux les uns que les autres... comme quoi, le temps ne fait rien à l'affaire. Mais il ne céda pas à l'ennui, préférant se concentrer sur ce qu'il lui restait à faire ici.
Il lui fallait avant tout calmer les ardeurs de ces deux-là, autrement, la soirée finirait en bain de sang - celui de Stanford suffisait amplement. Connaissant le tempérament de Tracy et imaginant celui du jeune tueur, il les aurait abandonné là, au milieu de Shreveport, qu'ils se seraient jetés dessus comme deux chiens se battant pour un os. Il valait mieux opérer en douceur.
L'autre se relevait lentement après que les dires de la Belle se soient étalés, se remettant à peine du puissant impact. Il allait lui sauter à la gorge, certainement... cela se voyait bien dans ses yeux. Heath connaissait cette lueur, et la soif de sang du jeunot ne l'étonnait déjà plus vraiment.

- Vous deux, ça suffit, gronda-t-il en s'interposant. Vous n'avez pas fini de vous renvoyez la balle ? Très franchement, c'est usant... (Il se tourna vers le jeune effronté.) Toi, tu vas venir avec nous. (Il crut sentir la Belle frémir sous le terme "nous" et se tourna vers elle, posant une main décisive sur son épaule.) Tracy ? J'ai besoin de toi. Il n'y a pas plus sûr que ton appartement près de Bontemps... je peux compter sur toi, j'imagine ?

Au fond, elle lui devait peut-être bien quelque chose. Après tout, il l'avait protégée, ce soir-là, non ? Plus ou moins, en conclut-il intérieurement, tandis qu'il écarta une mèche salie par les vomissures du visage de la Belle.
Puis il s'engagea vers la rue où son véhicule était garé, se passant une main sur la nuque et soupirant nerveusement.

- Allez, dépêchez-vous, ajouta-t-il ne les entendant ni se remuer, ni se chamailler. On n'a pas toute la nuit. Et n'oubliez pas la mallette, on risque d'en avoir besoin.


_________________


Not all jokes are funny...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles explosives [PV Heath Ledger, Jimmy Stanford, James S. Taylor and me ^^]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Heath Ledger est mort !
» Buste 1:1 Heath Ledger - Le Joker
» Heath Ledger - sadness
» Mort de Heath Ledger
» Heath Ledger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives RPG-
Sauter vers: